La maltraitance des aînés est inacceptable : Comment puis-je signaler la maltraitance?

Nous avons tous un rôle à jouer pour mettre fin à la maltraitance des aînés. Nous devons être à l'affût des signes et des signaux de la maltraitance. Les amis, la famille et les professionnels doivent tous faire leur part.

Faire appel à la police

Appelez la police si un membre de votre famille ou un aidant naturel vous agresse physiquement ou sexuellement, menace de vous agresser ou commet un crime financier contre vous. La police vous viendra en aide. Beaucoup de policiers ont reçu la formation nécessaire pour intervenir dans les cas de maltraitance dans les familles ou dans les relations. Certains ont suivi une formation spéciale pour s'occuper des cas de maltraitance des aînés.

Ils peuvent vous conduire à l'hôpital si vous avez besoin de soins médicaux. Ou bien, ils peuvent vous aider à quitter les lieux en toute sécurité.

La police pourrait arrêter la personne qui vous a maltraité si elle croit qu'elle a contrevenu à la loi. Dans ce cas, cette personne pourrait passer quelques heures en prison en attendant l'enquête sur le cautionnement, ou peut-être plus longtemps si le juge décide que cela est plus approprié.

Signes et signaux de la maltraitance

Vous croyez qu'une personne que vous connaissez est victime de maltraitance? Soyez à l'affût des signes suivants :

  • Meurtrissures, coupures, brûlures, foulures ou membres fracturés;
  • « Accidents » fréquents;
  • Comportement tranquille ou fait de se replier sur soi-même;
  • Fait d'éviter les activités sociales;
  • Manque d'argent ou difficulté à payer ses achats.

Ces situations peuvent avoir d'autres causes, mais il peut s'agir de signes indiquant qu'une personne est victime de maltraitance.

Pour obtenir plus de renseignements sur ce qu'une victime d'un crime doit savoir au sujet du système de justice pénale, consultez les publications du site Web du Centre de la politique concernant les victimes.

Si vous avez peur pour votre sécurité, demandez à la police ou aux services d'aide aux victimes de vous informer avant que la personne soit libérée. Assurez-vous que la police sait comment vous contacter.

Date de modification :