PROFIL INSTANTANÉ D'UNE JOURNÉE DES JEUNES AUTOCHTONES SOUS GARDE AU CANADA

Chapitre 1 Introduction (suite)

1.2 Processus de collecte de données

Au cours du mois de mars 2000, les responsables de la Division de la recherche et de la statistique ont communiqué avec les représentants des provinces et des territoires pour leur demander de collaborer à l'élaboration d'un profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde dans les établissements provinciaux et territoriaux (garde en milieu ouvert, garde en milieu fermé et détention provisoire). Ils ont tous accepté de participer.

Les représentants des administrations et les responsables de la Division, en consultation avec l'EPJJ, ont élaboré le plan de recherche et les formulaires de collecte des données. Les représentants des administrations ont proposé que d'autres données soient recueillies pour améliorer la valeur du profil instantané, comme le montrent les deux volets suivants du profil :

  • Le formulaire d'information sur l'établissement a été rempli pour chaque établissement où étaient placés des jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané. Ce formulaire contenait des questions sur l'emplacement et la nature des établissements (p. ex., foyer d'accueil ou collectif, camp axé sur la culture), le ou les types de garde offerts (p. ex., milieu ouvert, milieu fermé ou détention provisoire), le sexe des jeunes sous garde et le nombre total de places permanentes.
     
  • Le formulaire de collecte de données a été rempli pour chaque jeune Autochtone sous garde le jour du profil instantané. Ce formulaire a permis de recueillir des renseignements sur les trois questions initiales du profil (où vivaient les jeunes avant d'être accusés ou de commettre une infraction, à quel endroit l'infraction ou la présumée infraction a été commise et où ils prévoyaient se réinstaller une fois mis en liberté), ainsi que des renseignements sur l'âge, le sexe, l'origine autochtone (p. ex., Premières nations, Inuit, Métis), le statut, la langue maternelle et des renseignements concernant l'accusation la plus grave ou la condamnation [1].

Les représentants des administrations ont accepté de recueillir les données sur lesquelles repose le profil instantané en s'appuyant sur un ensemble de méthodes, soit l'examen des fichiers manuels, l'extraction de données des systèmes automatisés (lorsque cela était possible) et des rencontres avec des jeunes (menées par du personnel des établissements), le cas échéant.

Dans la plupart des cas, le profil instantané a été fait le 10 mai 2000. Pour des raisons de logistique, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick ont effectué le profil instantané le 16 juin 2000 et le 24 mai 2000, respectivement.


[1] Voir l'annexe « A » pour consulter les formulaires de collecte de données et d'information sur l'établissement.

Date de modification :