Congrès transfrontalier - La frontière Canada-États-Unis : Une réalité changeante / Séance sur Internet et la pédopornographie

Participants

Participants

Animatrice

Mme Jacquelyn Nelson – Analyste principale en matière de politiques, ministère du Procureur général, Colombie-Britannique

Mme Nelson est analyste principale en matière de politiques au ministère du Procureur général de la Colombie-Britannique. Elle travaille pour ce ministère depuis 12 ans et est chargée des portefeuilles suivants : affichage de matériel injurieux sur Internet, prostitution, crime motivé par la haine, justice réparatrice et questions de politique fédérales-provinciales-territoriales en matière de justice. Elle a effectué des recherches dans le domaine de l’exploitation sexuelle des enfants et des adolescents et elle copréside actuellement un groupe de travail national sur la pédopornographie par Internet.

Commentateur

Professeur Max Taylor – University College Cork, en Irlande

Max Taylor est professeur de psychologie appliquée à la University College Cork (UCC), en Irlande. Il dirige le département depuis 1983, ainsi que le centre d’études pour l’enfance de la UCC, qui se concentre sur la recherche, la formation et la politique permettant de répondre aux besoins des enfants vulnérables. Le professeur Taylor dirige également le projet Combating Paedophile Information Networks in Europe (COPINE). Ses travaux actuels dans le cadre de COPINE portent sur la gestion d’une base de données de référence en pédopornographie, sur l’évaluation du danger que présentent des pédophiles par l’examen de leurs collections de pornographie, ainsi que sur la nature et l’incidence du tourisme sexuel impliquant des enfants et de la traite des enfants en Europe. Le professeur Taylor est également membre du groupe de travail sur les usages illégaux et préjudiciables d’Internet et du groupe consultatif sur Internet du gouvernement irlandais.

Spécialistes invités

Sergent Emmett Milner – Service canadien de renseignements criminels

Le sergent Milner est membre de la GRC depuis 26 ans et a appartenu avant cela à la Police provinciale de l’Ontario (OPP) et à la police royale de Hong Kong. Il est coordonnateur national de l’Initiative sur l’exploitation sexuelle des enfants menée avec le Service canadien de renseignements criminels (SCRC). Il a à ce titre dirigé l’élaboration d’une stratégie nationale de lutte contre l’exploitation des enfants, y compris la mise en œuvre de principes directeurs par tous les organismes d’application de la loi au Canada, et a joué un rôle prédominant dans la mise en place d’un réseau international visant à assurer que les enquêteurs du monde entier sont équipés pour combattre l’exploitation par Internet.

Sergent-détective Wayne Harrison – Police de Winnipeg, escouade mondaine

Le sergent-détective Wayne Harrison a 22 ans d’expérience dans la police et fait actuellement partie de l’escouade mondaine des services de police de Winnipeg. Il travaille sur des affaires de pédopornographie et d’obscénité depuis 1996 et a participé à plus d’une centaine d’enquêtes dans ce domaine. Certaines ont été menées en coopération avec des policiers de divers centres aux États-Unis, en Allemagne, en Australie et en Suède. Le S/D Harrison a également collaboré à la formation de personnel policier sur les questions liées à la pédopornographie par Internet et a fait des présentations à l’occasion de nombreux colloques. En 1998, il a reçu du ministère de la Justice du Manitoba un prix provincial de prévention du crime pour ses présentations sur la sécurité dans Internet. Il est membre d’un comité du Manitoba qui fait pression pour changer le Code criminel afin de transformer en délit le leurre des enfants par Internet en vue de leur exploitation sexuelle.

Sergent-détective Frank Goldschmidt – Police provinciale de l’Ontario (OPP), Projet « P »

Le sergent-détective Frank Goldschmidt est membre de l’OPP depuis vingt ans et fait partie depuis 1991 de l’Unité de la pornographie juvénile, dont il est actuellement l’enquêteur principal chargé des opérations. Le S/D Goldschmidt enquête sur les délits de pédopornographie commis en Ontario, délits qui sont en majorité liés à l’informatique et au réseau Internet. Il a participé à de nombreuses opérations d’infiltration et est qualifié pour témoigner devant les tribunaux de l’Ontario en qualité de spécialiste des enquêtes et de l’identification de cas de pédopornographie et de matériel obscène. Par ailleurs, le sergent-détective Goldschmidt participe activement à la formation policière et il a publié à l’intention des policiers des manuels et des guides sur les techniques d’enquête.

Andrew Oosterbaan –, chef adjoint chargé des litiges, Section chargée des affaires d’exploitation des enfants et de matières obscènes, ministère de la Justice des États-Unis

Andrew Oosterbaan est le chef adjoint chargé des litiges de la Section chargée des affaires d’exploitation des enfants et de matières obscènes, Division criminelle, ministère de la Justice des États-Unis. M. Oosterbaan s’occupe de tous les litiges criminels pour sa section, y compris les enquêtes et les poursuites menées à l’échelle nationale relativement à des cas de pédopornographie, d’exploitation d’enfants, de violence sexuelle à l’égard des enfants, de traite des femmes et des enfants à des fins sexuelles, d’obscénité et d’exécution des pensions alimentaires, ainsi que les affaires internationales de rapt d’enfants par le père ou la mère. Il participe également à l’élaboration et à la coordination d’enquêtes et d’initiatives touchant plusieurs districts. Oosterbaan gère de plus le programme de formation qu’offre la section aux poursuivants et aux policiers de l’ensemble des États-Unis.

Date de modification :