Rapport sur la détermination de la peine dans les cas d'homicides involontaires coupables commis dans le cadre d'une relation intime

Détermination de la peine pour des cas d'homicides involontaires coupables auxquels des rapports intimes sont liés
DONNÉES DE, FACTEURS INFLUENÇANT LA DÉTERMINATION DE LA PEINE
1 Intitulé de la décision 2 Compétence et tribunal 3 Mois et année de l'attribution de la peine, date de l'infraction 4 Délinquant 5 Victime 6 Accusation(s) initiale(s) 7 Procès/
Plaidoyer de culpabilité
8 Garde présentencielle/ Peine carcérale/Peine globale 9 Appel et résultat 10 Lieu du crime 11 Relation entre la victime et le délinquant 12 Crime commis en milieu familial 13 Ordon-nance d'interdiction de communiquer 14 Antécédents en matière de violence conjugale envers la victime ou d'autres personnes 15 Condamnations anté-rieures relatives à des infractions impliquant le conjoint 16 Condamnations antérieures relatives à des infractions impliquant de la violence 17 Armes à feu utilisées lors de la perpétration de l'infraction 18 Alcool ou drogue consommée lors de la perpétration de l'infraction 19 Antécédents en matière de violence conjugale envers le délinquant 20 Santé mentale/Problèmes d'ordre psychologique (délinquant) 21 Autres circons-tances atténuantes ou aggravantes
Pearson N.-B. 06/02 11/01 M F MSD PR (Jury) 9a   domicile CL x         x       Pas de provocation, conduite subséquente à l'utilisation d'une arme à feu, type de décès et présentation d'information mensongère à la police (A), soutien à la famille, jeune âge, RREC positif (ATT)
White B.R. Sask. 03/ 02, 05/ 99 M F ? PC 9a   domicile M x( 718.2)   x     x D-A   x  
Perrambalam CSJ Ont. 08/ 01, 01/ 01 M F MSD PC 8m/ 5a, 6m/ 7a   domicile M x                 V souffrait de démence, D âgé de 80 ans (ATT)
Raddi CS T.N.-O. 07/01, 06/00 M-Au F-Au ? PC 1a/ 8,5a/ 10a   ? CL x   x 0>x x   D-A, V-A     718.2(e)
Sheppard CS-DPI Î.-P.-É. 06/01, 12/00 M F MSD PC 10a   domicile CL x (718.2)           D-A, V-A     ET (A)
Couture YTC Yukon 11/01, 07/01 M F ? PC 4m/ 3,5a/ 4a   domicile CL x   x x     D-A+D V-A+D     deux partenaires au comportement abusif (force excessive) (ATT)
Fennel CS-PI Î.-P.-É. 03/01, ? M F MPD PC 7 m/ 14a/ ?   domicile CL x (718.2) x (pén) x x x   D-A, V-A      
Hyjek Ont, S.C.J. 04/00, 01/95 M F MSD PR - TM 6a/ 7a/ 10a   domicile M x (718.2)               x  
Ekenale (A.J.E.) CS T.N.-O. 06/00, 07/71 M- Au F-Au M PC 9m/ 5a/ 6,5a   rivage NR x       x   D-A, V-A     718.2(e), crime dissimulé (A)
Saun-ders CSJ Ont. 12/00, ? M-Au F-Au MSD T – accident/ suicide 22m/ 8a/ 12a   domicile M x(718.2)     x     D-A, V-A     718.2(e)
Hanna CSJ Ont. 08/00, 10/99 F M ? PC 6m / 18m + 3a probation/ 28m   milieu de travail de la V CL             D-A   x  
McCulloch CACB C.-B. (2001) 07/00, 07/96 M F ? PC 1,5a/ 9a/ 12a D-CC domicile CL x(718.2) x(pén) x x           crime dissimulé (A)
Augustine CJO Ont. (DG) 01/99, 08/97 M F MSD PC 17m/ 6,5a/ 9a   domicile M x                 crime dissimulé (A)
Emard CSCB C.-B. 01/99, 01/97 F-Au M ? PR 2 moins 1, purgé dans la collectivité   domicile M             D-A, V-A     718.2(e)
Get-kate CJO   Ont. (DG) 10/98, ? F M MPD PR -SFB 2 moins 1, purgé dans la collectivité   ? M           x   x-SFB   provo-cation (ATT)
Gla-due CSC C.-B. 02/97, 09/95 F-Au M-Au MSD PC 3a D-CC domicile de la soeur du délin-quant CL x(718.2)           D-A, V-A x x provo-cation (ATT), 718.2(e)
Fer-guson CJO   Ont. (DG) 05/97, 10/93 F M MSD PR – SFB 2 moins 1, conditionnelle   domicile CL           x D-A x-SFB   provo-cation (ATT)
