Forum sur les jeunes francophones vulnérables en situation minoritaire

10. Évaluation du forum

Étant donné que ce forum constituait une première expérience de la sorte dans les communautés francophones en situation minoritaire et qu’il regroupait des intervenants qui agissaient ensemble pour la première fois, le groupe de travail a préparé un outil d’évaluation détaillé. L’organisation du forum prévoyait des discussions régionales et nationales et les organisateurs cherchaient à connaître s’il y avait des ressemblances ou des différences marquées entre les régions, et entre les participants communautaires et les participants gouvernementaux.

Au total, 39 participants ont complété le formulaire d’évaluation, soit 21 représentants des organismes communautaires et 18 représentants des institutions gouvernementales.

10.1. Évaluation quantitative

L’évaluation quantitative mesurait le niveau de satisfaction des participantes et participants concernant les éléments suivants :

  • Les informations reçues avant le forum;
  • Les échanges informels durant le forum;
  • La conférence d’ouverture de Daniel Sansfaçon;
  • Les capsules d’information;
  • Les échanges du matin en sous-groupes en vue de présenter son organisation et son milieu;
  • Les échanges de l’après-midi en sous-groupes en vue de discuter d’initiatives pouvantêtre mises en œuvre;
  • La plénière de l’après-midi;
  • Les capsules d’information présentées par les institutions fédérales;
  • Le lieu du forum : repas, salle;
  • L’animation de la journée.

Une échelle de 1 à 5 a été utilisée, où 1 = pas satisfait(e) et 5 = très satisfait(e). Sur une échelle de 1 à 5, la médiane se situe à 3.

10.1.1. Évaluation d’ensemble par sous-groupe, catégorie de participants et appréciation globale

La Figure 1 présente les résultats pour l’évaluation d’ensemble.

  • La moyenne de l’évaluation globale de tous les participants pour tous les éléments est de 4,10.
  • Le niveau de satisfaction des représentants communautaires est légèrement plus élevé que le niveau de satisfaction des représentants gouvernementaux, se situant à 4,16 versus 4,03.
  • Le niveau de satisfaction des quatre sous-groupes régionaux varie entre 4,08 et 4,22.
  • Le niveau de satisfaction du sous-groupe national est légèrement inférieur et se chiffre à3,98.

Figure 1 – Appréciation d'ensemble — évaluation quantitative – Forum sur les jeunes francophones vulnérables en situation minoritaire

Graphique Appréciation d’ensemble

[Description]

10.1.2. Appréciation globale pour chaque élément évalué

La Figure 2 présente les résultats de l’évaluation globale pour chaque élément évalué.

  • Outre l’animation, l’élément le plus apprécié est la conférenced’ouverture de Daniel Sansfaçon (4,36) et la plénière de l’après-midi (4,18).
  • Les échanges en matinée qui ont permis aux participants de présenter leurs organismes et leurs régions (4,13) ont été plus appréciés que les échanges en après-midi (3,97), lorsque les sous-groupes initiaient une réflexion sur des collaborations possibles à établir.
  • Les informations reçues à l’avance est l’élément qui a récolté la moyenne la plus basse (3,55).
  • La moyenne des autres éléments évalués dépassait la marque de 4,0.

Figure 2 – Aperçu global, appréciation de chaque élément évalué

Graphique Aperçu global, appréciation de chaque élément évalué

[Description]

10.1.3. Appréciation globale par élément évalué, institutions fédérales et organismes communautaires

La Figure 3 et la Figure 4 permettent de comparer les résultats des représentants gouvernementaux et des représentants communautaires pour chaque élément évalué.

  • La conférence d’ouverture a été grandement appréciée, tant par lesreprésentants gouvernementaux (4,39) que par les représentants communautaires (4,33).
  • Les informations reçues avant la séance ont été l’élément le moins apprécié des deux groupes – communautés (3,33) et gouvernements (3,82).
  • Les échanges en plénière ont été plus appréciés par les communautés (4,48) que par les représentants gouvernementaux (3,82).
  • Les capsules d’information ont été légèrement plus appréciées par les communautés (4,24) que par les représentants des gouvernements (4,06).
  • Les échanges en après-midi sur les collaborations possibles ont été plus appréciés par les communautés (4,19) que par les représentants gouvernementaux (3,71). Cet élément est celui ayant été coté le plus bas par les participants gouvernementaux.

