Les crimes et les mauvais traitements envers les aînés : recherche bibliographique concernant surtout le Canada

4. LES RECHERCHES ET DONNÉES CANADIENNES SUR LES CRIMES COMMIS CONTRE LES AÎNÉS

4.8 Caractéristiques des auteurs de mauvais traitements

Le profil de l'accusé en ce qui concerne la variable du sexe est semblable, que la victime soit un aîné ou non. En 2007, les accusés étaient des hommes dans 79 p. 100 des crimes signalés qui avaient été commis à l'endroit des aînés et dans 81 p. 100 des crimes commis à l'encontre de non-aînés (Statistique Canada, 2009). Cependant, un examen des répartitions des accusés et des victimes selon l'âge permet de dégager des tendances intéressantes. Il appert du tableau 4.11 que les Canadiens âgés de moins de 65 ans sont davantage susceptibles d'être maltraités par des individus âgés de 18 à 44 ans. En revanche, les aînés sont davantage maltraités par des individus qui sont plus âgés, soit le plus souvent par des personnes de 35 à 54 ans ou des personnes qui sont elles-mêmes âgées d'au moins 65 ans.

Tableau 4.11 Répartition selon l'âge des personnes accusées de crimes visant des aînés et des non-aînés, 2007

Groupe d'âge de l'accusé % de non-aînés % d'aînés
Moins de 12 0,9 0,1
12-17 13,6 3,5
18-24 20,1 8,0
25-34 24,6 12,8
35-44 23,0 23,3
45-54 12,7 19,3
55-64 3,7 11,8
65 et plus 1,3 21,3
Total 100 100

Source : Statistique Canada (2009), Centre canadien de la statistique juridique, Enquête sur la déclaration uniforme de la criminalité basée sur l'affaire.

Date de modification :