Pourquoi les gens sont-ils violents?

Pourquoi les membres d’une même famille sont-ils méchants les uns envers les autres? Pourquoi se font-ils du mal?

Dans un monde idéal, les familles vivraient dans l’amour et l’harmonie. Dans la réalité, les gens ont parfois de la difficulté à vivre ensemble. Certaines personnes ont des problèmes psychologiques et arrivent difficilement à maîtriser leur colère et à se contrôler.

En dehors de la maison, le contexte social empêche les gens de frapper leurs collègues de travail, de lancer des objets, de briser des meubles ou de lancer des injures aux autres. À la maison, c’est plus facile de laisser aller ses émotions puisqu’il n’y a pas beaucoup de témoins pour nous arrêter.

Certains adultes ont grandi dans des familles dont les membres n’étaient pas gentils les uns envers les autres; c’est donc comme ça qu’ils ont appris à se comporter. Mais ça ne veut pas dire que toutes les personnes qui ont connu de la violence vont traiter les autres de la même façon (en fait, c’est faux dans la plupart des cas).

Plusieurs autres facteurs peuvent engendrer de la violence familiale, par exemple :

  • les ruptures familiales
  • le manque de soutien social
  • les problèmes d’argent
  • les problèmes de santé mentale
  • les abus d’alcool ou de drogue.

Dans bien des cas, la violence familiale est causée par la jalousie ou un désir de pouvoir et de contrôle. Une personne violente peut ressentir de la colère ou de l’impuissance ou penser que les autres la dénigrent ou rient d’elle. Au lieu de faire face à ses problèmes psychologiques et de chercher de l'aide, la personne peut réagir avec colère ou essayer de contrôler les membres de sa famille. Une personne violente peut manifester son stress en criant des insultes aux autres, en déclenchant des chicanes, en dénigrant ses proches ou en forçant un membre de la famille à avoir des activités sexuelles.

Personne n’a le droit de faire du mal à qui que ce soit, jamais.

Date de modification :