Figure 3 – Appréciation globale pour chaque élément évalué – institutions fédérales

Graphique Appréciation globale pour chaque élément évalué – institutions fédérales

[Description]

Figure 4 – Appréciation globale pour chaque élément évalué – organismes communautaires

Graphique Appréciation globale pour chaque élément évalué – organismes communautaires

[Description]

10.1.4. Appréciation globale par élément évalué, chaque sous-groupe régional et le sous-groupe national

Les prochaines figures présentent les résultats de chaque sous-groupe régional et du sous-groupe national. Chaque sous-groupe est constitué de représentants des gouvernements et des groupes communautaires.

Les éléments notables de comparaison sont décrits ci-après.

En ordre décroissant, les résultats globaux se ressemblent. Les régions de l’Ontario et des Prairies ont donné la plus haute cote.

  • Ontario : 4,22
  • Prairies : 4,20
  • Pacifique et Territoires et Atlantique : 4,08
  • National : 3,98

L’appréciation des échanges sur les collaborations possibles a varié d’une région à l’autre. Plus d’un point sépare le sous-groupe national de celui de l’Ontario, cette région ayant donné la plus haute cote.

  • Ontario : 4,67
  • Prairies : 4,30
  • Pacifique et Territoires : 3,80
  • Atlantique : 3,60
  • National : 3,58

Les résultats des autres éléments sont comparables et s’approchent de la moyenne de 4,0 ou la dépassent.

Figure 5 – Appréciation des éléments évalués – région du Pacifique et des Territoires

Graphique Appréciation des éléments évalués – région du Pacifique et des Territoires

[Description]

Figure 6 – Appréciation des éléments évalués – région des Prairies

Graphique Appréciation des éléments évalués – région des Prairies

[Description]

Figure 7 – Appréciation des éléments évalués – région de l’Ontario

Graphique Appréciation des éléments évalués – région de l’Ontario

[Description]

Figure 8 – Appréciation des éléments évalués – région de l’Atlantique

Graphique Appréciation des éléments évalués – région de l’Atlantique

[Description]

Figure 9 – Appréciation des éléments évalués – sous-groupe national

Graphique Appréciation des éléments évalués – sous-groupe national

[Description]

10.2. Évaluation qualitative du forum

Les sections suivantes synthétisent les commentaires des participants en réponse aux questions qualitatives des évaluations.

10.2.1. Dans quelle mesure l’objectif 1 a-t-il été atteint?

Objectif 1 : Permettre aux institutions fédérales de mieux connaître les besoins des jeunes francophones en situation minoritaire vulnérables et à risque d’avoir des démêlés avec la justice.

Dix représentants gouvernementaux ont répondu à cette question. Huit indiquent que l’objectif a été atteint et deux indiquent que l’objectif n’a pas été tout à fait atteint.

  • Je crois que les objectifs ont été largement atteints. Félicitations!
  • Permet d'identifier les besoins des organisations (fonds) et de la situation des populations francophones à risque au Canada qui diffèrent grandement selon les régions.
  • Tous atteints jusqu'à certains niveaux considérant que c'est le premier forum. J'aurais aimé en savoir plus sur les défis et besoin des communautés... peut-être plus une confirmation.
  • Les institutions fédérales auraient peut-être pu prendre moins de place pour permettre aux organismes de mieux se faire entendre.
  • Très bien, de façon générale. Pour un deuxième forum, on aurait besoin de plus de représentations communautaires, provinciale (gouvernement), fédérale (gouvernement).
  • Pas tout à fait.
  • 2 sur 5.

Douze représentants communautaires ont répondu à cette question.

Sept répondants croient que cet objectif a été atteint.

  • Oui – 5 réponses.
  • Je crois que cela a pu être fait.
  • A travers les témoignages et partages des réalités locales.

Cinq répondants ne sont pas certains.

