Trois ans déjà : Le mentorat au ministère de la Justice et au Service des poursuites pénales du Canada

3. Résultats

3.1 Qui participe au Programme national de mentorat

On tient des statistiques administratives sur les participants au PNM tant pour le ministère de la Justice (JUS) que le Service des poursuites pénales du Canada (SPPC). Tous les renseignements présentés dans cette section remontent au 31 mars 2011. À ce moment-là, on comptait un total de 957 personnes inscrites en tant que participants ou membres du PNM, ce qui représente 17 % des 5 659 employés et gestionnaires de JUS.Note de bas de la page 4 Pour le SPPC, un dixième (11 %) de l’effectif de cette organisation participait au PNM, soit 104 personnes sur un total de 975.

Au 31 mars 2011, 448 associés et 341 mentors avaient fait l’objet d’un jumelage à JUS. Au SPPC, 37 associés et 29 mentors avaient également été jumelés.Note de bas de la page 5 Comme JUS et le SPPC participent tous deux au PNM, un mentor du SPPC peut être jumelé à un associé de JUS et inversement. De plus, il faut souligner que de nombreux mentors comptent plus d’un associé; certains en ont deux, trois ou même quatre. Voilà pourquoi le sondage a été envoyé à un nombre moins élevé d’associés et de mentors que les chiffres présentés ici. Pour compliquer davantage les données administratives, une personne inscrite (qui compte donc comme une personne aux fins du calcul de la participation) peut être à la fois mentor et associé.

Au tableau 1 ci-dessous, on présente le nombre de membres des trois groupes désignés aux fins de l’équité en matière d’emploi inscrits au PNM pour JUS et le SPPC. Dans le tableau 2, on présente le sexe des membres du PNM.

Tableau 1 : Nombre de membres des groupes désignés aux fins de l’équité en matière d’emploi inscrits au PNM – JUS et SPPC, au 31 mars 2011
Groupe désigné aux fins de l’équité en matière d’emploi JUS
n
SPPC
n
Autochtones 26 2
Personnes handicapées 29 2
Minorités visibles 180 10
Total des membres visés par l’EE 235 14
Total PNM 957 104

Pourcentage des membres des groupes désignés aux fins de l’EE participant au PNM

25 % 13 %

Source : Données administratives du Programme national de mentorat, 2011

Tableau 2 : Sexe des participants au PNM, JUS et SPPC, au 31 mars 2011
Sexe JUS n (%) SPPC n (%)
Hommes 277 (29 %) 52 (50 %)
Femmes 680 (71 %) 52 (50 %)
Total 957 (100 %) 104 (100 %)

Source : Données administratives du Programme national de mentorat, 2011

En février 2009, trois mois après le lancement du PNM, le taux de participation à JUS s’élevait à 8,7 %. En décembre 2010, le taux de participation avait augmenté pour atteindre 16,4 % (soit 923 participants) et, en mars 2011, le taux se chiffrait à 16,9 %, soit 957 participants. Quant au SPPC, en mars 2011, un dixième (11 %) de l’effectif de l’organisation participait au PNM, soit 104 personnes sur 975. Il importe de souligner que, dans l’ensemble, le taux de participation a augmenté progressivement depuis le lancement du PNM en octobre 2008 et qu’il y a eu une augmentation progressive continue du taux d’inscription des mentors et des associés à JUS et au SPPC.

3.2 Qui a participé à cette étude

On compte 118 mentors et 160 associés qui ont répondu au sondage. Il s’agit d’un taux de participation de 36 % de tous les participants jumelés dans le cadre du PNM. Dans le cas des associés, 152 répondants provenaient de JUS et 8, du SPPC. Pour les mentors, 111 répondants provenaient de JUS et 7, du SPPC. Les résultats sont regroupés pour JUS et le SPPC.

Le tableau 3 présente le profil démographique des mentors et des associés qui ont répondu au sondage.