Klas-sen* CA Yukon (1997) 02/97, ? M F MSD PR 15m/ 5a/ 7a MP-CC domicile M x(718.2)                  
Za-gorac CAA   Alb. (1997) Avant 1996, ? M F MSD PR à perpétuité D-CC domicile M x   x x           D reconnaît avoir posé des actes de VF (A)
Jack-son CAA   Alb. (1996) Avant 1996, 01/93 M-Au F-Au MSD PR – alié-nation-mentale 15m/ ?/ 10a MP-CC domicile CL x   x x         x ET (A)
Why-not CANÉ   N.-É. (1996) Avant 1996, 05/92 F M MSD PC 5 D-CC domicile M             D-A, V-A x   deux partenaires au com-portement abusif
G.M.W. CACB    C.-B. (1995) Avant  1996, 05/93 M F ? PC 5 D-CC domicile M x                  
Stone CSC  C.-B. (1999) 12/95, 03/94 M F MSD PR – A, P 18m/ 4a/ 7a MP-CC camion du D M x(718.2)                 provo-cation (ATT)
Gray CJO   Ont. (DG) 01/95, 01/94 M-Au F MSD PC 1a/ 6a/ ?   domicile CL x           D-A   x  
DEC CSCB   C.-B. 02/95, 01/77 F M MSD PC 1a CS   domicile CL           x   x-SFB   crime dissimulé (A)
Bell CJO   Ont. (DG) 03/95, 10/93 M F MSD PC 15m/ 7a 3m/ 9 ou 10a   domicile CL         x          
Ghazal CSQ Qc 06/95, ? M F MSD PC 10m/ 9a/ ?   domicile M x           D-A      
McDoet G.A.M. CANÉ N.-É. (1996) 01/95, 01/93 F M MSD PC 2 moins 1, 3a probation MP-CI, 5a domicile CL x           D-A     SFB – D agressé par son père, son frère et un ami (ATT)
Cowley CJO Ont. (DG) 02/95, ? F M MSD PC 7m, 3a probation   ? CL             D-A x-SFB    
Drake CJO   Ont. (DG) 07/95, ? F M MSD PC CS, 3a probation   rue M               x-SFB    
Lemay CAQ  QC (1998) 02/94, 06/92 M F MPD PR 20a D-CI, 13a maison simple NR x   x x         x crime dissimulé (A)
Lastheels CJO   Ont. (DG) 04/94, ? M F ? PC 46m   ? CL     x   x   D-A      
Duval B.R. N.-B. 02/94, 06/92 M F MSD PC 6a   domicile CL             D-A, V-A      
Mintert CACB    C.-B. (1995) 08/94, 07/93 M F ? PC 13m/ 7a/ ? D-CC domicile de la V CL       x            
Bennett Ont, OCJ (PD) 01/93, 10/90 F M MPD PC CS, 3a probation   ? M             D-A x-SFB    
Brooks OCJ (DG) 06/93, 07/91 M F Meurtre PC 2a/ 6a/ 9a   ? CL x           D-A+D   x  
Kabestra CJO   Ont. (DG) 10/93, 04/93 F M MSD PC 5m/ 5a/ ?   ? CL         x   D-A      
Massettoe CPCB C.-B.+ 02/93, 06/92 F-Au M-Au ? ? 1a, 3a probation   ? CL             D-A, V-A x   deux partenaires au comportement abusif
Bell CAM Man. (1993) Avant 1993, 10/91 M F MSD PC 5,5a MP-CI, 12a  domicile du père du D NR         x   D-A, V-A      
Brown B.R. Man. 05/92, 05/90 F-Au M ? PC 3a CS, 3a probation   domicile CL           x D-A x-SFB    
Phillips CJO   Ont. (DG) 10/92, 12/91 F M MSD PC 2 moins 1,  3a probation   domicile CL             D-A, V-A     SFB – anciens partenaires (ATT)
Pepin CJO Ont. (DG) 01/92, 04/91 M F MPD PC 6m/ 9a/ 10a   chambre d'hôtel CL     x       D-A, V-A      
Whitten CSNÉ-DPI N.-É. 01/92, 10/90 F M MSD PC CS, 3a probation   domicile CL             D-A, V-A x-SFB    
Neyelle CS T.N.-O. 10/92, 12/90 F-Au M-Au ? PR  2 ans moins un jour   domicile M     x x     D-A, V-A x   ET
Sinclair CAM Man. (1992) Avant 1992, ? M-Au F-Au ? PC 6a D-CC ? CL             D-A, V-A      
Tran CJO   Ont. (DG) 10/91, 02/89 F M MSD PC 3,5m/ 1a, 3a probation/ ?   domicile CL               x-SFB x  
Archibald CACB    C.-B. (1992) Avant 1992, ? M F Meurtre PR 5a D-CI, 4a chambre d'hôtel CL             D-A     provocation (ATT)
Howard CACB    C.-B. (1991) 04/91, 03/90 F-Au M-Au MSD PC 5,5a D-CI, 2a domicile M             D-A, V-A x   provocation (ATT), ET
Zimmer C.A. Sask. (1991) Avant 1991, 05/90 M F MSD PC 15a D-CI, 10a domicile CL         x   D-A      

