Survival of Pre-Confederation Law:
Provisions on the Interpretation and Application of Statutes in the Civil Code of Lower Canada

Appendix of the Promulgation of Laws

Preliminary Title.
Of the Promulgation, Distribution, Effect, Application, Interpretation and Execution of the Laws in General

Titre préliminaire.
De la promulgation, de la distribution, de l'effet, de l'application, de l'interprétation et de l'exécution des lois en général



ARTICLE 1

1866 C.C. 1866 - R.C.II.142-143: P.pr. 1.242-243

Acts of the imperial parliament which affect Canada are deemed to be promulgated and come into force from the day on which they received the royal assent, unless some other time is therein appointed.

Les actes du parlement impérial affectant le Canada, y sont censés promulgués et y deviennent exécutoires à compter du jour où ils ont reçu la sanction royale, à moins qu'une autre époque n'y soit fixée.


ARTICLE 2

1866-1888             C.C. 1866 - R.C.II.144-145: P.pr. 2.242-243

The acts of the provincial parliament are deemed to be promulgated:

  • 1. If they be assented to by the governor, from the date of such assent;
  • 2. If they be reserved, from the time at which the governor makes known, either by proclamation, or by speech or message to the legislative council and assembly, that they received the royal assent.

Les actes du parlement provincial sont réputés promulgués:

  • 1. S'ils sont sanctionnés par le gouverneur, à compter de cette saction;
  • 2. S'ils sont réservés, à compter du moment où le gouvernement fait connaître, soit par proclamation, soit par discours ou message adressé aux corps législatifs, qu'ils ont reçu la sanction royale.

ARTICLE 3

1866-1888           C.C.1866 - R.C.II.144-145; P.pr. 2.242-243

Any provincial act assented to by the governor ceases to have force and effect from the time at which it is announced, either by proclamation, or by speech or message to the legislative council and assembly, that such act has been disallowed by Her Majesty within the two years following the reception, by one of her principal secretaries of state, of the authentic copy which has been transmitted to him of such act.

Tout acte provincial sanctionné par le gouverneur cesse d'avoir force et effet à compter du moment où il a été annoncé, soit par proclamation, soit par discours ou message adressé aux corps législatifs, que cet acte a été désavoué par Sa Majesté dans les deux ans qui ont suivi la réception, par l'un de ses principaux secrétaires d'état, de la copie authentique qui lui a a été transmise de cet acte.


ARTICLE 4

1866-1888            C.C.1866 - R.C.II.144-145; P. pr. 4.242-243

An authentic copy of the statutes assented to by the governor, or the assent to which has been published as provided in article 2, is furnished by the clerk of the legislative council to Her Majesty's printer, whose duty it is to print and cause to be distributed, to all entitled thereto, the number of copies mentioned in the list transmitted to him by the provincial secretary, after the close of each session.

Une copie authentique des statuts sanctionnés par le gouverneur, ou dont la sanction a été publiée, comme dit en l'article 2, est fournie par le greffier du conseil législatif à l'imprimeur de Sa Majesté, lequel est tenu d'en imprimer et distribuer à ceux y ayant droit, un nombre de copies qui lui est indiqué par l'état que doit lui transmettre, après chaque session, le secrétaire de la province.


Chap. V. Loi sur la législature/Legislature Act, R.Q. 1977, c. L-1


ARTICLE 5

1866-1888            C.C.1866 - R.C.II.144-145; P. pr. 5-242-243

The persons entitled to such distribution are the members of both houses of parliament, and the public departments, administrative bodies and public officers mentioned in the said list.

Ont droit à cette distribution : les membres des deux chambres de la législature; les départements publics, corps administratifs et officiers publics spécifiés dans le dit état.


ARTICLE 6

1866                 C.C.1866 - R.C.II.144-145; P. pr. 7-242-243

The laws of Lower Canada govern the immoveable property situate within its limits.

Les lois du Bas Canada régissent les biens immeubles qui y sont situés.

Moveable property is governed by the law of the domicile of its owner. But the law of Lower Canada is applied whenever the question involved relates to the distinction or nature of the property, to privileges and rights of lien, contestations as to possession, the jurisdiction of the courts and procedure, to the mode of execution and attachment, to public policy and the rights of the crown, and also in any other cases specially provided for by this code.