Tableau 3 : Profil démographique des répondants au sondage, associés et mentorsNote de bas de la page 6
Groupe de classification Associés N=154Note de bas de la page 7 n (%) Mentors N=118 n (%)
AS 15 (10 %) 6 (5 %)
CR 13 (8 %) 2 (2 %)
CS 2 (1 %) 0 (0 %)
EC 17 (11 %) 15 (13 %)
EX 2 (1 %)  7 (6 %)
IS 3 (2 %) 0 (0 %)
LA (gestionnaires) 11 (7 %) 31 (26 %)
LA (juristes) 88 (57 %) 51 (43 %)
PE 1 (1 %) 5 (4 %)
PM 1 (1 %) 1 (1 %)
Autre 1 (1 %) étudiant 0 (0 %)
Région Associés N=160 n (%) Mentors N=117 n (%)
Nord 7 (4 %) 0 (0 %)
Colombie-Britannique 26 (16 %) 19 (16 %)
Prairies 18 (11 %) 15 (13 %)
Ontario 27 (17 %) 24 (21 %)
Région de la capitale nationale 73 (46 %) 51 (44 %)
Québec 5 (3 %) 5 (4 %)
Atlantique 4 (3 %) 3 (3 %)
Sexe Associés N=159 n (%) Mentors N=117 n (%)
Hommes 39 (25 %) 42 (36 %)
Femmes 120 (75 %) 75 (64 %)
Membres des groupes désignés aux fins de l’équité en emploi Associés N=150 n (%) Mentors N=115 n (%)
Autochtones 7 (5 %) 4 (3 %)
Personnes handicapées 7 (5 %) 8 (7 %)
Minorités visibles 40 (27 %) 5 (4 %)
Années dans la fonction publique Associés N=160 n (%) Mentors N=117 n (%)
Moins d’un an 2 (1 %) 0 (0 %)
1 à 2 ans 19 (12 %) 0 (0 %)
3 à 5 ans 46 (29 %) 6 (5 %)
6 à 8 ans 30 (19 %) 5 (4 %)
9 à 11 ans 23 (14 %) 25 (21 %)
12 à 14 ans 12 (8 %) 12 (10 %)
15 à 17 ans 8 (5 %) 10 (9 %)
18 à 20 ans 8 (5 %) 11 (9 %)
Plus de 20 ans 12 (8 %) 48 (41 %)
Années à JUS et/ou au SPPC Associés N=160 n (%) Mentors N=118 n (%)
Moins d’un an 4 (3 %) 0 (0 %)
1 à 2 ans 30 (19 %) 0 (0 %)
3 à 5 ans 59 (37 %) 11 (9 %)
6 à 8 ans 22 (14 %) 9 (8 %)
9 à 11 ans 17 (11 %) 28 (24 %)
12 à 14 ans 10 (6 %) 18 (15 %)
15 à 17 ans 5 (3 %) 5 (4 %)
18 à 20 ans 4 (3 %) 14 (12 %)
Plus de 20 ans 9 (6 %) 33 (28 %)

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat

Parmi les répondants au sondage qui se sont déclarés volontairement (n = 150 associés, n = 115 mentors), 36 % des associés et 15 %Note de bas de la page 8 des mentors étaient membres d’un groupe visé par l’équité en matière d’emploi. Des constatations particulières, concernant des membres de groupes visés par l’EE, seront présentées dans le présent rapport étant donné que l’un des objectifs du PNM consiste à « créer un milieu de travail plus diversifié et inclusif ».

À la fin du sondage, on a demandé aux répondants s’ils étaient intéressés à participer à une entrevue et, le cas échéant, ils devaient fournir leur nom et leurs coordonnées. Comme il est mentionné précédemment à la section 2.2.3, 64 personnes en tout se sont portées volontaires et 24 entrevues ont été finalement effectuées. Des associés et mentors, des avocats et d’autres professionnels, des cadres supérieurs et employés, tant nouveaux qu’expérimentés, se sont portés volontaires pour participer à une entrevue. Nous avons essayé de nous assurer d’avoir des personnes ayant diverses expériences et faisant partie des Services juridiques, des bureaux régionaux, tant à JUS qu’au SPPC, et dans autant de catégories professionnelles que possible.

Dans les sections qui suivent, nous examinons les résultats du sondage et des entrevues portant sur le Programme national de mentorat, suivis d’abord par les résultats sur les relations de mentorat en cours puis sur les relations de mentorat terminées. Le cas échéant, nous comparons les résultats des entrevues aux résultats du sondage afin d’approfondir les questions posées.

3.3 Le Programme national de mentorat

3.3.1 Comment les répondants ont appris l’existence du PNM

On a demandé à tous les répondants comment ils avaient appris l’existence du Programme national de mentorat. Les réponses à cette question sont présentées à la figure 1.

