Le Centre de la politique concernant les victimes

Le Centre de la politique concernant les victimes du ministère de la Justice du Canada a pour mandat de renforcer la voix des victimes d’actes criminels dans le système de justice pénale de la façon suivante :

  • en aidant les victimes et leur famille à comprendre leur rôle au sein du système de justice pénale et à connaître les lois, les services et l’aide mis à leur disposition pour leur fournir du soutien;
  • en veillant à ce que l’on tienne compte du point de vue des victimes au moment d’élaborer les lois et les politiques fédérales qui les concernent;
  • en sensibilisant davantage le public au Canada et à l’étranger à propos des besoins des victimes d’actes criminels et des approches efficaces pour répondre à ces besoins.

Le Centre de la politique concernant les victimes a pour mandat de mieux faire comprendre l’évolution des besoins des victimes d’actes criminels et  d’augmenter la confiance des victimes dans le système de justice pénale. Ses activités comprennent :

  • représenter le point de vue des victimes dans le cadre de l’élaboration de lois fédérales et de l’organisation d’activités touchant les victimes d’actes criminels, notamment l’analyse d’éventuelles réformes en droit pénal, ainsi que l’examen de diverses options en vue de l’élaboration de nouvelles dispositions législatives;
  • mener des recherches sur des questions relatives aux victimes telles les répercussions des réformes législatives (p. ex., la déclaration de la victime), les pratiques exemplaires en matière de prestation de services aux victimes, ainsi que les nouveaux enjeux comme la justice réparatrice;
  • administrer le Fonds d’aide aux victimes, un fonds de subventions et de contributions qui finance les projets qui visent à sensibiliser le public et à améliorer les services et l’aide aux victimes d’actes criminels au Canada; de plus, ce fonds fournit directement aux victimes une aide financière limitée;
  • fournir de la vulgarisation et de l’information juridiques sur le rôle des victimes au sein du système de justice pénale et dans l’application des lois connexes au moyen de fiches documentaires, de brochures, de guides et du site Web du CPCV;
  • travailler en étroite collaboration avec d’autres ministères fédéraux dont les activités visent aussi à répondre aux préoccupations des victimes d’actes criminels (p. ex., la Commission nationale des libérations conditionnelles, le Service Correctionnel du Canada);
  • consulter un large éventail d’intervenants, notamment ceux qui s’occupent de la prestation de services aux victimes d’actes criminels, afin qu’ils échangent leurs connaissances et leur expertise.

Le Centre de la politique concernant les victimes n’offre aucune indemnisation aux victimes d’actes criminels. Le CPCV entretient une étroite relation de travail avec les provinces et les territoires, qui ont principalement la responsabilité de fournir des services aux victimes d’actes criminels, notamment d’offrir une indemnisation aux victimes d’actes criminels violents, là où de tels programmes existent.

Pour obtenir des renseignements sur les services fournis aux victimes d’actes criminels dans votre province ou territoire, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous.

Nos partenaires

Pour de plus amples renseignements sur le Centre de la politique concernant les victimes, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Nos partenaires

Date de modification :