Pour les jeunes de 10 à 12 ans

Qu'est-ce que la violence familiale?

La violence familiale, c'est quand quelqu'un de ta famille te fait du mal ou fait du mal à un autre membre de ta famille. Ça peut être de la violence physique, sexuelle ou psychologique. Ça peut aussi comprendre la négligence, c'est-à-dire de ne pas veiller à ce que tu sois en sécurité et en santé. Tu pourrais aussi subir plusieurs genres de violence.

Si tu cherches plus d'information sur ce qu'il faut faire quand une personne de ta famille te fait du mal ou fait du mal à un autre membre de la famille, ce site Web peut t'aider. Il peut aussi t'aider si tu t'inquiètes pour un ami qui est maltraité dans sa famille. Ce site a été créé pour les jeunes. Il décrit les différentes façons dont les gens peuvent faire du mal à des membres de leur famille et les sources possibles d'aide. C'est un problème trop grave pour que tu puisses le régler tout seul.

Quand la violence familiale est-elle contraire à la loi?

La violence familiale veut généralement dire qu'une personne dans une famille abuse d'une autre. Certaines formes de violence, comme la violence physique, sont des crimes. La violence sexuelle est aussi un crime, comme certaines formes de violence psychologique, l'exploitation financière ou la négligence.

Les crimes sont contraires à la loi même s'ils sont commis à l'intérieur d'une famille. Si c'est une situation que tu vis ou que vit une personne que tu connais, il faut que tu cherches de l'aide tout de suite.

Si une personne commet un crime, elle pourra faire face à de graves conséquences.

Chaque province et chaque territoire a ses propres lois pour aider les enfants victimes de violence familiale. On les appelle les lois de protection de l'enfance.

Quels sont les cas où la violence familiale n'est pas un crime?

Voici des exemples de violence familiale qui ne sont peut-être pas des crimes, mais qui sont quand même injustifiés. Si quelqu'un :

  • t'humilie
  • t'insulte
  • ne s'occupe pas de toi
  • crie après toi
  • te traite de noms
  • t'isole de tes amis et de ta famille
  • dit à son conjoint ce qu'il ou elle peut faire et ne pas faire, où il peut aller et qui il peut voir
  • interdit à son conjoint ou partenaire d'avoir de l'argent

Même si les actes de violence commis ne sont pas contraires à la loi, ils sont quand même injustifiés si ça te fait mal. Il existe de l'aide. Personne n'a le droit de commettre des actes de violence envers des membres de sa famille. Il y a des personnes qui peuvent t'aider à améliorer ta situation.

Date de modification :