Mes parents se séparent ou divorcent : Qu'est-ce que ça veut dire pour moi ?

Chapitre un: Tout change

La famille

Les familles sont différentes partout dans le monde. Elles ont diverses tailles et diverses formes. Peu importe à quoi ressemble ta famille, c'est la tienne et elle est importante pour toi. Lorsque de gros changements surviennent dans une famille, tous les membres sont touchés, toi y compris.

Ce que dit la loi

La séparation et le divorce sont des changements.

Mais certaines choses ne changent pas : tes parents t'aiment toujours et ils doivent continuer de s'occuper de toi. Ils vont continuer de t'aimer, de prendre des décisions au sujet de l'école que tu fréquentes et de tes activités après l'école et de t'emmener chez le médecin si tu es malade.

Si tes parents étaient mariés, ils doivent demander à un juge de leur accorder un divorce. Après le divorce, ils ne seront plus mariés l'un à l'autre.

Après le divorce, un de tes parents, ou les deux, peut se remarier ou rencontrer quelqu'un avec qui il peut décider d'habiter. Si cela arrive, tu pourrais devenir membre d'une nouvelle famille. Mais malgré tous ces changements, tes parents demeureront toujours tes parents et ils doivent s'occuper de toi.

Une séparation signifie que tes parents vivent dans des endroits différents — des maisons différentes, des appartements différents, parfois des villes différentes, des provinces différentes ou même des pays différents.

Peu importe où ils vivent, ils devront décider comment ils s'occuperont de toi.

Il y a plusieurs moyens pour tes parents de décider comment ils s'occuperont de toi. Peu importe la façon dont ils y parviennent, ils devront décider du lieu où tu vivras et peut-être ton horaire, déterminer qui paiera quoi, qui t'emmènera faire du sport, qui signera tes bulletins scolaires, qui ira te chercher à l'arrêt d'autobus et qui restera avec toi si tu es malade. Ces décisions sont généralement mises par écrit dans une entente parentale ou bien elles peuvent faire partie d'une ordonnance rendue par un juge.

Beaucoup de termes sont utilisés dans les ententes parentales et les ordonnances. Dans certaines provinces et certains territoires, on utilise des termes tels que garde, accès, droit de visite, soin et surveillance, tutelle, temps parental et contacts personnels. Chacun de ces termes a sa propre signification. Dans ce livret, nous utiliserons les termes garde et accès, parce que ce sont ceux qui sont utilisés dans la Loi sur le divorce.

Ce qui ne changera pas non plus après la séparation de tes parents, c'est qu'ils seront toujours responsables des dépenses liées à tes besoins — ta nourriture, tes vêtements, l'endroit où tu habites. Cela signifie que tes parents devront trouver un moyen de payer toutes ces dépenses, même s'ils ne vivent plus ensemble. On appelle pension alimentaire l'argent que l'un de tes parents verse à l'autre pour l'aider à prendre soin de toi.

Au Canada, peu importe si tes parents étaient mariés ou non, s'ils vivaient ensemble ou dans deux endroits différents, il existe des lois qui permettent de s'assurer que la pension alimentaire est versée. Il arrive qu'un parent ne verse pas la pension alimentaire comme il se doit. Cela peut entraîner des problèmes. Il existe des bureaux spéciaux un peu partout au Canada qui peuvent aider tes parents à régler un tel problème. Tu n'as pas à t'en occuper, ce sont tes parents qui doivent le faire. Tu n'as pas à t'inquiéter à ce sujet.

Le juge

Il se peut que tes parents doivent demander de l'aide à un juge s'ils n'arrivent pas à conclure une entente parentale ni à s'entendre au sujet du montant de la pension alimentaire. (Tu n'auras probablement pas besoin de te présenter devant un juge; la plupart des enfants n'ont pas besoin d'y aller).

