Bilan sur les langues officielles 2014-2015

Développement et épanouissement des communautés de langue officielle en situation minoritaire et promotion du français et de l'anglais dans la société canadienne (Partie VII de la Loi sur les langues officielles)

2. Si votre institution devait souligner trois initiatives clés ou plus ayant contribué à la promotion du français et de l'anglais dans la société canadienne, quelles seraient-elles?

Portails d'information juridique

Le Ministère appuie les organismes qui oeuvrent au développement des communautés de langue officielle en situation minoritaire en mettant à leur disposition des ressources et des outils destinés à leur permettre de maintenir les acquis et d'utiliser d'avantage les nouvelles technologies de l'information. Les initiatives qui vont en ce sens sont financées par le Fonds d'appui à l'accès à la justice dans les deux langues officielles.

Les initiatives en question sont trois portails d'information juridique qui sont le fruit des efforts concertés des différents intervenants au sein de la communauté juridique. Aux yeux du ministère de la Justice, ces initiatives font preuve d'innovation par l'utilisation qui est faite des technologies de l'information pour communiquer et collaborer avec les communautés de langue officielle en situation minoritaire. Grâce à l'utilisation de la technologie, les communautés de langue officielle en situation minoritaire disposent d'une information juridique actualisée, dans leur langue, sans avoir à tenir compte des barrières géographiques.

C'est dans cette optique que le Ministère continue d'appuyer les trois portails que sont CliquezJustice, Jurisource et Éducaloi.

Jurisource.ca

Le Ministère a octroyé un financement de 230 000 $ pour l'année financière 2014-2015 à l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario (AJEFO) afin de poursuivre la gestion et le maintien du portail Internet des ressources juridiques et jurilinguistiques à l'intention de la communauté juridique issue de la minorité linguistique francophone au Canada. Jurisource.ca est présenté comme une bibliothèque virtuelle qui offre un moteur de recherche capable de recenser des milliers de documents tels que des lois, des décisions judiciaires, des études, des recherches, des modèles de procédure, des lexiques, etc. Ce portail offre aussi une plateforme de collaboration et d'échanges permettant la formation à distance. Le portail constitue un service direct aux professionnels du droit qui exercent leur métier au sein des communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Présentement, il existe une multitude de ressources juridiques et jurilinguistiques mais elles sont dispersées et souvent difficiles à trouver. Le projet vise à consolider ces ressources tout en en améliorant l'accès. Les juristes francophones qui exercent le droit ou l'enseignent auront ainsi un meilleur accès aux ressources dont ils ont besoin pour pouvoir exercer leur profession en français partout au Canada.

Educaloi.qc.ca

Le Ministère a accordé un appui financier de 554 000 $ pour l'année financière 2014-2015 à Éducaloi, un organisme qui a pour mission d'informer les Québécois et les Québécoises sur leurs droits et obligations en mettant à leur disposition de l'information juridique de qualité, diffusée dans un langage simple et accessible.

L'organisme a pour objectif d'améliorer l'accès à la justice au Québec par le biais de la vulgarisation de l'information juridique. Notre ministère appuie cet organisme depuis quelques années afin qu'il développe un site Internet dans lequel sont regroupées les informations de nature juridique à l'intention de la communauté anglophone du Québec. Les responsables du projet font plus qu'assurer la traduction des ressources et des outils existants, ils en adaptent le contenu afin qu'il soit conforme aux références culturelles de la communauté anglophone. Le projet porte également sur la conception de nouveaux supports informatifs. Éducaloi rejoint ainsi non seulement la communauté anglophone du Québec mais également la communauté allophone dont la première langue officielle parlée est la langue anglaise.

Cliquezjustice.ca

Le ministère de la Justice a octroyé à l'Association des juristes d'expression française de l'Ontario (AJEFO) un financement de 507 000 $ pour le maintien et le développement du portail d'information juridique CliquezJustice.

Cliquezjustice est un portail dédié à l'information juridique en français à l'intention du grand public. Il répond aux besoins de la population francophone de l'Ontario mais aussi à ceux des Francophones d'ailleurs au pays étant donné le partage d'information qui se pratique avec divers intervenants provenant des autres provinces.

Un volet du site s'adresse de façon spécifique aux jeunes du primaire (8 à 11 ans) et du secondaire (de la 7ième à la 12ième année) ainsi qu'à leurs enseignants et aux orienteurs. Les plus jeunes y trouvent des jeux et des ressources pédagogiques, alors que leurs enseignants ont accès à diverses ressources juridiques et à un moteur de recherche conçus pour eux.

Journée de la dualité linguistique

Le 11 septembre 2014, le ministère de la Justice a souligné la Journée de la dualité linguistique en organisant plusieurs activités, tant dans la région de la capitale nationale que dans ses bureaux régionaux.

À Ottawa, les employés du Ministère ont écouté avec intérêt la co-championne des langues officielles, Elisabeth Eid, ainsi que M. Hubert Lussier, sous-ministre adjoint au ministère du Patrimoine canadien. Trois vidéoclips humoristiques réalisés par des employés du Ministère ont été présentés pour marquer le 45ième anniversaire de la première Loi sur les langues officielles. Ces vidéos ont été suivis d'une activité ludique intitulée « Expressions symboliques et idiomatiques » qui a été très populaire auprès de l'auditoire.

Les bureaux régionaux ont également contribué à la promotion de la dualité linguistique en organisant différentes activités culturelles, éducatives ou ludiques. Par exemple, les employés du bureau de Yellowknife ont reçu chez eux M. Jean de Dieu Tuyishime, directeur général de la Fédération franco-ténoise, qui leur a livré un discours intitulé « Bilinguisme - Témoignage de tolérance et de respect envers les minorités ».

Le succès de la Journée de la dualité linguistique de 2014 découle en grande partie de l'appui considérable et enthousiaste des régions: environ trois-quarts des employés et invités communautaires qui ont participé aux célébrations étaient de partout au Canada. Ce résultat est un signe de l'engagement des employés du Ministère de partout au Canada et démontre que la dualité linguistique est au cœur de nos valeurs ministérielles.

Les centres de jurilinguistique

Le ministère de la Justice appuie financièrement depuis plusieurs années quatre centres de jurilinguistique. Le financement vise notamment la production lexicographique, y compris la normalisation de la terminologie de la common law en français et la production d'outils linguistiques et juridiques spécialement destinés aux juristes anglophones du Québec.

Un financement cumulatif totalisant 765 514 $ pour l'année 2014-2015 a été accordé aux quatre centres, soit le Centre de traduction et de terminologie juridiques à Moncton, le Centre de traduction et de documentation terminologie juridiques à Ottawa, l'Université de Saint-Boniface (Division de l'éducation permanente et service de perfectionnement linguistique) et le Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé de l'Université McGill.

Les outils jurilinguistiques produits par les centres sont utilisés par les professeurs de droit, les avocats et les juristes des services législatifs de divers paliers de gouvernement qui ont à leur disposition une terminologie dans les deux langues officielles et dans les deux traditions juridiques du Canada pour leurs travaux de recherche, leurs plaidoiries ou pour les textes de loi et règlement qu'ils rédigent. Les quatre centres collaborent entre eux au sein du Réseau des centres de jurilinguistique.

Date de modification :