Les biens meubles sont régis par la loi du domicile de propriétaire. C'est cependant la loi du Bas Canada qu'on leur applique dans les cas où il s'agit de la distinction et de la nature des biens, des privilèges et des droits de gage, des contestations sur la possession, de la juridiction des tribunaux, de la procédure, des voies d'exécution et de saisie, de ce qui intéresse l'ordre public et les droits du souverain, ainsi que dans tous les autres cas spécialement prévus par ce code.

The laws of Lower Canada relative to persons, apply to all persons being therein, even to those not domiciled there; subject, as to the latter, to the exception mentioned at the end of the present article.

Les lois du Bas Canada relatives aux personnes sont applicables à tous ceux qui s'y trouvent, même à ceux qui n'y sont pas domiciliés, sauf, quant à ces derniers, l'exception mentionné* à la fin du présent article.

An inhabitant of Lower Canada so long as he retains his domicile therein, is governed, even when absent, by its laws respecting the status and capacity of persons; but these laws do not supply to persons domiciled out of Lower Canada, who, as to their status and capacity, remain subject to the laws of their country.

L'habitant du Bas Canada, tant qu'il y conserve son domicile, est régi, même lorsqu'il en est absent, par les lois qui règlent l'état et la capacité des personnes; mais elles ne s'appliquent pas à celui qui n'y est pas domicilié, lequel y reste soumis à la loi de son pays, quant à son état et à sa capacité.


ARTICLE 7

1866                 C.C.1866 - R.C.II.144-145; P. pr. 7a.244-245

Acts and deeds made and passed out of Lower Canada, are valid, if made according to the forms required by the law of the country where they were passed or made.

Les actes faits ou passés hors du Bas Canada sont valables, si on y a suivi les formalités requises par les lois du lieu où ils sont faits ou passés.


ARTICLE 8

1866                 C.C.1866 - R.C.II.143-145; P. pr. 7b.244-245

Deeds are construed according to the laws of the country where they were passed, unless there is some law to the contrary, or the parties have agreed otherwise, or by the nature of the deed or from other circumstances, it appears that the intention of the parties was to be governed by the law of another place; in any of which cases, effect is given to such law, or such intention expressed or presumed.

Les actes s'interprètent et s'apprécient suivant la loi du lieu où ils sont passés, à moins qu'il n'y ait quelque loi à ce contraire, que les parties ne s'en soient exprimées autrement, ou que, de la nature de l'acte ou des autres circonstances, il n'apparaisse que l'intention a été de s'en rapporter à la loi d'un autre lieu; auxquels cas, il est donné effet à cette loi, ou à cette intention exprimée ou présumée.


ARTICLE 9

1866                C.C.1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 8.244-245

No act of the legislature affects the rights or prerogatives of the crown, unless they are included therein by special enactment.

The rights of third parties, who are not specially mentioned in any such act, are likewise exempt from the effect thereof, unless the act is public and general.

Nul acte de la législature n'affecte les droits ou prérogatives de la Couronne, à moins qu'ils n'y soient compris par une disposition expresse.

Sont également exempts de l'effet de tel acte, les droits des tiers qui n'y sont pas spécialement mentionnés, à moins que l'acte ne soit public ou général.


ARTICLE 10

1866-1888          C.C.1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 9.244-245

An act is public either by its nature or by its being so declared. All other acts are private.

Un acte est public soit par sa nature même, soit pour avoir été déclaré tel; tout autre acte est privé.

All persons are bound to take cognizance of public acts; but private acts must be pleaded.

Chacun est tenu de prendre connaissance des actes publics; les actes privés, au contraire, doivent être plaidés.


ARTICLE 11

1866                C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 10.244-245

A judge cannot refuse to adjudicate under pretext of the silence, obscurity or insufficiency of the law.

Le juge ne peut refuser de juger sous prétexte du silence, de l'obscurité ou de l'insuffisance de la loi.


ARTICLE 12

1866-1937          C.C.1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 11.246-247

When a law is doubtful or ambiguous, it is to be interpreted so as to fulfil the intention of the legislature, and to attain the object for which it was passed.

Lorsqu'une loi présente du doute ou de l'ambiguïté, elle doit être interprétée de manière à lui faire remplir l'intention du législateur et atteindre l'objet pour lequel elle a été passée.

The preamble, which forms part of the act, assists in explaining it.