Figure 1 : Comment les répondants ont appris l’existence du PNMNote de bas de la page 9

La Figure 1 illustre comment les répondants ont appris l'existence du Programme national de mentorat

Figure 1 - Équivalent textuel

Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre comment les associés et les mentors ont appris l'existence du PNM. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 30 et augmentent par intervalles de 5. L'axe X présente la liste des choix de réponses pour décrire comment les associés et les mentors ont appris l'existence du PNM. De gauche à droite, ces réponses sont : Intranet, Brochure du Programme national de mentorat, Membre de l'équipe du Programme national de mentorat, Recommandation d'un collègue ou d'un gestionnaire et Autre. Les résultats révèlent que 19 % des associés et 16 % des mentors ont appris l'existence du PNM grâce au site intranet, que 21 % des associés et 25 % des mentors ont appris l'existence du PNM au moyen de la brochure du PNM, que 19 % des associés et 21 % des mentors ont appris l'existence du PNM par l'entremise d'un membre de l'équipe du PNM, que 28 % des associés et 17 % des mentors ont appris l'existence du PNM par une recommandation d'un collègue ou d'un gestionnaire, et que 13 % des associés et 20 % des mentors ont appris l'existence du PNM par un autre moyen. Parmi les moyens compris dans la catégorie « Autre », notons les comités d'équité en matière d'emploi, les séances d'orientation des nouveaux employés, le Programme pour les leaders de demain du ministère de la Justice, les exposés présentés par un ambassadeur et les courriels automatiques envoyés lorsque le mentorat est inscrit dans les Plans d'apprentissage individuels.

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; N associés = 160; N mentors = 118

Dans la catégorie « Autre », les répondants ont indiqué qu’ils ont appris l’existence du PNM par des comités sur l’équité en emploi, lors de séances d’orientation des nouveaux employés, par le Programme pour les leaders de demain du ministère de la Justice et des exposés présentés par un ambassadeur. De plus, certains ont reçu des courriels automatiques lorsque le mentorat était inscrit dans le Plan d’apprentissage individuel. Plusieurs mentors ont également précisé qu’ils en ont entendu parler des gestionnaires les encourageant à y participer. Il semble que toutes les formes de publicité soient efficaces et que les réseaux sociaux (collègues) jouent un grand rôle dans le jumelage des personnes. En bout de ligne, ces divers moyens demeurent utiles.

3.3.2 Services du PNM

On a demandé aux répondants de classer l’utilité de plusieurs services du PNM à l’aide d’une échelle allant de un à quatre points : Très utile, Utile, Pas très utile et Pas du tout utile. Les services, l’échelle et les résultats sont présentés aux figures 2 et 3. Le classement a été combiné pour en faciliter la consultation : les réponses Très utile et utile ont été regroupées, tout comme les réponses Pas très utile et Pas du tout utile. La catégorie « Sans objet » est distincte.

Figure 2 : L’utilité des services du PNM – Associés

La Figure 2 montre dans quelle mesure les associés estiment que les services du PNM sont utiles.

Figure 2 - Équivalent textuel

Figure 2 : L'utilité des services du PNM – Associés — Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre comment les associés classent l'utilité des services du PNM. Chaque barre est divisée en trois catégories : Utile, Inutile et Sans objet. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 120 et augmentent par intervalles de 20. L'axe X est divisé en trois services. De gauche à droite, ces services sont : Site intranet, Séances d'orientation et Personnel du Programme national de mentorat. Les résultats révèlent que 50 % des associés trouvent le site intranet utile, que 20 % des associés le considèrent comme inutile et que 30 % des associés ont répondu « Sans objet ». De plus, selon les résultats, 57 % des associés sont d'avis que les séances d'orientation sont utiles, 20 % des associés pensent qu'elles sont inutiles et 23 % des associés ont répondu « Sans objet ». Enfin, 54 % des associés sont d'avis que le personnel du Programme national de mentorat est utile, 15 % des associés disent qu'il est inutile et 31 % des associés ont répondu « Sans objet ».

