Mes parents se séparent ou divorcent : Qu'est-ce que ça veut dire pour moi ?

Chapitre six : Il existe toutes sortes de familles

L'histoire de Mélodie

Mélodie et son nouveau petit frère

Tout semblait aller pour le mieux pour les parents de Mélodie, jusqu'à ce que son père se trouve un emploi dans une autre ville. La relation de ses parents s'est détériorée et son père a déménagé. Sa mère a rencontré quelqu'un d'autre qui aime bien Mélodie et sa sœur, Ariane. Mélodie était contente.

Mélodie voyait encore son père chaque fois qu'il revenait en ville. Un jour, son père est revenu vivre en ville et lui a présenté sa nouvelle amie, Janie. Janie est enceinte et le père de Mélodie va l'épouser. Mélodie aura un petit frère, et sa famille sera encore plus grande. Elle passe du temps avec sa mère et sa sœur Ariane, qui habite chez leur mère. Mélodie a sa propre chambre chez son père et elle passe du temps avec son nouveau frère et Janie.

Les familles reconstituées comme celle de Mélodie sont composées d'enfants qui vivent tous sous le même toit, mais qui n'ont pas la même mère ou le même père. Faire partie d'une famille reconstituée peut être difficile. Plus il y a de personnes dans une même pièce, plus il est difficile pour elles de s'entendre sans se disputer, n'est-ce pas ? C'est un peu la même chose dans une famille reconstituée. Ce ne sont pas deux, mais six personnes qui doivent partager la salle de bain. Les gens ne croient pas forcément aux mêmes choses, ils n'aiment pas forcément la même cuisine, ils n'ont pas la même idée au sujet de l'heure d'aller au lit, de l'école et de la discipline. Tout cela peut compliquer la vie des familles reconstituées. Il faut se donner du temps.

Un de tes parents s'est peut-être marié avec quelqu'un qui a déjà des enfants. Tu t'es soudain retrouvé avec un tas de frères et de sœurs.

Peu importe les changements qui surviennent dans la vie de tes parents, ceux-ci restent tes parents — même si tu dois partager leur temps et leur affection avec leur nouveau conjoint et avec d'autres enfants.

Parfois, des problèmes de santé, de boisson ou de drogues font en sorte que les parents ne peuvent pas s'occuper de leurs enfants. Si le fait de vivre avec eux te fait courir un risque, on t'enverra dans un endroit sûr jusqu'à ce que la situation s'améliore. Un membre de ta famille, comme un grand-parent ou une tante, ou un organisme de services sociaux peut devenir ton tuteur.

La grand-mère d'Olivier s'en mêle

Olivier en train de faire ses devoirs avec sa grand-mère

Les parents d'Olivier se sont séparés quand il était tout petit. Au début, tout allait bien, mais depuis deux ans, la mère d'Olivier a commencé à avoir des problèmes de boisson. Elle boit beaucoup et lorsqu'elle est ivre, elle se met en colère et se met à crier, elle traite Olivier de tous les noms, elle le frappe. Si la grand-mère d'Olivier est là, elle s'interpose entre sa mère et lui.

Un soir qu'Olivier est arrivé chez elle très tard, sa grand-mère a décidé qu'il fallait que ça change. Séchant les larmes d'Olivier, elle lui a dit de ne pas s'inquiéter. Quand elle l'a mis au lit, elle lui a fait une promesse : « Je vais parler à ta mère moi-même. Tu vas vivre ici jusqu'à ce qu'elle règle son problème d'alcoolisme. Je t'aime. »

Depuis qu'il a emménagé chez sa grand-mère, Olivier s'ennuie de sa mère, mais il ne s'ennuie pas de la façon dont elle le traitait. Cependant, la situation s'est améliorée. Sa grand-mère l'aide à faire ses devoirs et ses notes se sont améliorées. Il s'est fait de nouveaux amis et il a commencé à jouer au soccer.

La grand-mère d'Olivier a rempli des documents qu'elle a déposés au tribunal pour devenir responsable de ses soins et de son éducation et pour obtenir le droit de prendre des décisions pour lui. Après avoir obtenu la permission du juge, c'est la grand-mère d'Olivier qui est devenu responsable de lui. Elle est devenue comme une mère pour Olivier.

Si ta famille ne peut s'occuper de toi, tu vas peut-être aller habiter dans une famille d'accueil ou dans un foyer de groupe où des gens qualifiés vont s'occuper de toi. L'objectif est de veiller à ce que tu sois en sécurité.

Les enfants qui vivent en famille d'accueil sont de bons enfants, comme tous les autres.

Si un ami, un enseignant ou un autre adulte constate que tes parents ne s'occupent pas bien de toi, qu'ils te font mal ou te négligent, il doit en informer un organisme. C'est la loi. On te placera en famille d'accueil seulement s'il n'y a pas d'autre solution. Cette mesure sert à te protéger. Un travailleur social parlera avec toi de ce qui se passe dans ta famille. Il parlera également de toi avec tes parents.

Si tu as une famille élargie, comme des grands-parents, des tantes ou des oncles, tu vas peut-être aller habiter chez ceux-ci. Ta tante va peut-être devenir ta mère d'accueil. De nombreux enfants vivent avec leurs grands-parents ou leur tante, qui jouent le rôle de parent auprès d'eux si leurs propres parents ne peuvent prendre soin d'eux.

Rappelle-toi…

  • Il n'est pas toujours facile de vivre dans une famille reconstituée, mais cela peut également avoir de bons côtés.
  • Quand des enfants sont en famille d'accueil, ce n'est pas parce qu'ils ont fait quelque chose de mal; c'est parce que leurs parents ne peuvent pas s'occuper d'eux.

Sur quoi les extraterrestres posent-ils leur tasse à café ?

Sur des soucoupes volantes.

Date de modification :