Justice Canada - Vol. 10 No. 1

Ils ont des histoires à raconter

Par Peter McKinnon

OTTAWA – Pendant la journée, leur travail porte sur les faits et les arguments.

Mais hors du bureau, c'est une autre histoire. Brenda Chapman et Chris McNaught, deux employés du ministère de la Justice du Canada, donnent alors libre cours à leur imagination et rédigent de passionnants ouvrages de fiction.

« C'est extrêmement libérateur d'écrire pour moi-même, » dit Mme Chapman. « J'aime créer des personnages, les plonger dans une situation que j'ai imaginée et voir comment l'histoire va suivre son cours. »

Brenda Chapman Photo : Christine Tripp (Tripp Photographers)
Brenda Chapman
Photo : Christine Tripp (Tripp Photographers)

Aujourd'hui conseillère principale en communications, Affaires autochtones, Mme Chapman écrivait de la poésie dans sa jeunesse et elle a continué de cultiver son talent pour l'écriture. Originaire d'une petite ville de l'Ontario située sur la rive nord du lac Supérieur, Mme Chapman a obtenu un baccalauréat ès arts et un certificat en enseignement avant d'entreprendre une carrière en enseignement spécialisé. Elle a entendu l'appel de sa vocation littéraire pendant une séance de lecture en classe.

« J'écoutais un élève de huitième année lire un extrait d'un livre et je me suis dit que j'aurais pu écrire une bien meilleure histoire, » se souvient-elle. « Je savais que je portais un livre en moi. »

Passionnée de romans à intrigue depuis longtemps, Mme Chapman réfléchissait à des personnages éventuels quand l'inspiration lui est venue de ses deux filles. « Un jour, ça m'a frappée : pourquoi ne pas élaborer le personnage d'un détective en m'inspirant des deux personnes que je connais le mieux, mes enfants? »

Les polars Jennifer Bannon

C'est ainsi qu'est né Running Scared, le premier d'une série de quatre romans à intrigue ayant pour héroïne Jennifer Bannon, adolescente curieuse qui a le don de résoudre des crimes. Les ouvrages se sont bien vendus et ont motivé Mme Chapman à élargir ses horizons d'auteure.

Ses nouvelles ont été publiées dans des revues littéraires, dans Canadian Living et dans la compilation When Boomers Go Bad. Mme Chapman a quitté l'enseignement pour travailler en communication au gouvernement du Canada et elle continue d'écrire pendant ses loisirs.

« Le travail au gouvernement m'a enseigné l'importance de la précision et de la concision, » affirme-t-elle. « Cette recherche du terme exact est aussi essentielle aux produits de communication qu'aux polars. »

Mme Chapman continue de résister aux demandes des admirateurs et admiratrices qui veulent d'autres titres dans la série Jennifer Bannon.

« Je pense que j'en ai terminé avec ce personnage, » dit-elle. « Comme mes filles, Jennifer Bannon a vieilli un peu plus dans chaque livre. Elles sont toutes grandes maintenant. »

Le plus récent ouvrage de Mme Chapman, In Winter's Grip, est un roman meurtre et mystère pour adultes qui se déroule à Ottawa et au Minnesota. Il est publié chez RendezVous Crime. Elle a deux livres à paraître en 2011 : un roman mystère dans la collection Rapid Reads chez l'éditeur Orca Publishers, intitulé The Second Wife, et un roman pour jeunes adultes chez l'éditeur Napoleon Publishing, intitulé Second Chances.

Mme Chapman est membre de plusieurs groupes d'auteurs, y compris Capital Crime Writers, groupe d'auteurs et de lecteurs qui se rencontrent régulièrement à Ottawa pour discuter meurtre, mystère et destruction.

Au carrefour de l'histoire, de l'aventure et de l'expérience personnelle

Chris McNaught est un conseiller juridique affecté à divers aspects du dossier du tabac au Canada, y compris les mesures législatives, l'application de la loi et le contentieux. Il est aussi un auteur chevronné.

Ses deux premiers romans, The Ambulance Driver (2008) et The Keli Dowry (2010), sont des ouvrages d'histoire et d'aventure axés sur les personnages. Comme de nombreux auteurs, M. McNaught tire l'inspiration de son expérience personnelle.

« À plusieurs égards, la fiction me permet de revisiter mon passé, » dit-il. « Nombre de caractères et de scènes dans mes romans sont identiques à des gens que j'ai connus et à des expériences que j'ai vécues ou sont composés à partir d'eux. »

The Keli Dowry, par exemple, parle d'une équipe de plongeurs américains qui découvrent une épave du Ve siècle avant notre ère au début des années 1970, une expérience que M. McNaught a vécue dans sa jeunesse. Le récit a pour toile de fond une période sombre de l'histoire récente de la Grèce, marquée par la « dictature des colonels », une période de répression et d'intrigue politique.

Le premier ouvrage de M. McNaught, The Ambulance Driver, combine lui aussi des expériences personnelles et des événements historiques.

Le personnage principal est Marie Rioux, une avocate de la ville de Québec qui en arrive à travailler avec un dénonciateur britannique pour découvrir des secrets bien gardés, un défi semblable à celui auquel fait face l'État canadien dans ses litiges visant l'industrie du tabac.

Marie Rioux partage son nom et de nombreux traits de caractère avec une ancienne petite amie de M. McNaught.

« Je suis un incurable romantique dans le sens historique du terme, » dit-il. « Je suis un observateur qui aime saisir ce que je vois et y réfléchir. Je peins à l'aquarelle et je prends des notes quand j'en ai envie. »

Les notes sont cruciales aux romans de M. McNaught. Il inscrit ses observations sur des bouts de papier, les collectionne et les range méticuleusement, puis il s'en sert pour élaborer ses récits.

L'idée de The Ambulance Driver, par exemple, lui est venue pendant une pause dans un voyage d'affaires en Angleterre. Il peignait dans un cimetière de la Première Guerre mondiale quand il est tombé sur la pierre tombale d'une femme. Intrigué, il a noté son nom et plus tard, il a découvert qu'elle avait servi dans le Corps de l'intendance de l'Armée canadienne.

La poursuite d'une tradition familiale

La famille McNaught a la recherche et l'écriture dans le sang. Son père, Kenneth, était un historien distingué, un officier de l'Ordre du Canada et l'auteur de Pelican History of Canada (1969), ainsi que de nombreux autres ouvrages.

Le travail de M. McNaught comprend la rédaction d'avis juridiques, des contributions aux mesures législatives (notamment la Loi sur le tabac de 1997) et des articles pour la revue Canadian Lawyer et divers périodiques de voyage.

Il travaille actuellement à l'adaptation cinématographique de The Ambulance Driver et à un troisième ouvrage, Tatyana, roman qui se déroule dans les nouvelles républiques de l'Europe de l'Est.

Mme Chapman et M. McNaught sont d'avis que la passion de l'écriture est à l'avantage du Ministère.

« Rédiger un ouvrage de fiction exige nécessairement une pensée créative, ce qui est aussi pratique pour élaborer des arguments juridiques. La grande différence, c'est qu'en droit, vous ne contrôlez pas l'issue de l'affaire », dit M. McNaught.

 Chris McNaught Photo : Pat Walton pour le ministère de la Justice
Chris McNaught
Photo : Pat Walton pour le ministère de la Justice

Date de modification :