La recherche d'unité dans l'interprétation du droit privé fédéral : cadre juridique et fragments du discours judiciaire

Remerciements

La présente publication n'aurait pas été possible sans l'appui constant et l'encadrement bienveillant de mon directeur et maître à penser, le professeur Jean-Maurice Brisson, envers qui je suis profondément reconnaissant.

Elle n'aurait pas été possible non plus sans la patience et la présence vibrante de Ada et Raphaël, mis amores, qui ont fait preuve d'un grand courage et de beaucoup d'amour lorsque la rédaction de cette étude devenait aussi lourde pour eux que pour moi.

J'offre mes plus sincères remerciements à mes confrères du ministère de la Justice, Mes Alain Vauclair, François Roberge et Marc Cuerrier, pour l'appui déterminant et attentionné qu'ils m'ont donné dans le cadre de mes travaux.

Mes remerciements vont aussi, bien entendu, à tous ceux et celles de mon entourage qui m'ont encouragé, parfois discrètement, avec leurs bons mots et leur générosité. Je pense en particulier au doyen Nicholas Kasirer, qui m'a incité à entreprendre des études supérieures et m'a relancé ensuite en me témoignant si noblement sa confiance et son amitié.

Enfin, j'exprime ma gratitude à la Faculté de droit de l'Université de Montréal pour l'aide qu'elle m'a accordée en me remettant, dans le cadre de mes études de maîtrise, la bourse d'excellence Louis-Philippe Taschereau. Ma gratitude va également aux éditions Thémis et à M e Christian St-Georges, pour l'indépendance d'esprit et le grand professionnalisme qui animent leur maison d'édition.


Avertissement

La présente publication résulte d'études poursuivies à l'Université de Montréal pour l'obtention d'une maîtrise en droit (LL.M.). Le mémoire de maîtrise dont est tirée la présente publication a été accepté unanimement le 18 avril 2007 par un jury composé des professeurs Adrian Popovici (président-rapporteur), Jean-Maurice Brisson (directeur de recherche) et Jean Leclair (membre du jury).


Date de modification :