Tout seul à la maison

Il a des situations où ne pas faire quelque chose peut aussi faire du tort. La négligence physique ou psychologique peut aussi être une forme de violence envers les enfants.

La négligence c'est de la violence familiale quand un parent ou un autre membre de la famille qui a la responsabilité d’un enfant ne lui donne pas les soins de base nécessaires pour assurer sa sécurité et sa santé, par exemple :

  • la nourriture
  • les vêtements
  • la surveillance et la protection
  • les soins médicaux
  • l’éducation.

La négligence peut amener un travailleur social à intervenir auprès d’une famille afin de veiller à ce que l’enfant négligé ne subisse pas de torts et ne soit pas en danger.

La négligence qui menace la vie ou la santé à long terme d’un enfant de moins de 16 ans est un crime. C’est aussi un crime d’abandonner un enfant de moins de 10 ans ou de le mettre en danger de mort ou de blessure permanente (comme de laisser un jeune enfant seul pendant des heures dans une voiture verrouillée lorsqu’il fait extrêmement froid ou extrêmement chaud).

La négligence psychologique, c’est bien plus qu’ignorer une personne ou ne pas lui accorder d’attention. C’est quand un parent refuse à son enfant l’affection, le soutien émotionnel et l’amour dont il a besoin pendant assez longtemps pour que ça lui cause du tort. Dans ces cas, les travailleurs sociaux préposés à la protection de la jeunesse peuvent aussi devoir intervenir pour empêcher la négligence psychologique grave dans une famille.

Date de modification :