* La requête en autorisation d’appel déposée devant la CSC a été rejetée.

NOTE : Les causes sont présentées en ordre chronologique décroissant.

Légende :

Colonne 2 : Lorsqu’il s’agit d’une décision d’appel, l’année de l’appel est indiquée.

Colonne 3 : Année de la peine initiale.

Colonnes 4 et 5 : M = de sexe masculin, F = de sexe féminin, Au = autochtone

* L’origine autochtone de la victime ou du délinquant n’a été indiquée que dans les cas où elle était expressément indiquée.

Colonne 6 : MPD = meurtre au premier degré, MSC = meurtre au second degré, HIC = homicide involontaire coupable, Meurtre = on ne sait s’il s’agit d’un meurtre au premier ou au second degré.

Colonne 7 : PC = plaidoyer de culpabilité relatif à un homicide involontaire coupable, PR = le prévenu a plaidé non coupable et il y a eu un procès (auquel cas certains arguments de la défense sont exposés), TM =  troubles mentaux, SFB = syndrome de la femme battue (voir Lavallee), A = automatisme, P = provocation; dans tous les cas de type « PR », le délinquant a été reconnu coupable d’homicide involontaire.

Colonne 8 : Premier chiffre = durée d’emprisonnement avant le procès, deuxième chiffre = peine carcérale, troisième chiffre = peine globale; lorsqu’un seul chiffre est indiqué, cela signifie qu’aucune mention n’a été effectuée; en ce qui concerne l’emprisonnement avant le procès : a = années, m = mois, CS = condamnation avec sursis.

Colonne 9 : D = délinquant, MP = ministère public, CC = condamnation confirmée, CI = condamnation infirmée (auquel cas, la nouvelle peine sera indiquée en années, sauf mention contraire).

Colonne 10 : V = victime, D = délinquant, domicile = domicile où habitent la victime et le délinquant.

Colonne 11 : M = marié, CL = common law, NR = relation non résidentielle ou rapports intimes informels, le D et la V n’habitant pas ensemble.

Colonne 12 : 718.2 = le sous‑alinéa 718.2a)(ii) a été pris en considération par le juge, x = le fait que le crime a été commis en milieu familial est considéré comme une circonstance aggravante.

Colonne 13 : pén = de ressort pénal, civ = de ressort civil.

Colonne 14: *Le « x » signifie que le juge a expressément mentionné que le prévenu a des antécédents en matière de violence conjugale.

Colonne 15: *Le « x » signifie que le juge a expressément mentionné qu’une condamnation antérieure avait été prononcée relativement à un ou des actes de violence conjugale.

Colonne 18 : D-A = le délinquant subissait les effets de l’alcool lors de la perpétration de l’infraction, V-A = la victime subissait les effets de l’alcool lors de la perpétration de l’infraction, D = drogue.

Colonne 19 : SFB = des éléments de preuve révélant l’existence du syndrome de la femme battue ont été pris en considération (tel qu’établi dans l’arrêt de la CSC relatif à l’affaire Lavallee).

Colonne 21 : l’alinéa 718.2e) a été pris en considération aux fins de la détermination de la peine (tel que dans Gladue), A = considéré comme une circonstance aggravante,ATT = considéré comme une circonstance atténuante, SFB – anciens conjoints = il a été établi que le délinquant souffre du SFB en raison de traitements lui ayant été infligés par d’anciens conjoints plutôt que par la victime, VF = violence familiale, ET = un ou des enfants du ménage ont été témoins d’au moins une partie du crime.

Date de modification :