  • Incertaine.
  • Les organismes ici ne représentent pas la jeunesse. Il faudrait l'entendre d'eux.
  • Plus ou moins : beaucoup de représentants gouvernementaux, moins de délégués de personnes de terrains.
  • Peut-être pas atteint totalement car il faudrait aussi interroger les jeunes qui feraient connaître leurs besoins.
  • Je ne suis pas certain que ceci a été atteint. Quelques joueurs clés œuvrant auprès des jeunes étaient absents.

10.2.2. Dans quelle mesure l’objectif 2 a-t-il été atteint?

Objectif 2 : Permettre aux représentants des groupes communautaires de mieux connaître les mandats et les programmes des institutions fédérales dans ce domaine.

Neuf représentants communautaires ont répondu à cette question.

Six répondants croient que cet objectif a été atteint.

  • Je suis satisfait.
  • Exposés des représentants des institutions fédérales (capsules d'informations).
  • Excellent, permet de savoir ce qu'ils font.
  • Bien.
  • Un suivi est nécessaire par courriel ou courrier.
  • Réussi même s'il serait bon de connaître tous les programmes existants.
  • Oui.

Deux personnes sont incertaines.

  • En partie.
  • Ceci aurait pu être mieux expliqué et fait.

Dix représentants gouvernementaux ont répondu à cette question.

Neuf personnes croient que cet objectif a été atteint.

  • Oui – 4 réponses.
  • Je crois que les objectifs ont été largement atteints. Félicitations!
  • Oui, mais très peu de mandats programmes répondent à leur besoins.
  • Tous atteints jusqu'à certains niveaux considérant que c'est le premier forum. J'aurais aimé en savoir plus sur les défis et besoin des communautés... peut-être plus une confirmation.
  • Capsules utiles et contact face à face : volet indispensable.
  • Bien, sauf que des représentants additionnels du fédéral pour donner un vrai portrait des initiatives fédérales.

Une personne a indiqué non.

10.2.3. Dans quelle mesure l’objectif 3 a-t-il été atteint?

Objectif 3 : Permettre aux représentants des institutions fédérales et des groupes communautaires de discuter de collaborations possibles et d’initiatives qui pourraient être mises en œuvre pour atteindre cette clientèle.

Onze participants communautaires ont répondu à cette question.

  • Oui – 2 réponses.
  • Je suis satisfait, mais il reste encore du travail.
  • Satisfaite.
  • Débat de la plénière.
  • Excellent, c'était très facile de penser à des projets une fois qu'on savait ce que tel ou tel groupe faisait et quels étaient les besoins.
  • Très bien.
  • Les meilleures collaborations se discutent en privé ou avec les représentants des gouvernements dans les territoires concernés.
  • Excellent moyen sous la forme de plénière pour mettre en commun les possibilités de collaboration.
  • Bon, mais devrait être approfondi.

Un participant n’était pas certain.

Dans notre groupe ceci a été partiellement atteint.

Onze participants gouvernementaux ont répondu à cette question. Les onze répondants croient que cet objectif a été atteint.

  • Oui – 4 réponses.
  • Je crois que les objectifs ont été largement atteints. Félicitations!
  • Oui, mais fonds peu disponibles, donc il y a un besoin.
  • Tous atteints jusqu'à certains niveaux considérant que c'est le premier forum. J'aurais aimé en savoir plus sur les défis et besoin des communautés... peut-être plus une confirmation.
  • 3 sur 5
  • Amorces de collaboration constatée à ma table.
  • Très bien.
  • Excellent.

10.2.4. Ce qui a été le plus apprécié

Vingt participants communautaires ont répondu à cette question parmi les 21 qui ont complété le formulaire d’évaluation.

