La violence est inacceptable peu importe la culture : Premières Nations et Métis du Canada

Et si je décidais de rester?

Tout d'abord, assurez-vous que vos enfants et vous même êtes en sécurité

Il est possible que l'on vous dise que vous devez garder la famille unie — en particulier si vous êtes une femme — peu importe ce qui arrive ou à quel point les choses s'aggravent. Il est possible aussi que l'on vous dise que c'est ce que vos parents et vos grands parents ont toujours fait. Les femmes, et parfois les hommes, sont incités à rester avec leur conjoint violent par des membres de leur propre famille ou de celle de leur conjoint. Ils pourraient se faire dire qu'ils vont à l'encontre de la volonté de Dieu s'ils partent, ou à l'encontre de leurs enseignements culturels.

Dans de nombreuses collectivités, les personnes sont blâmées et rabaissées si elles parlent de la violence qu'elles subissent ou si elles quittent leur conjoint. Dans bien des endroits, personne ne leur dit que la violence est inacceptable et qu'elle est le plus souvent un crime. Il est difficile de partir, même pour une courte période. Il est vraiment difficile de retirer les enfants de leur foyer et, dans les petites collectivités, il peut n'y avoir nulle part où aller pour être en sécurité.

Il est difficile également de quitter votre conjoint quand vous l'aimez toujours. Si c'est le sentiment que vous éprouvez, vous n'êtes pas seul, et ce n'est pas mal de l'aimer. Beaucoup de personnes souhaitent rester avec leur conjoint. Elles veulent juste que la violence cesse. Elles souhaitent de tout cœur que leur conjoint change et devienne affectueux et aimant. Vous et votre conjoint aurez besoin d'aide pour changer afin que vous puissiez demeurer ensemble et être en sécurité.

Vous devez vous faire soigner si vous êtes blessé. Vous n'êtes pas obligé de dire à qui que ce soit ce qui a causé les blessures, mais il sera plus facile pour l'infirmière ou le médecin de vous soigner si vous leur dites exactement ce qui s'est passé. Ils seront également en mesure de vous dire où obtenir de l'aide et du soutien.

C'est une bonne idée de commencer à penser à un plan d'urgence et à planifier votre départ, au cas où vous devriez partir rapidement.

Votre vie et celle de vos enfants peuvent en dépendre!

Date de modification :