LE GOUVERNEMENT OCTROIE UN FINANCEMENT POUR LES VICTIMES À TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

ST. JOHN'S, le 3 février 2012 – Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement visant à améliorer les services offerts aux victimes d'actes criminels à Terre-Neuve et-Labrador.

L'annonce a été faite par Robert Goguen, député de Moncton-Riverview-Dieppe et secrétaire parlementaire de l'honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., député de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada.

« Notre gouvernement est déterminé à permettre aux victimes d'actes criminels de se faire entendre comme elles le méritent au sein du système de justice pénale, a déclaré M. Goguen. Nous continuerons de veiller à ce que des ressources et des programmes soient en place afin de répondre aux besoins des victimes d'actes criminels à Terre-Neuve et-Labrador et partout ailleurs au Canada. »

Par l'entremise de son Fonds d'aide aux victimes, le ministère de la Justice du Canada octroiera à la Public Legal Information Association de Terre-Neuve et-Labrador (PLIAN) la somme de 50 000 $ pour le projet intitulé « Reaching out to Victims of Violence: Using Webinars to Provide Legal Information to Service Providers (Sensibiliser les victimes de violence : Utiliser les webinaires pour procurer de l'information juridique aux fournisseurs de services) ». Le financement aidera spécifiquement la PLIAN à élaborer des présentations sur webinaire destinées aux fournisseurs de services situés dans les régions rurales et éloignées de la province et à procurer aux victimes de violence de l'information sur la façon d'obtenir des ordonnances de protection d'urgence et des engagements de ne pas troubler la paix publique.

« Notre mandat est d'éduquer les citoyens de notre province au sujet de la loi, a déclaré Maria Kyriacou, directrice générale de la PLIAN. La PLIAN utilisera ce financement afin de donner aux prestataires de services les connaissances juridiques dont ils ont besoin pour éduquer les victimes d'actes criminels à Terre-Neuve-et-Labrador et apporter du soutien aux victimes. Ainsi, le partenariat de la PLIAN avec le gouvernement du Canada va aider les victimes d'actes criminels dans notre province. »

Le financement provient du Fonds d'aide aux victimes, programme de subventions et de contributions administré par le ministère de la Justice. Le Fonds dispose actuellement d'un budget annuel de 10,2 millions de dollars pour permettre aux victimes d'actes criminels de mieux faire entendre leur voix au sein du système de justice pénale.

On peut obtenir de plus amples renseignements au sujet du Fonds d'aide aux victimes et de l'approche gouvernementale concernant les victimes d'actes criminels en visitant le site Web du ministère de la Justice du Canada.

Fiche d'information : Financement pour la Public Legal Information Association de Terre-Neuve et-Labrador

-30-

Réf :