  • Ce forum va permettre aux institutions fédérales de mieux connaître les besoins des jeunes francophones en situation minoritaire vulnérables et à risque d’avoir des démêlés avec la justice.
  • Le format, les échanges, la discussion avec les décideurs, la simplicité. L'animation était très bonne, les conclusions et l'emplacement.
  • Échange par région avec certain intervenants clés pour encourager le développement de projets.
  • Le réseautage et les informations des programmes.
  • Échange lors de la plénière.
  • Échanges de projets, programmes. Institutions fédérales et groupes communautaires ont pu parler et discuter.
  • Le partage d'information entre le secteur communautaire et le secteur gouvernemental.
  • Excellent forum. Place à la discussion et échanges. Bonne oreille de la part des fonctionnaires. Il y a beaucoup à faire mais ensemble nous allons réussir. Besoin d'une communication ouverte entre les groupes et les institutions fédérale.
  • Le choix des participants, les témoignages (projets communautaires).
  • Le respect du timing.
  • L'échange d'idées et d'informations.
  • La présence des institutions fédérales.
  • Échanges honnêtes. Ouverture d'esprit des participants.
  • Réseautage.
  • Le rassemblement des institutions fédérales et des organismes communautaires dans le but de comprendre les enjeux véritables du terrain et pas seulement des idéaux gouvernementaux.
  • Échange d'informations avec les gens et les institutions.
  • Le fait de pouvoir partager et ainsi apprendre plus sur les ministères fédéraux, les programmes existants même par les organismes communautaires.
  • L'échange avec le sous-groupe et l'implication des agents fédéraux qui démontraient beaucoup d'intérêt à s'informer des ressources et de savoir comment ils peuvent d'avantage s'impliquer dans la communauté.
  • De connaître une autre clientèle cible.
  • La diversité des intervenants : gouvernement fédéral, les communautaires.

Seize participants gouvernementaux ont répondu à cette question parmi les 18 qui ont complété le formulaire d’évaluation.

  • Chaque groupe avait la chance de bien exprimer leurs opinions et idées. J'ai vu la passion des gens à trouver des solutions ou des programmes pour mieux servir leur communauté.
  • Rencontrer les représentants des organismes communautaires.
  • La représentation multisectorielle au forum.
  • Passionnants sujets touchant particulièrement les jeunes.
  • Échange en petits groupes. Rencontre des intervenants et gens de terrain mais également des collègues fédéraux.
  • La chance de pouvoir échanger les idées. Nos besoins et les problèmes sont semblables.
  • La préparation méticuleuse, l'animation experte (un facilitateur connaissant les participants s'est avéré une décision judicieuse).
  • La rencontre de gens actifs dans la communauté. Le style forum est une bonne méthode de communication entre les différents acteurs.
  • J'ai apprécié d'avoir parlé avec les autres, de bien connaître les programmes pour le revoir.
  • La diversité des intervenants.
  • La possibilité de connaître différentes réalités des différentes régions.
  • L'occasion de rencontrer les gens qui travaillent dans les communautés et qui ressentent l'impact des politiques et programmes nationaux.
  • La volonté de tous d'améliorer la situation des programmes en milieu minoritaire.
  • En apprendre plus sur les communautés.
  • Discussion avec les organismes communautaires.
  • La rencontre de personnes authentiques et engagées.

10.2.5. Suggestions pour améliorer la tenue d’un prochain forum.

Quinze participants communautaires ont répondu à cette question.

  • Ne pas généraliser les cas, prendre en considération toutes les initiatives suggérées dans tous les groupes.
  • Inviter les joueurs clés concernés. Avoir des fenêtres dans la salle de travail.
  • L'ajout des acteurs suivants : CIC, Éducation, Conseils scolaires, Villes.
  • Sans objet.
  • Offrir l'opportunité à tout le monde de partager les pratiques exemplaires dans leurs régions. Impliquer le secteur communautaire à la planification de ce forum.
  • Plus de monde, plus des jeunes, plus d'intervenants et plus d'institutions fédérales.
  • Ajouter une réception pour le réseautage. Inviter les intervenants en santé, conseils scolaires, universitaires etc.
  • Inclure des représentants jeunesse scolaire.
  • Déjà mentionné à la plénière.
  • Plus de temps 2 jours minimum.
  • Inviter plus d'organismes fédéraux : CIC, Service correctionnel, Santé Canada.
  • La tenue d'un forum en présence de délégués des commissions scolaires, d'étudiants, de jeunes ayant des expériences dans les milieux minoritaires, des démêlés avec la justice.
  • Inviter les gens des milieux de l'éducation et aussi des jeunes de 16 à 25 ans. Ils informeraient bien notre parcours.
  • Inviter des jeunes, plus de temps sur les collaborations possibles et bonnes initiatives.
  • Lors des sous-groupes, il aurait été plus facile d'atteindre les trois objectifs souhaités si on avait un animateur par table. La discussion a été parfois hors des objectifs même si en parallèles avec le but du forum.

