Justice, c'est nous

Patrick Walton

Photo de Patrick Walton

Patrick Walton est l'un des rares employés qui ont travaillé directement avec le ministre, le sous-ministre et presque tous les membres de la haute direction du ministère de la Justice du Canada.

Ils font invariablement ce qu'il leur dit de faire, du moins quand il a son appareil-photo en main.

Patrick, qui est conseiller en communications à la Direction des communications, Section des Services créatifs et de la sensibilisation, est le principal photographe du Ministère pour la région de la capitale nationale.

Il a étudié la photographie au Collège Algonquin, sans savoir sur qui il braquerait un jour son objectif.

Patrick a obtenu un contrat à court terme au Ministère dès sa sortie du collège. Son premier travail a été de créer une base de données de photographies qui pourrait servir aux communications ministérielles partout au pays.

Ce projet lui a donné sa première occasion de travailler avec toutes sortes de gens au Ministère, et ce, à tous les échelons de la direction.

« Mon travail me donne une plateforme pour être créatif et les outils dont j'ai besoin pour concrétiser des idées. »

Patrick prend maintenant des photographies pour la majorité des publications ministérielles sur supports imprimé et électronique. Il assiste souvent à des conférences de presse et il prend des photographies pendant les annonces ministérielles, auxquelles le Premier ministre participe à l'occasion. (C'est également lui qui a pris la majorité des photographies de cette publication.)

Patrick est fier d'être employé à Justice et il apprécie le prestige associé au fait de travailler dans un milieu aussi important et respecté.

« J'apprécie le fait de travailler à l'échelon national. C'est enrichissant de savoir que mon travail est diffusé au Canada et, à l'occasion, sur la scène internationale », dit Patrick.

Son travail a évolué depuis ses débuts au Ministère. Sous l'effet combiné de son initiative, de sa débrouillardise et des encouragements de la direction, Patrick a assumé d'autres projets de création visuelle, dont la conception graphique ainsi que la vidéographie conventionnelle et pour le Web. Par exemple, au cours du récent Forum des gestionnaires du Ministère, il a réalisé un montage vidéo très populaire présentant des employés de partout au pays, qui s'intitule Le ministère de la Justice, c'est nous.

« Mon travail me donne une plateforme pour être créatif et les outils dont j'ai besoin pour concrétiser des idées », affirme-t-il.

Patrick apprécie la latitude qui lui permet de faire preuve d'initiative afin d'améliorer les processus et d'adopter de nouvelles technologies dans son travail. « C'est une période stimulante pour travailler dans le domaine des communications gouvernementales. L'industrie change et, pour suivre le rythme de l'évolution, notamment les médias de socialisation et les outils de collaboration comme GCPEDIA, la fonction publique fédérale aura besoin de plus d'employés ayant ces aptitudes. »

« Mon travail me donne la liberté nécessaire pour être créatif », précise-t-il.

Pour Patrick, le succès, c'est surtout de « satisfaire mes clients et [d']essayer constamment d'améliorer mes services  ».

La diversité au travail est importante pour lui et son poste offre de la variété. Une autre clé de la satisfaction au travail, selon lui, c'est l'intégrité des collègues.

« C'est l'une des choses qui me motive à faire de mon mieux », dit-il.

« En grandissant, je n'aurais jamais pensé que je travaillerais pour le gouvernement, mais je sais maintenant que je suis au bon endroit. »

Il se voit un jour à la tête d'une équipe aux Services créatifs. Ses collègues l'apprécient vraiment et ils voient probablement cette perspective d'un bon œil.

Photo de Patrick Walton

Date de modification :