Les crimes et les mauvais traitements envers les aînés : recherche bibliographique concernant surtout le Canada

4. LES RECHERCHES ET DONNÉES CANADIENNES SUR LES CRIMES COMMIS CONTRE LES AÎNÉS

4.9 Sentiment de sécurité personnelle et mesures de prévention contre la criminalité

L'ESG de 2004 a porté, entre autres, sur les préoccupations des Canadiens au sujet de la criminalité ainsi que sur les activités auxquelles ils participaient pour réduire les risques auxquels ils étaient exposés à cet égard. Les aînés se sont montrés légèrement plus satisfaits de leur sécurité personnelle générale comparativement aux aînés du cycle précédent de l'ESG menée en 1999 (92 p. 100 par opposition à 89 p. 100 — Ogrodnik, 2007). Selon le tableau 4.12, aucune différence majeure n'a été observée entre les aînés et les non-aînés quant à la mesure dans laquelle ils étaient satisfaits de leur sécurité personnelle. Alors que les non-aînés étaient davantage enclins à déclarer qu'ils craignaient de rester seuls le soir à la maison, les aînés disaient plutôt avoir peur de marcher dans leur quartier la nuit. Les non-aînés étaient généralement plus susceptibles de modifier leurs activités ou d'éviter certains endroits afin de réduire le risque d'être victime. De plus, ils étaient davantage enclins à suivre des cours d'autodéfense. Pour leur part, les aînés avaient plutôt tendance à verrouiller les portières de leur voiture et à rester à la maison le soir, par crainte de sortir seules.

Tableau 4.12 Préoccupations et précautions des aînés et des non aînés au sujet de leur sécurité personnelle

Préoccupations ou activités liées à la sécurité personnelle Aînés Non-aînés
Satisfaits de leur sécurité personnelle globale 92 % 94 %
Craignaient de rester seuls à la maison le soir 17 % 20 %
Craignaient de marcher dans le quartier après la tombée du jour 21 % 15 %
Ont modifié leurs activités ou évité certains endroits pour réduire le risque d'être victime 23 % 37 %
Ont suivi un cours d'autodéfense 6 % 14 %
Ont verrouillé les portières de leur voiture 64 % 58 %
Sont restés à la maison le soir parce qu'ils craignaient de sortir seuls 15 % 9 %

Source : L. Ogrodnik (2007) Les aînés victimes d'actes criminels, 2004 et 2005. Ottawa : Centre canadien de la statistique juridique (ESG, 2004).

Date de modification :