Le préambule, qui fait partie de l'acte, sert à l'expliquer.

ARTICLE 13

1866- 1866          C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 12.246-247

No one can by private agreement, validly contravene the laws of public order and good morals.

On ne peut déroger par des conventions particulières aux lois qui intéressent l'ordre public ou les bonnes moeurs.


ARTICLE 14

1866                C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 13.246-247

Prohibitive laws import nullity, although such nullity be not therein expressed.

Les lois prohibitives emportent nullité, quoiqu'elle n'y soit pas prononcée.


ARTICLE 15

1866                C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 13a.246-247

The word « shall » is to be construed as imperative, and the word « may » as permissive.

La disposition qui prescrit qu'une chose se fera ou sera faite est obligatoire. Celle qui énonce qu'une chose peut se faire ou être faite est facultative seulement.


ARTICLE 16

1866                C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 15.246-247

Penalties, confiscations and fines incurred for contraventions of the laws, are recoverable, unless it is otherwise specially provided, by ordinary process of law, in the name of Her Majesty, alone, or jointly with another prosecutor, before any court having civil jurisdiction to the amount sought to be recovered, except only the Commissioners' Courts for the summary trial of small causes, which are prohibited from taking cognizance of these cases.

Le recouvrement des pénalités, confiscations et amendes encourues pour contraventions aux lois, s'il n'y est autrement pourvu, se fait par action ordinaire portée au nom de Sa Majesté seulement ou conjointement avec un autre poursuivant, devant tout tribunal ayant juridiction civile au montant réclamé, excepté la cour des commissaires pour la décision sommaire des parties causes, à laquelle la connaissance de ces poursuites est interdite.


ARTICLE 17

1866-1888           C.C..1866 - R.C.II.146-147; P. pr. 16.246-247; S. 360-361.372-373

Obs. In view of the length of this provision and the number of legislative amendments which only concern paragraph 14 of the Schedule, dealing with holidays, it was thought advisable to depart from the usual pattern of presentation of the texts and to provide, as they were modified, only those paragraphs which have been affected by a modifying act. As a result, the full length of the Schedule of article 17 is only presented in its original version of 1866, in that of the Revised Statutes of 1888 and, finally, in the present version of 1979 incorporating, of course, the successive amendments still in force, since the 1888 version.

Obs. Il a été jugé utile, vu la longueur de cette disposition et le nombre de modifications n'affectant que le paragraphe 14 de la cédule concernant les jours fériés, de faire ici exception au mode ordinaire de présentations des textes en ne reprenant, tels qu'ils ont été modifiés, que les paragraphes visés par une loi modificatrice. On ne retrouvera donc, pour l'ensemble de la « cédule » de l'article 17, que la version originale de 1866, celle des statuts refondus de 1888 et, enfin, la version actuelle de 1979 incorporant, bien entendu, toutes les modifications successives encore en vigueur, depuis la refonte de 1888.

The words, terms, expressions and enactments enumerated in the following schedule wherever used in this code or in any act of the provincial legislature, have the meaning and application respectively assigned to them in such schedule, and are interpreted in the manner therein specified, unless there is some special enactment to the contrary.

Les mots, termes, expressions et dispositions énumérés en la cédule qui suit, chaque fois qu'ils se rencontrent dans ce code ou dans un acte de la législature provinciale, ont le sens, la signification et l'application qui leur sont respectivement assignés dans cette cédule et sont interprétés en la manière y indiquée, à moins qu'il n'existe quelques dispositions particulières à ce contraires.


SCHEDULE

  • 1. Each of the expressions "Her Majesty", "the King", "the Sovereign", "the Queen", "the Crown", means the king or the queen, his or her heirs and successors, sovereigns of the United Kingdom of Great Britain and Ireland.
  • 2. The words "imperial parliament" mean the parliament of the United Kingdom of Great Britain and Ireland; the words "imperial acts or statutes" mean the laws passed by the parliament, and the words "act" and "statute" whenever they are made use of in this code, without qualification, mean the acts and statutes of the parliament of Canada.

    By the words "provincial parliament" is understood the parliament of Canada, and the words "provincial acts or statutes" mean the laws passed by that parliament.