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; les valeurs N vont de 158 à 160

Figure 3 : L’utilité des services du PNM – Mentors

La Figure 3 montre dans quelle mesure les mentors estiment que les services du PNM sont utiles

Figure 3 - Équivalent textuel

Figure 3 : L'utilité des services du PNM – Mentors — Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre dans quelle mesure les mentors évaluent l'utilité des services du PNM. Chaque barre est divisée en trois catégories : Utile, Inutile et Sans objet. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 120 et augmentent par intervalles de 20. L'axe X est divisé en trois services. De gauche à droite, ces services sont : Site intranet, Séances d'orientation et Personnel du Programme national de mentorat. Les résultats montrent que 59 % des mentors trouvent le site intranet utile, que 20 % des mentors le considèrent comme inutile et que 21 % des mentors ont répondu « Sans objet ». De plus, d'après les résultats, 69 % des mentors sont d'avis que les séances d'orientation sont utiles, 12 % des mentors pensent qu'elles sont inutiles et 19 % des mentors ont répondu « Sans objet ». Enfin, 50 % des mentors sont d'avis que le personnel du Programme national de mentorat est utile, 15 % des mentors disent qu'il est inutile et 35 % des mentors ont répondu « Sans objet ».

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; les valeurs N vont de 116 à 118

Fait à noter, on compte un nombre élevé de personnes – tant chez les mentors que les associés – qui ont répondu « Sans objet », ce qui signifie que le service n’avait pas été utilisé. En outre, 23 % des associés et 19 % des mentors ont indiqué ne pas avoir assisté aux séances d’orientation alors que 31 % des associés et 35 % des mentors n’avaient pas eu recours au personnel du PNM. Dans une question de suivi à savoir si d’autres services avaient été utilisés, plusieurs personnes ont mentionné n’avoir jamais eu recours au PNM pour aucun service.

Les mentors semblent avoir trouvé que les séances d’orientation leur avaient été un peu plus utiles que dans le cas des associés. Cette observation peut s’expliquer par le fait que les mentors désirent obtenir une orientation sur leur rôle et leurs responsabilités tandis que les associés sont plus intéressés au mentorat en soi et aux résultats qui en découlent.

3.3.3 Satisfaction au sujet du service offert par le personnel du PNM

On a demandé aux répondants d’évaluer leur niveau de satisfaction au sujet du personnel du PNM et du service qui peut leur avoir été fourni sur une échelle de un à cinq points. Les figures 4 et 5 présentent les services en particulier ainsi que les résultats. Comme pour la question précédente, les éléments sont regroupés : Très satisfait avec Satisfait, puis Ni satisfait avec Ni mécontent et, enfin, Mécontent avec Très mécontent. La mention « Sans objet » est également présentée. Comme dans le cas de la question précédente (voir la figure 3), les résultats indiquent qu’un pourcentage de répondants, tant chez les associés que les mentors, n’ont pas eu recours aux services du PNM.

Figure 4 : Satisfaction au sujet du service offert par le personnel du PNM – AssociésNote de bas de la page 10

La Figure 4 présente le taux de satisfaction des associés à l'égard du service offert par le personnel du PNM

Figure 4 - Équivalent textuel

Figure 4 : Satisfaction au sujet du service offert par le personnel du PNM – Associés — Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre dans quelle mesure les associés sont satisfaits du service offert par le personnel du PNM. Chaque barre est divisée en quatre catégories : Satisfait, Ni satisfait ni mécontent, Mécontent et Sans objet. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 120 et augmentent par intervalles de 20. L'axe X est divisé en fonction des trois services offerts par le personnel. De gauche à droite, ces services sont : On s'est occupé sans délai de vos demandes, Le personnel du PNM s'est concentré sur vos besoins et Le personnel du PNM était bien renseigné. En ce qui concerne la catégorie « On s'est occupé sans délai de vos demandes », 48 % des associés ont répondu qu'ils étaient satisfaits, 14 % des associés ont dit qu'ils étaient ni satisfaits ni mécontents, 9 % des associés étaient mécontents et 28 % des associés ont répondu « Sans objet ». Pour ce qui est de la catégorie « Le personnel du PNM s'est concentré sur vos besoins », 43 % des associés se sont dit satisfaits, 18 % des associés étaient ni satisfaits ni mécontents, 6 % des associés ont indiqué qu'ils étaient mécontents et 33 % des associés ont répondu « Sans objet ». Enfin, en ce qui a trait à la catégorie « Le personnel du PNM était bien renseigné », 46 % des associés ont indiqué qu'ils étaient satisfaits, 18 % des associés ont dit qu'ils étaient ni satisfaits ni mécontents, 3 % des associés étaient mécontents et 33 % des associés ont répondu « Sans objet ».

