Maltraitance des enfants : Information et ressources

Si tu es en danger immédiat ou que tu as besoin d’aide tout de suite, fais le 9-1-1.

Si tu as moins de 19 ans et souhaites parler à quelqu’un, tu peux appeler Jeunesse, J’écoute sans frais au 1-800-668-6868 ou texter PARLER au 686868. Tu n’as pas à leur dire ton nom.

Le contenu de cette page porte sur les différents types de maltraitance des enfants et peut provoquer de l’anxiété, particulièrement chez les personnes ayant vécu des traumatismes par le passé. Si tu te sens émotif, sache qu’il existe des ressources pour t’aider. Tu trouveras une liste de liens et de lignes d’aide et d’écoute sur la page web Soutien en santé mentale du gouvernement du Canada.

Si vous ou un enfant que vous connaissez êtes victime de maltraitance, cette information vous est destinée. Pour nombre d’entre nous, la crise de la COVID-19 signifie que nous passons maintenant beaucoup de temps à la maison. Malheureusement pour certains jeunes, la pandémie vient accroître le stress, les tensions et les inquiétudes qui peuvent faire de la maison un endroit dangereux.

Si vous êtes victime de maltraitance ou que vous en êtes témoin dans votre famille, vous pourriez éprouver un sentiment de crainte, de honte ou de confusion. Si vous soupçonnez qu’un enfant que vous connaissez est victime de maltraitance, vous pourriez vous demander ce que vous pouvez faire. Sachez que vous pouvez obtenir de l’aide et que vous n’êtes pas seul!

Il existe différents types de maltraitance

La maltraitance peut être de nature physique, sexuelle ou psychologique. La négligence est aussi une forme de maltraitance.

Maltraitance physique

La maltraitance physique vise à causer un préjudice physique à un enfant ou un adulte. Voici quelques exemples de maltraitance physique : gifler, donner des coups de pied, frapper, secouer ou menacer de faire l’une ou l’autre de ces choses.

Maltraitance sexuelle

La maltraitance est sexuelle lorsqu’un adulte, un adolescent ou un enfant plus âgé touche un enfant sexuellement ou profite de lui à des fins sexuelles. Voici quelques exemples de maltraitance sexuelle : lorsque quelqu’un touche les parties intimes d’un enfant (parties couvertes par un maillot de bain ou un sous-vêtement), fait en sorte qu’un enfant touche ou regarde les parties intimes d’une autre personne, prend des photos ou des vidéos d’un enfant qui fait ces choses ou essaie d’amener un enfant à faire ces choses.

Maltraitance psychologique

Dire des choses méchantes à une autre personne pour la blesser est une façon de l’intimider, de l’effrayer ou de la dénigrer. Ça l’est aussi de menacer un enfant de lui faire du mal ou de faire quelque chose de méchant à son endroit, comme détruire ses jouets ou autres objets lui appartenant, ou faire du mal à son animal de compagnie.

Négligence

Il y a négligence physique ou psychologique lorsqu’un parent ou un autre membre de la famille responsable d’un enfant ne donne pas à ce dernier ce dont il a besoin pour être en santé et en sécurité, comme de la nourriture et des vêtements, ou ne l’emmène pas chez le médecin lorsqu’il a besoin de soins médicaux.

Il y a de l’aide pour les jeunes

  • Si tu es en danger immédiat ou que tu as besoin d’aide tout de suite, fais le 9-1-1 ou le numéro d’urgence du service de police local.
  • Tu peux appeler Jeunesse, J’écoute sans frais au 1-800-668-6868 ou texter PARLER au 686868. Tu n’as pas à leur dire ton nom. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Jeunesse, J’écoute.
  • Si tu es témoin ou victime de mauvais traitements, dis-le à une personne de confiance. Tu peux demander de l’aide à cette personne pour élaborer un plan de sécurité. Tu trouveras ici un exemple de plan de sécurité que tu pourrais utiliser pour ta planification. (Version PDF, 68 Ko, Aide en PDF)
  • La Croix-Rouge canadienne offre des conseils pour t’aider en cas de violence, d’intimidation et de cyberintimidation.

Renseignements supplémentaires pour les jeunes et les adultes

Date de modification :