Ça fait mal

Quand quelqu’un essaie de te faire mal ou de faire mal à personne que tu connais, c’est de la violence physique. Ces gestes ne laissent pas toujours de marques ou de blessures, mais on se sent mal quand il y a quelqu’un qui ne nous respecte pas, qui ne respecte pas notre corps et nos émotions.

  • tirer les cheveux
  • tirer quelqu’un par ses vêtements
  • cracher sur quelqu’un
  • égratigner
  • pincer
  • taper
  • donner des coups de pied
  • plaquer
  • pousser
  • mordre
  • donner des coups de poing
  • secouer quelqu’un
  • lancer des objets à quelqu’un
  • attacher quelqu’un
  • mettre sa main ou un oreiller sur la bouche et le nez de quelqu’un
  • maintenir quelqu’un sous l’eau
  • étrangler quelqu’un
  • brûler quelqu’un avec une cigarette ou un autre objet, l’ébouillanter
  • couper ou donner un coup de couteau à quelqu’un
  • retenir et chatouiller quelqu’un contre son gré

Ces gestes peuvent être assez graves pour que la personne qui fait mal soit accusée d’avoir commis un crime, surtout si ça te rend inquiet pour ta sécurité et ta vie. Ça dépend comment et pourquoi ça arrive. Si tu n’es pas certain, demande à un adulte en qui tu as confiance.

La violence physique causée par un membre de la famille, c’est de la violence familiale. La plupart des formes de violence physique sont considérées comme des «  voies de fait  », ce qui est un crime au Canada.

Une voie de fait c'est quand une personne utilise de la force physique ou menace d'utiliser de la force physique contre une autre personne contre le gré de cette personne. (Si on te force à dire oui, c'est quand même une voie de fait.).

Et la fessée?

Tes parents ont la responsabilité de t’éduquer. Ça s’appelle faire de la discipline. De temps en temps les parents donnent une fessée à leurs enfants pour les discipliner. Mais donner une fessée avec un objet ou donner une fessée qui cause des blessures peut être contraire à la loi et les services de protection de l’enfance peuvent être appelés à intervenir.

Date de modification :