Bankruptcy and Insolvency

Albert Bohémier

TABLE NO 4

Articles 1032 to 1040 C.L.C.C. : History

SECTION VI
DE L'ANNULATION DES CONTRATS ET PAIEMENTS FAITS EN FRAUDE DES CRÉANCIERS

SECTION VI.
OF THE AVOIDANCE OF CONTRACTS AND PAYMENTS MADE IN FRAUD OF CREDITORS

Obs. V. Loi sur la faillite / Brankruptcy Act, R.C. 1970, c. B-3 & mod.

ARTICLE 1032

1866- C.C.1866 - R.:C1.14-15; P.III.51,52-53

Les créanciers peuvent, en leur propre nom, attaquer les actes faits par leur débiteur en fraude de leurs droits, conformément aux règles prescrites dans cette section.

Creditors may in their own name impeach the acts of their debtors in fraud of their rights, according to the rules provided in this section.


ARTICLE 1033

1866- C.C.1866-R:C.1.14-15; P.III.52-52-53

Un contrat ne peut être annulé à moins qu'il ne soit fait par le débiteur avec l'intention de frauder, et qu'il n'ait l'effet de nuire au créancier.

A contract cannot be avoided unless it is made by the debtor with intent to defraud, and will have the effect of injuring the creditor.


1994-

§3. - De l'action en inopposabilité

Art. 1631. Le créancier, s'il en subit un préjudice, peut faire déclarer inopposable à son égard l'acte juridique que fait son débiteur en fraude de ses droits, notamment l'acte par lequel il se rend ou cherche à se rendre insolvable ou accorde, alors qu'il est insolvable, une préférence à un autre créancier.

1991, c.64, a.1631

§3. - Paulian action

Art. 1631. A creditor who suffers prejudice through a juridical act made by his debtor in fraud of his rights, in particular an act by which he renders or seeks to render himself insolvent, or by which, being insolvent, he grants preference to another creditor may obtain a declaration that the act may not be set up against him.

C.1032, 1033 (C.C.Q. 470, 490, 652, 864, 1560, 2887; L.R.c. (1985), ch. B-3, a.91 ss.)


ARTICLE 1034

1866- C.C.1866 - R.:C.1.14-15; P.III.53.52-53

Un contrat à titre gratuit est réputé fait avec intention de frauder, si, au temps où il est fait, le débiteur est insolvable.

A gratuitous contract is deemed to be made with intent to defraud, if the debtor be insolvent at the time of making it.


1994-

Art. 1633. Un contrat à titre gratuit ou un paiement fait en exécution d'un tel contrat est réputé fait avec l'intention de frauder, même si le cocontractant ou le créancier ignorait ces faits, dès lors que le débiteur est insolvable ou le devient au moment où le contrat est conclu ou le paiement effectué.

1991, c. 64, a. 1633.

Art. 1633. A gratuitous contract or a payment made for the performance of such a contract is deemed to be made with fraudulent intent, even if the contracting party or the creditor was unaware of the facts, where the debtor is or becomes insolvent at the time the contract is formed or the payment is made.

C.1034


ARTICLE 1035

1866- C.C.1866 -R.:C.I.14-15; P.III.54.52-53

Un contrat à titre onéreux fait par un débiteur insolvable avec une personne qui connaît cette insolvabilité, est réputé fait avec l'intention de frauder.

An onerous contract made by an insolvent debtor with a person who knows him to be insolvent is deemed to be made with intent to defraud.


ARTICLE 1036

1866- C.C.1866 - R.:C.I.14-15; P.III.55.54-55; S.380-381

Tout paiement fait par un débiteur insolvable à un créancier qui connaît cette insolvabilité, est réputé fait avec intention de frauder, et le créancier peut être contraint de remettre le montant ou la chose reçue, ou sa valeur, pour le bénéfice des créanciers suivant leurs droits respectifs.

Every payment by un insolvent debtor to a creditor knowing his insolvency, is deemed to be made with intent to defraud, and the creditor may be compelled to restore the amount or thing received or the value thereof, for the benefit of the creditors according to their respective rights.


ARTICLE 1038

1866- C.C.1866 - R.:C.1.14-15; P.III.57.54-55; S.380-381

Un contrat à titre onéreux fait avec l'intention de frauder de la part du débiteur, mais de bonne foi de la part de la personne avec qui il contracte, ne peut être annulé, sauf Ies dispositions particulières au cas de faillite.

An onerous contract made with intent to defraud on the part of the debtor, but in good faith on the part of the person with whom he contracts is not voidable saving the special provisions applicable in cases of insolvency of traders.