Seize participants gouvernementaux ont répondu à cette question.

  • Salle plus grande afin de permettre les échanges. Les tables étaient tellement rapprochées qu'il devenait difficile de s'entendre. On entendait les bruits de toutes les autres tables. Climatisation et aération de la salle : très problématiques.
  • Sans objet.
  • Ajouter immigration (CIC), Services correctionnels, commissions scolaires, etc.
  • Bon forum en général. Il faudra inclure à juste part les provinces et territoires et autres partenaires clés dans les prochaines étapes.
  • Avoir des représentants de la jeunesse.
  • Plus de participants des organismes communautaires.
  • Il faut un meilleur échange des activités concrètes provenant des organismes communautaires. Faire du forum un lieu d'échange, car certains programmes pourraient être implantés ailleurs « clé en main ».
  • Débuter en présentant un portrait statistique précis de la situation des francophones en minorité partout au pays. J'aurais aimé entendre parler plus en détail de la fédération des franco acadiens et leur implication directe dans toutes les provinces.
  • Tenir des rencontres afin de vraiment connaître les différentes communautés, des rencontres entre les institutions fédérales et des groupes communautaires spécifiques afin d'aller plus en profondeur.
  • Ce serait bien d'en connaître davantage des groupes d'autres communautés. Je trouve que l'Ontario était sous représenté, notamment le Nord ontarien et l'Ouest ontarien. J'aurais apprécié connaître l'opinion de groupes autochtones, non pas comme francophones, mais en situation minoritaire dépourvue.
  • Considérer la participation d'organismes qui sont en mesure de travailler concrètement ensemble. Je doute que les participants d'aujourd'hui de peu de ministères, groupes, clientèles qu'ils représentent soient en mesure de se fixer des objectifs, de les atteindre.
  • Impliquer les jeunes.
  • J'aurais préféré en apprendre beaucoup plus sur les communautés. Nous en serions peut-être arrivés à plus de pistes, plus concrètes plus rapidement. Je ne crois pas que les communautés en savent tellement plus sur les institutions fédérales et vice versa. Les groupes représentant la francophonie affectaient la dynamique qui aurait autrement été plus créative. Des représentants de groupes communautaires auraient donné lieu à des recommandations.
  • Avoir un agenda clair et précis pour établir une stratégie nationale. Établir une mission, un plan d'action.
  • Inviter Service correctionnel Canada. Bannir les Blackberries durant les discussions.
  • Des suivis concrets. De l'action, pas des paroles seulement. Nous informer des suivis concrets.

10.2.6. Autres commentaires

Huit représentants communautaires ont ajouté des commentaires de conclusion.

  • Bravo et mention spéciale!
  • Merci pour l'initiative.
  • Merci
  • La nécessité de relancer la prévention à travers l'approche du développement communautaire.
  • Merci pour l'initiative. A refaire.
  • L’animateur était très inclusif et diplomate. Merci
  • Forum très intéressant, permettant de socialiser, connaître beaucoup de chose. Excellent!
  • Très intéressant en général et merci d'avoir donné beaucoup d'espace au communautaire.

Six représentants gouvernementaux ont ajouté des commentaires de conclusion.

  • Il doit y avoir un suivi et un plan d'action suite à ce forum.
  • Il y a trop de situations anecdotiques et pas assez de substantif, ça nous prend des joueurs qui comprennent ce qui est du ressort des institutions fédérales versus de ce qui est la responsabilité d'autres paliers du gouvernement.
  • Bravo à l’animateur pour l'expérience en la matière et l'excellente animation.
  • Plus fertiles.
  • Je ne suis pas sûr qu'on a maximisé le temps pour entendre les besoins c'est-à-dire laisser parler les gens qui travaillent dans les organismes communautaires. Dans certains groupes les gens de politiques nationales (type A) monopolisaient les discussions. Si les gens d'organismes communautaires étaient plutôt gênés ils n'ont pas eu assez de « air time » Kind of waste that way. We didn't learn from them.Too bad! D'autres représentants dans certains groupes qui n'étaient pas à risque mais plutôt groupes qui travaillent dans un problème de langue.
  • Ce fut une belle initiative. Merci et bravo.
Date de modification :