Avant d'aller voir le juge, tes parents peuvent chacun faire appel à un avocat qui leur donnera des conseils et qui préparera les documents qu'ils devront présenter au juge. Les avocats spécialisés en droit de la famille aident les parents à trouver des solutions à leurs problèmes de séparation et de divorce. Ces avocats ont reçu une formation pour comprendre le droit de la famille et aider les parents à comprendre comment le droit de la famille les touche.

Les documents présentés au juge peuvent porter sur un seul sujet ou sur plusieurs : procédure de divorce, ou façon de conclure une entente parentale pour toi et tes frères et sœurs, par exemple. Ils peuvent porter sur l'argent et sur d'autres questions que tes parents devront régler, maintenant qu'ils ne vivent plus ensemble.

Les avocats peuvent aider tes parents à préparer des affidavits, qui décrivent ce qui s'est passé dans ta famille. Chacun de tes parents décrit la situation selon son propre point de vue.

Demander l'aide du juge peut prendre beaucoup de temps. Dans la réalité, les tribunaux ne ressemblent pas du tout à ceux que l'on voit à la télévision. Par exemple, dans une petite ville, une salle située dans une église ou dans un centre communautaire peut servir de salle d'audience. Peu importe à quoi ressemble la salle d'audience, il y a des règles à respecter.

La plupart du temps au Canada, quand tes parents se présentent devant un tribunal la première fois, ils rencontrent le juge. Parfois, la première étape de la procédure est une rencontre entre tes parents et un spécialiste du droit de la famille. Ces spécialistes ont des titres différents : médiateur, conseiller, agent de règlement des différends. Peu importe le nom qu'on leur donne, ces personnes tentent d'aider tes parents à conclure une entente au sujet de leur séparation ou de leur divorce.

Si tes parents ne peuvent toujours pas s'entendre après avoir rencontré ce spécialiste, leurs avocats parlent au juge. C'est alors le juge qui prend les décisions finales au sujet de l'entente parentale, du montant de la pension alimentaire et de l'endroit où tu vivras. Ces décisions sont écrites dans l'ordonnance. Le juge ne prendra peut-être pas la décision que tu souhaites, mais il la prendra en tenant compte de ce qui, selon lui, est le mieux pour toi. C'est ce qu'on appelle, dans la loi, ton intérêt.

L'histoire de Léa

Le père de Léa est retourné dans le Nord quand elle avait 8 mois. Depuis ce temps, Léa et sa mère vivent sans lui.

Son père est parti depuis si longtemps que Léa se souvient seulement de sa vie avec sa mère. Son père envoie de l'argent pour les aider à payer le loyer, la garderie pendant que sa mère travaille ainsi que la nourriture, les vêtements et tout ce dont Léa a besoin, les soins dentaires par exemple. Léa voit son père tous les deux ou trois mois. Si elle s'ennuie de lui, elle peut l'appeler. Elle est toujours contente lorsqu'il l'appelle. Mais les choses se compliquent quand il n'envoie pas l'argent à temps et que sa mère commence à s'inquiéter. Heureusement pour tous, sa mère et son père réussissent à régler leurs problèmes ensemble.

Parfois, si les parents ne peuvent s'entendre, le juge peut demander qu'une personne fasse une évaluation de ta famille. Cette personne fera ensuite une recommandation au juge en tenant compte de ton intérêt. Généralement, ces recommandations sont faites par des évaluateurs, des travailleurs sociaux, des psychologues ou des psychiatres. Ces personnes voudront peut-être te parler. Cela peut te donner l'occasion de parler à quelqu'un de ce que tu ressens.

Rappelle-toi…

  • Tes parents ne peuvent plus vivre ensemble, mais ils t'aiment encore.
  • Tes parents peuvent avoir de la difficulté à se parler et à s'écouter après leur séparation.
  • Ce n'est pas ta responsabilité de les rendre heureux.
  • Il peut y avoir de la confusion et des disputes autour de toi au cours de cette période.
  • Tu peux avoir l'impression que tout cela arrive à cause de toi, mais les vrais problèmes sont entre tes parents.

Qu'est-ce qu'un rat sans queue ?

Un raccourci

Date de modification :