Droit à l’égalité

Les droits à l’égalité sont au cœur même de la Charte. Ils visent à s’assurer que chacun est traité avec le même respect, la même dignité et la même considération (c’est-à-dire sans discrimination), peu importe ses caractéristiques personnelles comme la race, l’origine ethnique ou nationale, la couleur, la religion, le sexe, l’âge, les déficiences intellectuelles ou physiques, l’orientation sexuelle, la situation matrimoniale ou la citoyenneté.

Par conséquent, tous devraient être traités de la même façon par la loi. Tous ont également droit aux mêmes avantages conférés par les lois ou les politiques gouvernementales. Néanmoins, la Charte n’exige pas que le gouvernement traite toujours les gens exactement de la même façon. Il se peut que garantir l’égalité signifie que nous devons adapter les règles ou les normes pour tenir compte des différences entre les gens. Comme exemple, disons que cela permettrait aux gens d’observer différentes fêtes religieuses sans perdre leur emploi.

Les gouvernements peuvent également promouvoir l’égalité en adoptant des lois ou en créant des programmes pour améliorer la situation des personnes désavantagées par certaines des caractéristiques personnelles énumérées ci-dessus. Par exemple, les gouvernements peuvent mettre sur pied des programmes d’action positive qui visent à accroître l’emploi des personnes handicapées.

Date de modification :