Projet - « Leadership for Life »

[ Table des matières ]

Le programme Leadership for Life (Leader pour la vie) vise les jeunes (âgés de 14 à 20 ans) qui ont été expulsés ou suspendus de l'école secondaire et qui ont eu des démêlés avec la justice (par exemple, arrestation, dépôt d’accusation ou déclaration de culpabilité, ou une combinaison des trois). Le programme a initialement été mis à l’essai par le Conseil scolaire du district de Toronto en 2008 et 2009, puis il a été prolongé jusqu'au début de l'année de 2011 grâce au financement du ministère de la Justice du Canada. L'évaluation a porté sur la prestation du programme dans huit écoles secondaires à Toronto, au cours de la période de septembre 2010 à février 2011.

Le programme appuie un objectif clé de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents en favorisant la réadaptation des jeunes contrevenants et en fournissant des moyens de réinsertion en milieu scolaire. Le programme a principalement été conçu par le Trinity Theatre et utilise des techniques de théâtre comme les jeux de rôle, l'improvisation et la narration. Ces techniques ont été adaptées pour répondre aux besoins particuliers des participants et du milieu scolaire. Pendant la période d'évaluation, onze ateliers ont eu lieu et cent étudiants qui avaient été expulsés ou suspendus de l’école y ont participé.

Le programme vise à améliorer les connaissances, les compétences et les aptitudes des participants dans cinq domaines :

  • la prise de conscience des émotions, du soutien et des besoins personnels;
  • la collaboration avec les pairs, les mentors et les professeurs;
  • le règlement de différends;
  • la satisfaction saine des besoins personnels, sociaux et émotionnels;
  • la gestion des difficultés scolaires.

Évaluation du projet

StrategiSense Inc., une firme de consultation indépendante située à Toronto, a mené une évaluation en trois étapes : collecte de données, analyse et rapport sur les conclusions. Pour ce faire, elle a utilisé les méthodes suivantes : des sondages menés auprès des participants avant et après les séances et des entrevues téléphoniques avec le chef du projet, les intervenants et les conseillers auprès des enfants et des jeunes, les professeurs et neuf participants.

Au total, 65 participants ont répondu à un questionnaire. La plupart (56 pour cent) étaient de sexe masculin et 75 pour cent des répondants étaient âgés de moins de 17 ans. Tous avaient été expulsés de l'école secondaire et avaient déjà eu des démêlés avec le système de justice.

Principales conclusions

Le programme s’est avéré efficace pour améliorer la fréquentation scolaire des participants, surtout du lundi au jeudi. Plusieurs participants ont déclaré avoir obtenu plus de crédits et avoir trouvé le retour à l'école plus facile que ce à quoi ils s'attendaient. Le taux de récidive des participants a été inférieur à celui des autres élèves expulsés ou suspendus.

Leçons apprises

  • Élaborer et mettre en œuvre des stratégies de transfert de compétences et de connaissances des directeurs du Trinity à d'autres animateurs.

  • Encourager les partenariats entre le Trinity Theatre de Toronto et d'autres organismes sans but lucratif. Les programmes menés par des groupes non scolaires comme le Trinity Theatre peuvent donner de bons résultats.

  • Accorder des crédits pour la pleine participation. Le fait d’obtenir des crédits d’études constitue une motivation immédiate et tangible pour les étudiants et encourage les parents et les professeurs à appuyer le programme.

  • Explorer le rôle que joue le genre dans la prestation des ateliers et déterminer s’il convient de tenir des ateliers distincts pour les garçons et pour les filles. À tout le moins, il faut trouver des stratégies pour accroître le niveau de confort et la participation des garçons.

  • Établir des voies de communication pour que les éducateurs et le personnel partagent leur expérience du programme. Les éducateurs qui ne connaissent pas le programme profiteraient grandement du contact avec les personnes qui connaissent ses effets sur les participants et sur les écoles. Que ce soit au moyen d'un site Internet affichant des témoignages et des entrevues ou d'une activité annuelle, cet échange favoriserait la mise en œuvre efficace du programme dans les écoles.

Conclusion

Selon les résultats de l'évaluation, le programme a amélioré la qualité de vie des étudiants participants et la capacité des écoles de répondre aux besoins particuliers des participants. Les données recueillies au moyen des sondages et des entrevues indiquent que les participants et les intervenants ont tous convenu que les objectifs généraux du programme avaient été atteints.

Voir la description de projet

[ Table des matières ]

Date de modification :