1994-

Art. 1632. Un contrat à titre onéreux ou un paiement fait en exécution d'un tel contrat est réputé fait avec l'intention de frauder si le cocontractant ou le créancier connaissait l'insolvabilité du débiteur ou le fait que celui-ci, par cet acte, se rendait ou cherchait à se rendre insolvable.

1991, c.64, a.1632

Art. 1632. An onerous contract or a payment made for the performance of such a contract is deemed to be made with fraudulent intent if the contracting party or the creditor knew the debtor to be insolvent or knew that the debtor, by the juridical act, was rendering himself or was seeking to render himself insolvent.

C.1035, 1035, 1038 (C.C.Q. 2963)


ARTICLE 1037

1866-1887C.C.1866 - R.:C.1.14-15; P.III.56.54-55; S.364-365, 380-381

Des dispositions plus étendues sur la présomption de fraude et la nullité des actes faits en vue de la faillite sont contenues en "l'Acte concernant la faillite, 1864 ".

Further provisions concerning the presumption fraud and the nullity of acts done in contemplation insolvency are contained in The Insolvent Act of 1864.


1887S.C.1886, C.4.a/s.5 (2.6.1866/1.3.1887) (R.C.1886, Ann./Sch.A.8):§3

V.1889: R.Q.1888.a/s.6233:

L'article 1037 est abrogé par l'acte fédéral concernant Ies statuts revisés du Canada. 49 V., c.4.s.5, cédule A.(C).

Obs. Cette disposition est tirée du Suplément au Titre Xll des Statuts refondus de 1888 comprenant Ies articles du Code civil qui ont été affectés par la législation fédérale. On notera que la loi Acte concernant les Statuts Refondus de la Province de Québec, L.Q. 1 887, c.5.a.1 (18.5.1887/17.7.1887+), et la Proclamation du Lieutenant-gouverneur, R.Q. 1888.CXXIX, disposent que les articles du Supplément au Titre Xll "ne formeront pas partie de ces statuts, mais seront considérés y avoir été insérés seulement dans le but d'y référer, et pourront être omis ou corrigés."

Article 1037 is repealed by the Federal act respecting the Revised Statutes of Canada, 49 V., C.4.s.5, schedule A.

Obs. This text is drawn from the Supplement to Title XII of the Revised Statutes of 1888 containing articles of the Civil Code affected by Federal legislation. It is to be noted that the law, An Act respecting the Revised Statutes of the Province of Quebec, L.Q. 1887, c.5 s.1 (185.1887/17.7.1887+) and the Proclamation of the Lieutenant-Governor, R.Q. 1888. CXVIII, provide that the Supplement to Title XII forms no part of the Revised Statutes "and shall be held to have been inserted for reference only, and may be omitted or corrected."


1994-

None

ARTICLE 1039

1866-1887 C.C.1866 - R.:C.1.14-15; P.III.58.54-55; S.380-381

La nullilé d'un contrat ou d'un paiement ne peut être demandée par un créancier postérieur en vertu de quelque disposition contenue en cette section, à moins qu'il ne soit subrogé aux droits d'un créancier antérieur; sauf néanmoins l'exception contenue en l'Acte concernant la Faillite, 1864.

No contract or payment can be avoided, by reason of any thing* contained in this section, at the suit of a subsequent creditor, unless he is subrogated in the rights of an anterior creditor; saving, nevertheless, the exception contained in The Insolvent Act of 1864.


1867-S.C.1886, C.4.a/s5 (2.6.1886/1.3.1887) (R.C.1886.Ann/Sch.A.8)§3

La nullité d'un contrat ou d'un paiement ne peut être demandée par un créancier postérieur en vertu de quelque disposition contenue en cette section, à moins qu'il ne soit subrogé aux droits d'un créancier antérieur.

No contract or payment can be avoided, by reason of any thing* contained in this section, at the suit of a subsequent creditor, unless he is subrogated in the rights of an anterior creditor.


V.1889; R.Q.1888.a/s.6234:

L'article 1039 devrait se lire comme suit:

La nullité d'un contrat ou d'un paiement ne peut être demandée par un créancier postérieur en vertu de quelque disposition contenue en cette section, à moins qu'il ne soit subrogé aux droits d'un créancier antérieur. C.C. art. 1039; 43 V., c.1, (C), et 49 V., c.4, s.5, céd. A (C).

