La maltraitance des aînés est inacceptable : Négligence

« Surveillance de quartier »

Laurie est certaine qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez sa voisine Ellie. Il n'y a pas de lumière dans la maison depuis plusieurs jours. La voici donc, avec son mari, Frank, en train d'essayer d'ouvrir la fenêtre de la véranda à l'arrière de la maison d'Ellie. Elle a tenté de téléphoner, mais personne n'a répondu.

Elle marche dans la maison en appelant Ellie. Elle détourne les yeux de la vaisselle sale, des aliments en décomposition et de la cuvette de toilette sale. La maison sent mauvais. Pourquoi? Elle sait que le médecin d'Ellie a dit plusieurs fois à la fille de celle-ci qu'elle doit faire le nécessaire pour qu'Ellie reçoive des soins, mais il est évident qu'elle n'a pas tenu compte des conseils du médecin. Sa famille refuse de voir que la mémoire d'Ellie lui fait défaut. Laurie a fait tout ce qu'elle a pu pour aider Ellie. Elle a même appelé la fille d'Ellie elle-même. Elle trouve Ellie sur le plancher, évanouie — elle est gelée, elle respire à peine et elle ne bouge pas. Laurie a le cœur brisé en appelant l'ambulance. Il n'y a plus d'excuses cette fois-ci, pense-t-elle. Elle parlera à l'équipe médicale de l'hôpital et lui signalera le manque de soins. Ellie n'a pas à faire face seule à la situation.

À quoi cela ressemble-t-il?

La négligence est le fait de ne pas s'occuper adéquatement d'un adulte à charge. Cette négligence ou ces actes délibérés peuvent consister à :

  • Ne pas vous donner des aliments convenables ou des vêtements propres;
  • Ne pas vous fournir un lieu de résidence sécuritaire, chaud et propre;
  • Ne pas fournir des soins de santé, des médicaments et des produits d'hygiène personnelle adéquats;
  • Ne pas fournir de l'aide aux activités quotidiennes, comme des appareils auditifs, des marchettes, des cannes, des fauteuils roulants et des barres d'appui;
  • Ne pas prévenir les préjudices physiques;
  • Ne pas s'assurer que vous faites l'objet d'une surveillance suffisante (au besoin).

Le fait de laisser seules pendant trop longtemps des personnes âgées qui sont blessées ou qui ne se sentent pas bien ou de les abandonner peut aussi constituer de la négligence.

Certaines formes de négligence sont des crimes au Canada, y compris le fait de ne pas fournir les nécessités de l'existence et la négligence criminelle causant des lésions corporelles ou la mort.

Pourquoi maintenant?

En tant que personne âgée, vous pouvez être victime de maltraitance (y compris de négligence) en raison de l'endroit où vous vivez (seul(e), avec votre famille ou dans un établissement) ou parce que vous dépendez d'autres personnes qui vous fournissent de l'aide pour vos activités quotidiennes ou un soutien financier.

Vous pouvez recevoir de l'aide pour les soins personnels — comme l'alimentation, l'habillement ou les bains. Vous pouvez dépendre de quelqu'un pour prendre vos médicaments. Ce sont des situations où il peut y avoir de la maltraitance.

Que puis-je faire?

Si l'on vous néglige — ou si vous soupçonnez qu'une personne que vous connaissez ne reçoit pas les soins dont elle a besoin — voici ce que vous pouvez faire :

  • Parlez à une personne de confiance.
  • Parlez à d'autres membres de la famille.
  • Consultez un(e) infirmier(ère) de la santé publique ou un travailleur social.
  • Parlez à votre médecin.
  • Appelez votre ligne secours ou votre ligne pour les personnes âgées locale.
  • En cas d'urgence, composez le 9-1-1.

Si vous vous inquiétez de la capacité d'une personne âgée de vivre seule, communiquez avec les services de la province ou du territoire. Quelqu'un pourra vous diriger vers le curateur public ou un organisme semblable.

Date de modification :