  • 3. The words "governor", "governor of this province", "Governor General", or "Governor in Chief", mean the governor, lieutenant-governor or the person administering the government of this province.
  • 4. "Governor in Council" means the governor, lieutenant-governor, or the person administering the government, acting with the advice of the executive council of this province.
  • 5. The word "proclamation" means proclamation under the great seal, and by "great seal" the great seal of the province of Canada is understood.
  • 6. "Lower Canada" means all that part of the province of Canada which, previously to the union, constituted the province of Lower Canada; and « Upper Canada » that part which, at the same time, constituted the province of Upper Canada.
  • 7. The words "The United Kingdom" mean the United Kingdom of Great Britain and Ireland; and "The United States", the United States of America.
  • 8. The name commonly given to a country, place, body, corporation, society, officer, functionary, person, party or thing, designates and means the country, place, body, corporation, society, officer, functionary, person, party or thing thus named, without the necessity of more ample description.
  • 9. The masculine gender includes both sexes, unless it appears by the context that it is only applicable to one of them.
  • 10. The singular number extends to more than one person, or more than one thing of the same sort, whenever the context admits of such extension.
  • 11. The word "person" includes bodies politic and corporate, and extends to heirs and legal representatives, unless such meaning is contrary to law or inconsistent with the particular circumstances of the case.
  • 12. The words "writing", "written" or terms of like import, include words printed or otherwise traced or copied.
  • 13. The word "month" means a calendar month.
  • 14. By "Holidays" are understood the following days: Sundays, New Year's Day, the Epiphany, the Annunciation, Good Friday, the Ascension, Corpus-Christi, the festival of St. Peter and S. Paul, All Saints' Day, Christmas Day and any other day fixed by proclamation as a day of general fast or thanksgiving; saving the special provisions established by the statutes concerning the collection of the revenue and the payments of bills of exchange and promissory notes.
  • 15. The word "oath" includes the solemn affirmation which certain persons are permitted to make instead of an oath.
  • 16. The word "magistrate" means a justice of the peace. "Two justices of the peace" means two or more justices sitting or acting together. When any thing is ordered to be done by or before a justice of the peace, magistrate, functionary or public officer, one is understood whose powers or jurisdiction extend to the place where such thing ought to be done.

    The authority given to do a thing, carries with it all the powers necessary for that purpose.

  • 17. The right of nominating to an office or employment carries with it that of removal.
  • 18. The duties imposed and the powers conferred upon an officer or public functionary, in his official capacity, pass to his successor, and pertain to his deputy in so far as they are compatible with the charge of the latter.
  • 19. When an act is to be performed by more than two persons, it may be validly done by the majority of them, except in the cases otherwise specially provided.
  • 20. The pound sterling is equivalent to the sum of four dollars, eighty-six cents and two thirds, or one pound, four shillings and four pence, currency. The "sovereign" is of like value.
  • 21. By the terms "inhabitant of Lower Canada" is meant a person having his domicile in that part of the province.
  • 22. The terms "acts of civil status" mean the entries made in the registers kept according to law, to establish births, marriages and burials.

    "Registers of civil status" are the books so kept and in which such acts are entered.

    "Officers of civil status" are those intrusted with the keeping of such registers.

  • 23. By "bankruptcy" is meant the condition of a trader who has discontinued his payments.
  • 24. A fortuitous event is one which is unforeseen, and caused by superior force which it was impossible to resist.

ANNEXE

  • 1. Chacun des mots « Sa Majesté », « le Roi », « le Souverain », « la Reine », « la Couronne », signifient le Roi ou la Reine, ses Héritiers et Successeurs, souverains du Royaume-Uni de la Grande Bretagne et d'Irlande.
  • 2. Les mots « Parlement Impérial » signifient le parlement du Royaume-Uni de la Grande Bretagne et d'Irlande; les mots « Actes » ou « Statuts Impériaux » signifient les lois passées par ce parlement, et les mots « acte », « statut », partout où ils sont employés dans ce code, sans qualification, s'entendent des actes et statuts du parlement de la province du Canada.

    Par les mots « Parlement Provincial » l'on entend le parlement du Canada; et les mots « Actes » ou « Statuts Provinciaux » signifient les lois passées par ce parlement.