Obs. Cette disposition est tirée du Supplément au Titre Xll des Statuts refondus de 1888 comprenant les articles du Code civil qui ont été affectés par la Iégislation fédérale. On notera que, bien que la loi, Acte concernant les Statuts Refondus de la Province de Québec, L.Q.1887.c.5.a.1 (18.5. 1887/17.7. 1887+ ). et la Proclamation du Lieutenant-gouverneur, R.Q.1888, CXXIX, disposent que les articles du Supplément au Titre Xll "ne formeront pas partie de ces statuts, mais seront considérés y avoir été insérés seulement dans le but d'y référer, et pourront être omis ou corrigés.", cette version de l'article fut néanmoins insérée dans certaines éditions du Code civil comme faisant partie du droit positif. Voir, aussi, Loi sur la Faillite, R.C.1970, c.B-3.

Article 1039 should read as follows:

No contract or payment can be avoided, by reason of anything contained in this section, at the suit of a subsequent creditor, unless he is subrogated in the rights of an anterior creditor. C.C.,1039: 43 V., C.c.1; 49 V., C.c.4.s.5, schedule A.

Obs. Thi text is drawn from the Supplement to Title XII of the Revised Statutes of 1888 containing articles of the Civil Code affected by Federal legislation. Although the law, An Act respecting the Revised Statutes of the Province of Quebec, L.Q. 1887, c.5, s.1 (18.5.1887/17.7.1887+) and the Proclamation of the Lieutenant-Governor, R.Q. 1888, CXVII, provide that the Supplement to Title XII forms no part of the Revised Statutes "and shall be held to have been inserted for reference only, and may be omitted or corrected", this version of the article has nevertheless been included in certain editions of the Civil Code as stating the law. See, also, Bankruptcy Act, R.C. 1970, c. B-3.


1994-

Art. 1634. La créance doit être certaine au moment où l'action est intentée; elle doit aussi être liquide et exigible au moment du jugement sur l'action.

La créance doit être antérieure à l'acte juridique attaqué sauf si cet acte avait pour but de frauder un créancier postérieur.

1991, c.64, a.1634

Art. 1634. The creditor may bring a claim only if it is certain at the time the action is instituted and if it is liquid and exigible at the time the judgment is rendered.

He may bring the claim only if it existed prior to the juridical act which is attacked, unless that act was made for the purpose of defrauding a later ranking creditor.


C.1039 (P.L.38, a.93)


ARTICLE 1040

1866- C.C.1866 - R.:C.1.16-17; P.III.60.54-55.56-57; S.380-381; Rs6

[Aucun Contrat ou paiement ne peut être déclaré nul, en vertu de quelqu'une des dispositions contenues en cette section, à la poursuite d'un créancier individuellement, à moins que telle poursuite ne soit commencée avant l'expiration d'un an à compter du jour qu'il en a eu connaissance.

Si la poursuite est faite par des syndics ou autres représentants des créanciers collectivement, elle devra être commencée dans l'année à compter du jour de leur nomination.]

[No contract or payment can be avoided by reason of any thing* contained in this section, at the suit of any indidual* creditor, unless such suit is brought within one year from the time of his obtaining a knowledge thereof.

If the suit be by assignees or other representatives of the creditors collectively, it must be brought within a year from the time of their appointment.]


1994-

Art. 1635. L'action doit, à peine de déchéance, être intentée avant l'expiration d'un délai d'un an à compter du jour où le créancier a eu connaissance du préjudice résultant de l'acte attaqué ou, si l'action est intentée par un syndic de faillite pour le compte des créanciers collectivement, à compter du jour de la nomination du syndic.

1991, c.64, a.1635

Art. 1635. The action is forfeited unless it is brought within one year from the day on which the creditor learned of the injury resulting from the act which is attacked, or, where the action is brought by a trustee in bankruptcy on behalf of all the creditors, from the date of appointment of the trustee.

C.1040 (C.C.Q. 2878)


1866-

None

1994-

Art. 1636. Lorsque l'acte juridique est déclaré inopposable à l'égard du créancier, il l'est aussi à l'égard des autres créanciers qui pouvaient intenter l'action et qui y sont intervenus pour protéger leurs droits; tous peuvent faire saisir et vendre le bien qui en est l'objet et être payés en proportion de leur créance, sous réserve des droits des créanciers prioritaires ou hypothécaires.

1991, c. 64, a. 1636.

Art. 1636. Where it is declared that a juridical act may not be set up against the creditor, it may not be set up against any other creditors who were entitled to institute the action and who intervened in it to protect their rights; all may have the property forming the object of the contract or payment seized and sold and be paid according to their claims, subject to the rights of prior or hypothecary creditors.

Date modified: