MARIN OU MARITIME ?

Les adjectifs marin et maritime ne sont pas synonymes. En principe, marin qualifie ce qui appartient à la mer, ce qui vit dans la mer ou ce qui se trouve dans la mer, et il marque un rapport plus étroit à la mer que maritime. Pour sa part, maritime qualifie ce qui concerne le rivage de la mer, ce qui est proche de la mer, ce qui en dépend, ou ce qui a trait à la marine ou à la flotte. Il est à remarquer que tous deux peuvent s'appliquer à ce qui a trait à la navigation par mer. C'est l'usage qui prime quant à l'association d'un mot avec marin ou maritime.

Voici, selon l'ordre alphabétique, des exemples de cooccurrents associés à ces adjectifs.

marin, marine, adj. :
abrasion, air, algue, ambiance, animal, atmosphère, biotoxine, brise, carte, chaîne alimentaire, chimie, cimetière (qui est situé près de la mer), climat, col, communauté, compas, coquille, corrosion, courant, dépôt, diesel, écologie, écosystème, environnement, érosion, espèce, exploitation, faune, ferme, flore, franchissement, géologie, géophysique, grue, instrument, invertébré, jumelles, lampe, lieue, mammifère, milieu, mille, mollusque, monstre, moteur, organisme, parc, phénomène, pied, pipeline, plante, poisson, polluant, pollution, profondeur, radiobiologie, radioécologie, réserve, sédiment, sédimentation, sel, sinistre, sol, toxine, transgression, traversée, vague, vent, ver, vie.
maritime, adj. :
académie, action, activité, affaires, agent, air, arbitrage, arsenal, assurance, assureur, bien, canal, chantier, climat, climatologie, code, commerce, conférence, connaissement, conteneur, contrat, créance, déclaration, délit, droit, école, enseignement, érosion, expédition, expert, faune, flore, génie, hôpital (réservé aux marins et aux officiers de marine), hypothèque, inscription, juridiction, législation, météorologie, nantissement, navigation (par opposition à la navigation fluviale), opération, pêche, pêcherie, pin, plante, plate-forme, pollution, port, préfet, privilège, province, puissance, radiobalise, radiophare, région, revue, risque, sécurité, sinistre, territoire, trafic, transport, travaux, tribunal, usage, végétation, ville, voie.

Note : Il arrive parfois que marin et maritime soient interchangeables, notamment lorsqu'ils sont associés à « air », à « climat » et à « érosion ». Toutefois, dans le cas, entre autres, de « faune », de « flore » et de « pollution », le choix implique un sens différent : on parlera de faune ou de flore marine (au fond des mers) par opposition à la faune ou à la flore maritime (sur le rivage), ou de la pollution marine (en mer) par opposition à la pollution maritime (sur le rivage).

Sources

Date de modification :