  • 3. Les mots « Gouverneur », « Gouverneur de cette province », « Gouverneur Général » ou « Gouverneur en Chef », signifient le gouverneur, le lieutenant gouverneur, ou la personne administrant le gouvernement de cette province.
  • 4. « Gouverneur en Conseil » signifie le gouverneur, le lieutenant gouverneur, ou la personne administrant le gouvernement agissant avec l'avis du conseil exécutif de cette province.
  • 5. Le mot « Proclamation » signifie proclamation sous le grand sceau, et par « grand sceau », l'on entend le grand sceau de la province du Canada.
  • 6. « Bas Canada » signifie cette partie du Canada que formait, avant l'union, la province du Bas Canada; et « Haut Canada » cette partie qui, à la même époque, formait la province du Haut Canada.
  • 7. Les mots « Le Royaume Uni » signifient le royaume uni de la Grande Bretagne et d'Irlande; et « États-Unis », les États-Unis d'Amérique.
  • 8. Le nom communément donné à un pays, place, corps, corporation, société, officier, fonctionnaire, personne, partie ou chose désigne et signifie le pays, la place, le corps, la corporation, la société, l'officier, le fonctionnaire, la personne, la partie ou la chose même, ainsi dénommés, sans qu'il soit besoin de plus ample description.
  • 9. Le genre masculin comprend les deux sexes, à moins qu'il ne résulte du contexte de la disposition qu'elle n'est applicable qu'à l'un des deux.
  • 10. Le nombre singulier s'étend à plusieurs personnes ou à plusieurs choses de même espèce, chaque fois que le contexte se prête à cette extension.
  • 11. Le mot « personne » comprend les corps politiques et incorporés et s'étend aux héritiers et représentants légaux, à moins que la loi ou les circonstances particulières du cas ne s'y opposent.
  • 12. Les termes « écritures », « écrits » et autres ayant la même signification, comprennent ce qui est imprimé ou autrement figuré ou copié.
  • 13. Par le mot « mois » on entend un mois de calendrier.
  • 14. Par « Jour de Fête » l'on entend les jours suivants : les Dimanches, le premier jour de l'an, l'Épiphanie, l'Annonciation, le Vendredi-Saint, l'Ascension, la Fête-Dieu, la Fête de St-Pierre et St-Paul, la Toussaint, le jour de Noël, et tout autre jour fixé par proclamation comme jour de jeûne ou d'actions de grâces; sauf les dispositions établies par les statuts qui concernent la perception du revenu et le paiement des lettres de change et billets promissoires.
  • 15. Dans le mot « serment » est comprise « l'affirmation solennelle » qu'il est permis à certaines personnes de faire au lieu de serment.
  • 16. Le mot « Magistrat » signifie Juge de Paix. « Deux Juges de Paix » signifient deux Juges de paix ou plus assemblés ou agissant ensemble. Lorsqu'il est ordonné qu'une chose se fera par ou devant un juge de paix, magistrat, fonctionnaire ou officier public, l'on doit entendre celui dont les pouvoirs ou la juridiction s'étendent au lieu où se doit faire cette chose.

    L'autorisation de faire une chose comporte tous les pouvoirs nécessaires à cette fin.

  • 17. Le droit de nomination à un emploi ou office comporte celui de destitution.
  • 18. Les devoirs imposés et les pouvoirs conférés à un officier ou fonctionnaire public sous son nom officiel, passent à son successeur et s'établissent à son député, en autant qu'ils sont compatibles avec cette charge.
  • 19. Lorsqu'un acte doit être exécuté par plus de deux personnes, il peut l'être valablement par la majorité de ces personnes, sauf les cas particuliers d'exception.
  • 20. La livre sterling équivaut à la somme de quatre piastres quatre-vingt-six centins et deux tiers, ou un louis quatre chelins et quatre deniers, argent courant. Le « souverain » vaut la même somme.
  • 21. Par les mots « Habitant du Bas Canada », on entend toute personne qui a son domicile dans cette partie de la province.
  • 22. Les termes « Actes de l'état civil » signifient les entrées faites sur les registres tenus d'après la loi, aux fins de constater les naissances, mariages et sépultures.

    Les « Registres de l'état civil » sont les livres ainsi tenus et dans lesquels sont entrés ces actes.

    Les « fonctionnaires de l'état civil » sont ceux chargés de tenir tels registres.

  • 23. « La faillite » est l'état d'un commerçant qui a cessé ses paiements.
  • 24. Le cas fortuit est un événement imprévu causé par une force majeure à laquelle il était impossible de résister.

