Recueil de recherches sur les victimes d’actes criminels, no 8

Version PDF

Introduction

Bienvenue au huitième numéro du Recueil des recherches sur les victimes dactes criminels! Cest avec enthousiasme que nous vous présentons cinq articles au sujet dexcellentes recherches menées au Canada. Ces recherches contribuent, comme le font les recherches présentées dans chaque numéro du Recueil des recherches sur les victimes dactes criminels, à accroître la sensibilité aux victimes au Canada et à approfondir les connaissances à leur sujet, tout comme la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes dactes criminels (SNSVAC) accroît la sensibilité aux victimes et approfondit les connaissances à leur sujet.

Le thème de la SNSVAC de 2015 est « Façonner lavenir ensemble ». Cette année marque le 10e anniversaire de la SNSVAC, et trois symposiums seront tenus à différents endroits au pays, soit à Ottawa, Vancouver et Halifax.

Tandis que le pays va de lavant avec la Charte canadienne des droits des victimes, nous avons jugé important de communiquer les résultats de recherches portant sur différents sujets pour lesquels il ny a pas de données nationales. Ainsi, les articles du présent numéro sont centrés sur les aides au témoignage et sur les déclarations de la victime. Nous commençons le présent numéro avec un article de Pamela Hurley qui décrit les résultats dentretiens avec des jeunes témoins au sujet de leur utilisation de la télévision en circuit fermé. Cet article est suivi dune revue des médias réalisée par Lisa Ha qui cherchait à déterminer à quelle fréquence des jeunes victimes peuvent être identifiées dans des reportages médiatiques. Susan McDonald et Lisa Ha examinent ensuite comment deux dispositions du Code criminel, soit les dispositions sur les ordonnances dexclusion et celles sur la nomination dun avocat pour les accusés qui se représentent eux-mêmes lors du contre-interrogatoire de la victime, sont appliquées dans les territoires. Melissa Lindsay examine des données portant sur les déclarations de la victime, recueillies auprès de différentes cours provinciales dans le cadre dune étude sur le traitement judiciaire des affaires criminelles menée auprès de plusieurs tribunaux. Enfin, Katie Scrim et Naomi Giff-MacKinnon examinent le rôle et lincidence des coordonnateurs des services daide aux familles et des agents de liaison pour les personnes disparues dans les provinces de lOuest.

Nous espérons que le présent numéro du Recueil des recherches sur les victimes dactes criminels aidera tous ceux parmi nous qui travaillons pour les victimes dactes criminels à accroître la sensibilité et à approfondir les connaissances, de manière à ce que nous puissions « façonner lavenir ensemble ». Comme toujours, si vous avez des commentaires, nhésitez pas à communiquer avec nous.

Susan McDonald 
Chercheuse principale
Division de la recherche et de la statistique
Pamela Arnott
Avocate-conseil et directrice
Centre de la politique concernant les victimes

Table des matières

  1. Lutilisation de la télévision en circuit fermé : les expériences denfants et dadolescents témoins dans la région de lOuest de lOntario
  2. La divulgation de lidentité des jeunes victimes dans les médias au Canada : une revue des médias
  3. Lexclusion du public et la nomination dun avocat : des outils pour aider les victimes témoins dans le Nord du Canada
  4. Les déclarations de la victime selon une étude sur le traitement judiciaire des affaires criminelles menée auprès de plusieurs tribunaux
  5. Services spécialisés daide aux victimes à lintention des familles de femmes autochtones disparues et assassinées : un aperçu de la portée, de linfluence
    et des résultats de ces services
  6. Conférences sur la victimisation en 2015
Date de modification :