Une estimation de l’incidence économique de la violence conjugale au Canada en 2009

Ting Zhang, Ph. D.
Josh Hoddenbagh, M.A.
Susan McDonald, LL. B., Ph. D.
Katie Scrim, B.A.

Rapport préparé pour le ministère de la Justice du Canada

© GOUVERNEMENT DU CANADA, 2013-01-25

Les opinions exprimées dans ce rapport sont celles de l'auteur et ne traduisent pas nécessairement le point de vue du ministère de la Justice.

Version PDF

Remerciements

Le présent rapport est le fruit des efforts de beaucoup de gens dont nous devons souligner la contribution et à qui nous devons adresser de sincères remerciements. Nous aimerions d’abord remercier les gens de Statistique Canada de la patience dont ils ont fait preuve lorsque nous leur avons posé des questions et demandé certaines données précises, et nous remercions en particulier les employés de l’organisation qui s’occupent de l’Enquête sociale générale et ceux du Centre canadien de la statistique juridique.

Nous tenons également à remercier les gens du ministère de la Justice, notamment le directeur de la Division de la recherche et de la statistique, Stephen Mihorean, qui nous a offert son soutien; Ab Currie, qui nous a aidés lorsque nous avons abordé la question de l’aide juridique; Melissa Northcott et Valérie Bourdeau, qui nous ont donné un coup de main pour les références; Alyson MacLean, Ab Currie, Kelly Morton-Bourgon et Albert Brews, qui ont lu l’ébauche du rapport; Ting Li, Cherami Wichmann et Cathy Thomson, qui nous ont aidés à démêler les données relatives au système de justice civile; et Gillian Blackell, Marilyn Bongard et Claire Farid, qui nous ont fourni de l’aide relativement aux politiques. Par ailleurs, si la démarche d’établissement des coûts de la violence d’un sexe envers l’autre a gagné en crédibilité auprès des chercheurs et des décideurs canadiens, c’est en grande partie grâce à Condition féminine Canada et en particulier à Erin Leigh et à Salena Brickey.

Nous aimerions également remercier tous les fonctionnaires des provinces qui ont répondu à nos demandes et nous ont fourni des données sur les coûts relatifs à la justice civile.

Enfin, nous devons souligner la contribution de nos évaluateurs externes qui, par leurs précieux commentaires, nous ont permis de solidifier les fondements de l’étude et de mieux comprendre les très nombreuses questions inhérentes à une étude d’une telle portée et d’une telle complexité. Voici la liste de ces évaluateurs externes :

  • Rick Brown, Australian Institute of Criminology
  • Michael Burns, Université Memorial
  • Brent Davis, Australian Institute of Criminology
  • Matthew Gray, Australian National University
  • Holly Johnson, Université d’Ottawa
  • Maryse Rinfret-Raynor, Université de Montréal
  • Adam Tomison, Australian Institute of Criminology
  • Sylvia Walby, Université de Lancaster
Date de modification :