JusteRecherche numéro 14

Message de la directrice du Centre de la politique concernant les victimes

Cette année, le thème de la Semaine de sensibilisation aux victimes d'actes criminels est « Il est temps d'écouter ». Pour marquer cette semaine, je suis heureuse de vous présenter ce numéro spécial de JusteRecherche, consacré aux recherches sur les victimes d'actes criminels. La recherche est un moyen de tenir compte de l'opinion des victimes sur plusieurs questions ayant trait au système de justice pénale.

L'Initiative sur les victimes d'actes criminels (IVAC) est la suite donnée par le ministère de la Justice Canada au rapport du Comité permanent de la justice et des droits de la personne intitulé Les droits des victimes - Participer sans entraver. Établie informellement à la fin de 1999, et pour laquelle des fonds ont été versés en 2000, l'Initiative a d'abord été créée pour cinq ans, puis elle a été prolongée pour cinq autres années en décembre 2004. Le Centre de la politique concernant les victimes (CPV) a été établi pour remplir ce mandat.

L'objectif général de l'IVAC est de rendre moins pénible l'expérience vécue par les victimes d'actes criminels dans le système de justice pénale par les moyens suivants :

  • veiller à ce que les victimes d'actes criminels et leur famille connaissent leur rôle dans le système de justice pénale et soient au courant des services et de l'aide auxquels elles ont droit;
  • améliorer la capacité du ministère de la Justice d'élaborer des politiques, des lois et d'autres initiatives qui tiennent compte des points de vue des victimes;
  • sensibiliser davantage le personnel du système de justice pénale, les membres des professions connexes et le grand public aux besoins des victimes d'actes criminels, aux dispositions législatives conçues dans le but de les protéger et aux services mis à leur disposition;
  • préparer et diffuser de l'information au sujet des approches efficaces, tant au Canada qu'à l'étranger,
  • pour répondre aux besoins des victimes d'actes criminels. Au CPV, nous sommes fiers des progrès accomplis vers la réalisation de ces objectifs. Mais nous sommes aussi conscients qu'il reste encore beaucoup à faire.

Les recherches sur les politiques font partie intégrante de l'Initiative sur les victimes d'actes criminels. On a démontré que les recherches renseignent et comblent l'écart entre les questions et les problèmes auxquels fait face le ministère de la Justice, les processus décisionnels du Ministère pour élaborer des dispositions législatives, des politiques et des programmes et les besoins actuels et futurs du gouvernement du Canada et ses responsabilités envers la population canadienne. Le fait de soutenir et de mener des recherches nous permet de relever et d'étudier les sujets de préoccupation des victimes et de leur famille, des intervenants en matière de services aux victimes et des autres professionnels du système de justice pénale et de déterminer les lacunes et les domaines dans lesquels il faut accomplir plus de travail.

Au Canada, les recherches sur les questions liées aux victimes augmentent, mais il reste de nombreuses données à recueillir pour que nous comprenions mieux les processus, les attentes, les perceptions et les besoins du système de justice pénale. Ce numéro spécial de JusteRecherche met en lumière certains progrès accomplis pour les victimes dans le système de justice pénale.

Catherine Kane
Directrice et avocate générale principale int.
Centre de la politique concernant les victimes

Date de modification :