PROFIL INSTANTANÉ D'UNE JOURNÉE DES JEUNES AUTOCHTONES SOUS GARDE AU CANADA

Chapitre 3 Provinces de l'Atlantique (suite)

3.7 Questions géographiques

La présente section indique où les jeunes Autochtones visés par le profil instantané de l'Atlantique ont passé la majeure partie de leur temps, au cours des deux années précédant leur incarcération actuelle, où ils ont commis leur infraction et où ils prévoient se réinstaller. Plus particulièrement, ils ont répondu à ces trois questions en indiquant s'ils se trouvaient dans une ville, un village, une réserve ou un autre endroit.

Dans les provinces de l'Atlantique, des proportions similaires de jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané ont indiqué qu'ils se trouvaient dans un village, une collectivité inuite ou une réserve, peu importe la question posée. Ces résultats diffèrent des tendances nationales montrant que la plupart des jeunes vivaient dans une ville durant la majeure partie du temps au cours des deux années précédant leur incarcération actuelle. Toutefois, la proportion de jeunes dans les provinces de l'Atlantique ayant indiqué qu'ils se trouvaient dans une réserve ou une collectivité inuite est le reflet des collectivités de ces provinces (il y a moins de villes qu'ailleurs au pays).

3.7.1 Où habitaient les jeunes avant leur incarcération actuelle

Le schéma 3.6 et le tableau 3.5 montrent où les jeunes visés par le profil instantané ont passé la majeure partie de leur temps au cours des deux années précédant leur incarcération. En général, 36 % des jeunes Autochtones inclus dans le profil instantané vivaient dans une réserve au cours des deux années précédant leur incarcération actuelle, alors que 32 % vivaient dans une collectivité inuite et 27 % vivaient dans un village [1].

Schéma 3.6 - Endroit où le jeune a passé la majeure partie de son temps au cours des deux années précédant son incarcération actuelle

Schéma 3.6 - Endroit où le jeune a passé la majeure partie de son temps au cours des deux années précédant son incarcération actuelle
[Description du Schéma 3.6]

Source : Profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde (2001).
Préparé par la Division de la recherche et de la statistique, Justice Canada

Le tableau 3.5a indique les endroits où les jeunes Autochtones du profil de l'Atlantique vivaient avant leur incarcération actuelle. Pour des raisons de confidentialité (la plupart des collectivités avaient moins de cinq jeunes sous garde le jour du profil instantané), les endroits sont nommés sans que l'on fasse référence au nombre total de jeunes Autochtones sous garde pour chaque collectivité. Par conséquent, les données contenues dans le tableau 3.5a doivent être interprétées avec prudence, l'information n'étant pas fiable en raison de la faible grandeur des estimations.

3.7.2 Endroit où l'infraction/la présumée infraction a été commise

Le schéma 3.7 et le tableau 3.5 indiquent où les jeunes visés par le profil instantané de l'Atlantique ont commis l'infraction ou la présumée infraction à l'origine de leur incarcération actuelle. Trente-six pour cent des jeunes Autochtones ont commis l'infraction ou la présumée infraction à l'origine de leur incarcération actuelle dans une collectivité inuite, comparativement à 32 % dans une réserve et à 27 % dans un village [2].

Schéma 3.7 - Endroit où l'infraction/la présumée infraction a été commise

Schéma 3.7 - Endroit où l'infraction/la présumée infraction a été commise
[Description du Schéma 3.7]

Source : Profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde (2001).
Préparé par la Division de la recherche et de la statistique, Justice Canada

Le tableau 3.5a indique des endroits précis où les jeunes Autochtones du profil de l'Atlantique vivaient avant leur incarcération actuelle. Pour des raisons de confidentialité (la plupart des collectivités avaient moins de cinq jeunes sous garde le jour du profil instantané), les endroits sont nommés sans que l'on fasse référence au nombre total de jeunes Autochtones sous garde pour chaque collectivité. Par conséquent, les données contenues dans le tableau 3.5a doivent être interprétées avec prudence, l'information n'étant pas fiable en raison de la faible grandeur des estimations.

3.7.3 Endroit où les jeunes prévoient s'installer après leur mise en liberté

Le schéma 3.8 et le tableau 3.5 montrent à quels endroits les jeunes Autochtones sous garde le jour du profil instantané prévoient s'installer après leur mise en liberté. Dans les provinces de l'Atlantique, 36 % des jeunes Autochtones prévoient se réinstaller dans une réserve autochtone une fois mis en liberté, comparativement à 32 % des jeunes qui pensent aller vivre dans une collectivité inuite et 27 % dans un village [2].

Schéma 3.8 - Projets de réinstallation

Schéma 3.9 - Projets de réinstallation
[Description du Schéma 3.8]

Source : Profil instantané d'une journée des jeunes Autochtones sous garde (2001).
Préparé par la Division de la recherche et de la statistique, Justice Canada.

Le tableau 3.5a indique des endroits précis où les jeunes Autochtones du profil de l'Atlantique vivaient avant leur incarcération actuelle. Pour des raisons de confidentialité (la plupart des collectivités avaient moins de cinq jeunes sous garde le jour du profil instantané), les endroits sont nommés sans que l'on fasse référence au nombre total de jeunes Autochtones sous garde pour chaque collectivité. Par conséquent, les données contenues dans le tableau 3.5a doivent être interprétées avec prudence, l'information n'étant pas fiable en raison de la faible grandeur des estimations.


Date de modification :