ARTICLE 396

1866                C.C..1866 - R.C.III.366-367; P.I.22-450-451

The word "furniture" comprises only the moveables which are destined to furnish and ornament apartments, such as tapestry, beds, seats, mirrors, clocks, tables, china and other objects of a like kind.

Les mots « meubles meublants » ne comprennent que les meubles destinés à garnir et order les appartements, comme les tapisseries, lits, sièges, glaces, pendules, tables, porcelaines et autres objets de cette nature.

It also comprises pictures and statues, but not collections of pictures which are in galleries or particular rooms.

Les tableaux et les statues y sont aussi compris, mais non les collections de tableaux qui sont dans les galeries ou pièces particulières.

As regards china, likewise, only that which forms part of the decoration of a room comes under the denomination of furniture.

Il en est de même des porcelaines; celles-là seulement qui font partie de la décoration de l'appartement sont comprises sous la dénomination de meubles meublants.


ARTICLE 397

1866                C.C..1866 - R.C.III.366-367; P.I.23.450-451

The expression "moveable property" and "moveable things" comprise generally whatever is reputed moveable according to the rules above established.

L'expression « biens meubles », celle de « mobilier » ou « effets mobiliers », comprennent généralement tout ce qui est censé meuble d'après les règles ci-dessus établies.

In the sale or the gift of a ";furnished house" the word "furnished" comprises no other moveables than furniture.

La vente ou le don d'une maison meublée ne comprend que les meubles meublants.


ARTICLE 2613

1866-1976              C.C..1866 - R.S. 368-369, 390-391; R.S. 217

The laws in force at the time of the coming into force of this code are abrogated in all cases;

Les lois en force, lors de la mise en force de ce code, sont abrogées dans les cas:

In which there is a provision herein having expressly or implicitly that effect;

Où il contient une disposition qui a expressément ou implicitement cet effet;

In which such laws are contrary to or inconsistent with any provision herein contained;

Où elles sont contraires ou incompatibles avec quelques dispositions qu'il contient;

In which express provisions is herein made upon the particular matter to which such laws related;

Où il contient une disposition expresse sur le sujet particulier de telles lois.

Except always that as regards transactions, matters and things anterior to the coming into force of this code, and to which its provisions could not apply without having effect, the provisions of law which without this code would apply to such transactions, matters and things remain in force and apply to them, and this code applies to them only so far as it coincides with such provisions.

Sauf toujours qu'en ce qui concerne les transactions, matières et choses antérieures à la mise en force de ce code et auxquelles on ne pourrait en appliquer les dispositions sans leur donner un effet rétroactif, les dispositions de la loi qui, sans ce code, s'appliqueraient à ces transactions, matières et choses restent en force et s'y appliquent, et ce code ne s'y applique qu'en autant qu'il coïncide avec ces dispositions.

Obs. V. obs.: a.2594: ren. a.2712 (1976)


ARTICLE 2614

1866-1976          C.C..1866 - R.S. 368-369, 390.39 in fine R.S. 217

The declaration that certain matters are regulated by the Code of Civil Procedure shall not have the effect of repeating any existing rule or of abolishing any mode or proceeding now in use until the said Code of Civil Procedure shall have become law.

La déclaration que certaines matières sont réglées par le code de procédure civile n'aura l'effet de « rappeler » aucune procédure maintenant usitée que lorsque ce code de procédure civile aura obtenir force de loi.

Obs. V. obs: a.2594: ren. a.2713(1976)


ARTICLE 2615

1866-1937          C.C..1866 - R.S. 217

If any article of this code founded on the laws existing at the time of its promulgation, there be a difference between the English and French texts, that version shall prevail which is most consistent with the provisions of the existing laws on which the article is founded; and if there be any such difference in an article changing the existing laws, that version shall prevail which is most consistent with the intention of the article, and the ordinary rules of legal interpretation shall apply in determining such intention.

Dans le cas de différence entre les deux textes du présent code sur les lois existantes à l'époque de sa promulgation, le texte le plus compatible avec les dispositions des lois existantes doit prévaloir. Si la différence se trouve dans un article indiqué comme modifiant les lois existantes, le texte le plus compatible avec l'intention de l'article d'après les règles ordinaires d'interprétation, doit prévaloir.

Date modified: