Justice, c'est nous

Patrick Vézina et Renée Soublière

Photo de Patrick Vézina et Renée Soublière

Renée Soublière et Patrick Vézina sont un couple qui témoigne du fait qu'on peut avoir une carrière stimulante au ministère de la Justice du Canada, tout en gardant un bon équilibre entre le travail et la vie personnelle.

Renée, avocate-conseil et coordonnatrice du contentieux, Groupe du droit des langues officielles, et Patrick, directeur et avocat général, Division de la gestion des risques juridiques, se sont rencontrés en l'an 2000, à la suggestion d'une connaissance commune qui avait souvent parlé de l'un à l'autre.

Ces conversations ont éventuellement piqué leur curiosité et lorsqu'ils se sont finalement rencontrés, ce fut le coup de foudre.

Renée et Patrick ne voient pas d'inconvénient à travailler au même ministère. Avant l'arrivée des enfants, ils en profitaient pour faire l'aller-retour au travail à pied en se racontant leur journée respective.

Leurs chemins professionnels ne se sont pas croisés avant septembre 2009, lorsqu'ils ont commencé à avoir des réunions conjointes.

« Il faut trouver son équilibre, ce que le Ministère respecte, explique Patrick. Le Ministère fonctionne quand tout le monde fait sa part. Lorsqu'on aime ce qu'on fait, ce n'est pas un effort. »

Le premier séjour de Renée au ministère de la Justice remonte à un stage pendant sa deuxième année en droit, au sein du même groupe où elle se trouve aujourd'hui. Renée a été assermentée avocate le 16 février 2000 et elle a commencé sa carrière au Ministère le lendemain même.

Renée et Patrick sont fiers de travailler au ministère de la Justice et reconnaissent qu'il offre aux employés la souplesse nécessaire pour avoir une vie de famille équilibrée.

Son travail est varié – avis juridiques, soutien au contentieux, politiques, orientation, formation et gestion – et elle admire le grand nombre de collègues compétents de qui elle peut apprendre et avec qui elle peut évoluer.

Renée a aussi eu le privilège de faire partie de la première cohorte du Programme pour les leaders de demain de Justice, une initiative à l'intention des employés qui veulent perfectionner leurs capacités de leader et de gestionnaire, afin de devenir dirigeants au ministère de la Justice.

Ce que Renée trouve stimulant et motivant, ce sont les valeurs sous-jacentes à son travail quotidien. Elle aime se sentir utile.

« Je sens que j'apporte quelque chose à la société canadienne et aux valeurs que j'incarne. »

Dès le début de sa carrière, Patrick voulait plaider. Il a décidé que le meilleur endroit pour apprendre serait au ministère de la Justice et il estime ne pas s'être trompé, puisqu'il s'est rapidement vu confier des dossiers forts intéressants.

En 1995, Patrick était plaideur au Bureau régional de l'Atlantique, ce qui lui a permis de sillonner toutes les provinces de cette région du Canada.

Il s'est installé à Ottawa en 1998 pour être plaideur au contentieux civil. Depuis, Patrick a occupé plusieurs postes au Ministère, y compris celui de chef de cabinet au Portefeuille du droit fiscal. Depuis septembre 2009, il occupe le poste de directeur et avocat général de la Division de la gestion des risques juridiques.

Le groupe de Patrick élabore et coordonne des politiques nationales et des outils pour soutenir l'inventaire, l'évaluation, la communication, la prévention, l'atténuation et la gestion intégrées et efficientes des risques juridiques au gouvernement.

Patrick affirme qu'il est gratifiant et agréable de travailler avec une équipe de professionnels passionnés et il apprécie la façon de penser au Ministère, la collégialité plutôt que l'accent sur la hiérarchie. Cela répond à sa personnalité.

Il raconte qu'au début de sa carrière, il consultait des décisions de la Cour suprême et voulait en apprendre davantage sur une affaire. Patrick a trouvé le nom du plaideur, il lui a téléphoné et le plaideur a pris le temps de lui parler et de l'aider au téléphone.

Il s'agissait d'Ivan Whitehall, alors premier avocat général au Ministère et principal plaideur du gouvernement. Pour Patrick, ça dit tout.

Renée et Patrick estiment avoir adopté un mode de vie équilibré.

Leur carrière exige beaucoup de travail et d'énergie, mais ils ont une bonne perspective en tant que professionnels et que membres d'un couple : ils se comprennent et s'entraident.

Parents d'un fils de quatre ans, Laurent, et d'une fille de 18 mois, Béatrice, leur défi est celui de bien des couples : coordonner leurs horaires en tenant compte de la garderie et des enfants.

Renée et Patrick sont fiers de travailler au ministère de la Justice et reconnaissent qu'il offre aux employés la souplesse nécessaire pour avoir une vie de famille équilibrée.

« Travailler au ministère de la Justice offre de nombreux avantages; outre les dossiers et le travail fort intéressants, nous pouvons maintenir un mode de vie sain et équilibré », déclare Renée.

Le couple a quelques sages conseils pour les jeunes avocats en début de carrière.

Renée souligne qu'il est important de tirer avantage des occasions d'interaction avec les collègues.

« Tirez avantage de ce qu'offre le Ministère et rayonnez. Faites connaissance avec ceux qui parlent l'autre langue officielle. »

De son côté, Patrick affirme : « Aimez ce que vous faites, car la vie est trop courte. Trouvez votre équilibre. » Il ajoute en souriant : « Gérez les risques. »

Photo de Patrick Vézina et Renée Soublière

Date de modification :