TOPONYMES COMMENÇANT PAR « LE » OU
« LES » : RÈGLES D’ÉCRITURE

Les toponymes commençant par « Le » ou « Les » suivent des règles particulières lorsqu’ils sont utilisés dans le corps d’un texte.

Prenons les exemples suivants : Le Bic, Les Escoumins. Les Méchins, Le Havre, Le Mans, Le Caire, Le Cap.

Ces toponymes n’échappent pas à la règle de la contraction (la majuscule disparaît). On écrira dans les cas suivants :

La municipalité du Bic, la municipalité des Escoumins, la municipalité des Méchins, la ville du Havre, la ville du Mans, la ville du Caire, la ville du Cap

Aller au Bic, aux Escoumins, aux Méchins, au Havre, au Mans, au Caire, au Cap

Revenir du Bic, des Escoumins, des Méchins, du Havre, du Caire, du Cap

Exception

Dans le cas d’un toponyme commençant par « Le » et correspondant à un nom de personne, la règle de la contraction ne s’applique pas.

Dans le cas de Le Gardeur, on écrira :

  • Le secteur de Le Gardeur
  • Aller à Le Gardeur
  • Revenir de Le Gardeur

Sources

  • Lambert-Tesolin,  Diane, Le français à l’hôtel de ville, Les Publications du Québec, Québec, 1994

  • Règles d’écriture toponymique, Commission de toponymie du Québec
    Dubuc, Robert, Au plaisir des mots

  • GIDIC

Date de modification :