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; N = 160

Figure 5 : Satisfaction au sujet du service offert par le personnel du PNM – MentorsNote de bas de la page 11

La Figure 5 présente le taux de satisfaction des mentors à l'égard du service offert par le personnel du PNM

Figure 5 - Équivalent textuel

Figure 5 : Satisfaction au sujet du service offert par le personnel du PNM – Mentors — Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre dans quelle mesure les mentors sont satisfaits du service offert par le personnel du PNM. Chaque barre est divisée en quatre catégories : Satisfait, Ni satisfait ni mécontent, Mécontent et Sans objet. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 120 et augmentent par intervalles de 20. L'axe X est divisé en fonction des trois services offerts par le personnel. De gauche à droite, ces services sont : On s'est occupé sans délai de vos demandes, Le personnel du PNM s'est concentré sur vos besoins et Le personnel du PNM était bien renseigné. En ce qui concerne la catégorie « On s'est occupé sans délai de vos demandes », 43 % des mentors ont répondu qu'ils étaient satisfaits, 13 % des mentors ont dit qu'ils étaient ni satisfaits ni mécontents, 2 % des mentors étaient mécontents et 42 % des mentors ont répondu « Sans objet ». Pour ce qui est de la catégorie « Le personnel du PNM s'est concentré sur vos besoins », 41 % des mentors se sont dit satisfaits, 13 % des mentors étaient ni satisfaits ni mécontents, 2 % des mentors ont indiqué qu'ils étaient mécontents et 45 % des mentors ont répondu « Sans objet ». Enfin, en ce qui a trait à la catégorie « Le personnel du PNM était bien renseigné », 44 % des mentors ont indiqué qu'ils étaient satisfaits, 12 % des mentors ont dit qu'ils étaient ni satisfaits ni mécontents, 2 % des mentors ont indiqué qu'ils étaient mécontents et 42 % des mentors ont répondu « Sans objet ».

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; N = 118

Les figures 4 et 5 indiquent que presque le tiers ou plus des associés (28 % - 33 %) et des mentors (42% - 45 %) n’ont pas eu recours aux services du PNM. Pour ceux qui s’en sont servis, seulement une faible minorité étaient mécontents (associés, 3% - 9 % et mentors, 2 %). De plus, très peu de personnes convoquées à une entrevue se sont prononcées sur les services fournis par le personnel du PNM. Une associée a estimé qu’il y avait un manque d’appui du PNM et que cette situation devrait être améliorée. En l’occurrence, l’associée a indiqué qu’elle n’avait jamais reçu de réponse à un message transmis à la boîte de courrier générale du PNM visant à obtenir de l’information sur la façon de mettre un terme à une relation. Par contre, une mentor qui s’est soumise à une entrevue a fait l’éloge de l’efficacité et de l’excellence des réponses obtenues du personnel du PNM à toutes ses demandes d’information.

3.3.4 Satisfaction globale au sujet du Programme national de mentorat

On a demandé aux répondants d’évaluer leur niveau de satisfaction global au sujet du Programme national de mentorat sur une échelle de un à cinq points La figure 6 présente les résultats. Comme dans le cas des questions précédentes, les résultats sont regroupés : Très satisfait avec Satisfait, puis Ni satisfait avec Ni mécontent et, enfin, Mécontent avec Très mécontent.

Figure 6 : Taux de satisfaction global au sujet du Programme national de mentoratNote de bas de la page 12

La Figure 6 présente le taux de satisfaction globale des associés et des mentors au sujet du Programme national de mentorat

Figure 6 - Équivalent textuel

Figure 6 : Taux de satisfaction globale au sujet du Programme national de mentorat — Il s'agit d'un tableau à barres verticales qui illustre le taux de satisfaction globale des associés et des mentors au sujet du Programme national de mentorat. L'axe Y est mesuré en pourcentage; les valeurs s'échelonnent de 0 à 80 et augmentent par intervalles de 10. L'axe X présente la liste des choix de réponses pour décrire le taux de satisfaction des répondants au sujet du Programme national de mentorat. De gauche à droite, ces réponses sont : Satisfait, Ni satisfait ni mécontent et Mécontent. Les résultats révèlent que 74 % des associés et 75 % des mentors étaient satisfaits du Programme national de mentorat, que 19 % des associés et 19 % des mentors se disaient ni satisfaits ni mécontents du Programme national de mentorat, et que 8 % des associés et 7 % des mentors étaient mécontents du Programme national de mentorat.

