-TIVE (SUFFIXE)

Il convient d'employer « loi corrective » et « loi modificative ».

La distinction précise de sens et d'emploi entre les adjectifs comportant le suffixe -tif(-tive) et ceux qui comportent le suffixe -teur(-trice) ne ressort pas toujours nettement de la consultation des ouvrages spécialisés (dictionnaires et grammaires) et des textes où on les rencontre.

Ainsi, on constate un certain flottement entre « correctif, -tive » et « correcteur, -trice », « modificatif, -tive » et « modificateur, -trice ».

On constate par ailleurs qu'en emploi substantivé masculin dans un champ sémantique comparable, l'usage s'est fixé sur le suffixe -tif. On dit par exemple des « correctifs », des « modificatifs », des « rectificatifs ».

Par souci d'uniformité, et compte tenu de l'usage relevé ci-dessus, il est décidé d'employer désormais ce suffixe dans les expressions suivantes : « loi corrective, loi modificative ».

Date de modification :