Une approche des objectifs et des principes de détermination de la peine basée sur les valeurs et sur les preuves

Annexe 4 : Taux d’incarcération du Canada

Taux total, taux fédéral et taux provincial d’incarcération d’adultes par 100 000 résidents (1951 à 2014)

Taux total, taux fédéral et taux provincial d’incarcération d’adultes par 100 000 résidents (1951 à 2014) décrit ci-dessous

Version texte : Taux total, taux fédéral et taux provincial d’incarcération d’adultes par 100 000 résidents (1951 à 2014)

Graphique linéaire avec trois lignes de couleur : la ligne bleue représente le taux total, la ligne noire le taux provincial et la ligne rose le taux fédéral. L’axe des Y augmente de 0 à 140 par tranches de 20 unités. L’axe des X indique les dates de 1950 à 2010 par tranches de 5 unités.

Les lignes commencent en 1951.

La ligne bleue (taux total) commence à environ 90 (pour 100 000 résidents) en 1951. Le taux total oscille, arrive légèrement au-dessus de 100 en 1963-1964, puis baisse à son point le plus bas (80 en 1972 et de nouveau en 1974). Il augmente et baisse jusqu’à ce qu’il atteigne un point élevé d’un peu moins de 120 en 1994, puis chute à 100 en 2003 avant d’augmenter de nouveau à 118 en 2013-2014.

La ligne noire (taux provincial) commence à 59 (pour 100 000 résidents) en 1951. Le taux provincial augmente légèrement à 62, puis baisse graduellement pour atteindre 40 en 1973. Par la suite, il augmente de façon assez continue avec quelques chutes, sans tomber au-dessous de 60 après 1981. Il est d'environ 63 en 2014.

La ligne rose (taux fédéral) commence à 38 (pour 100 000 résidents) en 1951. Le taux fédéral reste relativement stable, atteint graduellement un pic à 48 en 1994, repasse en dessous de 40 en 2004 et augmente de nouveau pour atteindre environ 41 en 2014.

Date de modification :