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat; associés N = 160; mentors N = 118

L’un des trois indicateurs de succès du PNM est l’atteinte d’un taux de satisfaction global de 80 % chez les participants. Le niveau de satisfaction est très similaire pour les associés et les mentors et également pour les membres de groupes désignés aux fins de l’équité en matière d’emploi, ce qui représente un résultat positif. Presque les trois quarts des associés (74 %) et les trois quarts des mentors (75 %) ont répondu être satisfaits ou très satisfaits du Programme national de mentorat. Le niveau d’insatisfaction est très faible. Chez les associés, 8 % ont répondu être, soit mécontents (6 %), soit très mécontents (2 %). Parmi les mentors, 7 % ont répondu être mécontents et aucun mentor n’a indiqué être très mécontents du PNM.

Parmi les membres d’un groupe désigné aux fins de l’équité en matière d’emploi, 75 % des associés et 76 % des mentors étaient très satisfaits ou satisfaits du PNM.

On a également demandé aux répondants « recommanderiez-vous le PNM à d’autres? ». Le tableau 4 ci-dessous présente les résultats pour les associés et les mentors.

Tableau 4 : Les répondants recommanderaient-ils le PNM à d’autres? – Associés et mentors
Réponse Associés N=159 n (%) Mentors N=118 n (%)
Oui 127 (80 %) 102 (86 %)
Non 10 (6 %) 7 (6 %)
Ne sais pas 22 (14 %) 9 (8 %)

Source : Sondage de 2011 sur le Programme national de mentorat

La grande majorité des associés (80 %) et des mentors (86 %) recommanderaient volontiers le Programme national de mentorat à d’autres personnes. Un pourcentage plus élevé d’associés (14 %) par rapport aux mentors (8 %) ont répondu « ne sais pas ».

À la question pourquoi ou pourquoi pas, presque tous les répondants ont formulé des commentaires.

Il s’agit d’une bonne occasion, à tout le moins pour le personnel cadre, d’apprendre à connaître les avocats débutants (avec qui ils ne travaillent pas).

Il faut se doter d’une structure plus officielle de fournir des services de mentorat et de leadership aux avocats à tous les échelons. Sans structure ni appui, rien ne se fait. Bien qu’il puisse exister des discussions officieuses, l’existence d’un programme exige un niveau plus élevé d’engagement et des objectifs bien définis.

Je crois que le PNM représente une excellente occasion pour le personnel du MJ/SPPC de se perfectionner et d’apprendre – tant chez les mentors que les associés – en tirant profit de la capacité du Ministère.

Parce qu’il s’agit d’une façon bien structurée d’encourager le réseautage et la croissance continue de notre bien le plus précieux, soit nos gens. Parce que cela contribue à abattre les barrières entre l’AC et les régions. Parce que cela permet d’avoir une conversation ouverte et honnête.

Dans le sondage, les commentaires positifs dépassaient largement les points négatifs et nous ne pouvons évidemment pas inclure tous les commentaires dans ce bref rapport. Voici deux commentaires de personnes qui ne recommanderaient pas le PNM :

Je n’ai pas trouvé ce programme utile. Il est évident que certains mentors y adhèrent, car ils y sont encouragés par la haute direction, mais ils ne s’attendent pas à consacrer à l’associé le temps nécessaire.

Ce programme n’a pas du tout été utile pour moi. On m’a jumelé à un mentor, mais on m’a dit de ne pas amorcer la relation de mentorat avant d’avoir eu une certaine formation. Ce sont les derniers commentaires que j’ai obtenus et je n’ai jamais parlé à mon mentor.

À la première citation, il s’agit de la relation de mentorat qui était insatisfaisante et sans autre précision sur cette relation en particulier, cela pourrait être perçu comme illustrant les inconvénients si le mentorat est obligatoire. Dans la deuxième citation, c’est le PNM qui n’a pas répondu aux attentes de l’associé. Il faut noter que le PNM encourage les associés à être proactifs dans leur relation et à communiquer avec leur mentor au lieu d’attendre que le mentor ou les responsables du PNM planifient leur première rencontre et celles à venir.

Date de modification :