l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

HÉRITAGE HISTORIQUE

Guérison et renouvellement des rôles et des responsabilités des familles

Nom du programme :

Awakening the Warrior Within

Organisme :

Victoria Native Friendship Centre

Lieu :

Victoria, Colombie-Britannique

Groupe cible :

Hommes autochtones de 19 ans et plus qui ont aussi été victimes de violence.

Personne-ressource :

Debora Abood

Téléphone :

250-384-3211

Courriel :

Debora@vnfc.ca

Site Web :

www.vnfc.ca

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été lancé en septembre 2011 et en est actuellement à sa troisième session de fonctionnement. Le contenu du programme a été élaboré à l’aide de consultations et d’examens des modalités de plusieurs modèles de programmes visant à déterminer ce qui répondrait le mieux aux objectifs de ce programme.

Description du programme
Buts et objectifs :

Aider les hommes mieux comprendre ce qu’est la violence familiale et les effets qu’elle exerce sur eux personnellement, ainsi que sur leurs familles et leurs collectivités.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

La nature du cercle de la parole et la possibilité de purification, ainsi que le thème central axé sur les clients qui s’honorent et se respectent entre eux lorsqu’ils participent à une session, sont fondés sur les enseignements culturels traditionnels et les principes de guérison. Les clients créent leur propre sécurité de groupe axée sur la culture au début du programme.

Composantes du programme :

C’est un programme de quatre semaines comprenant trois sessions par semaine. Le programme se déroule sous la forme d’un cercle de la parole dans lequel les hommes ont l’occasion de mieux comprendre de la violence familiale, des incidences du colonialisme et des pensionnats, de l’oppression intériorisée, des effets du racisme, de la différence entre des relations saines et des relations déficientes ainsi que de la façon d’assurer la sécurité des enfants dans les collectivités. Le but est de mettre au point les outils pour mettre en œuvre des mécanismes d’autonomie en matière de santé, de gestion du stress et de gestion de la colère. À la conclusion du programme de quatre semaines, on reconnaît le mérite des hommes pour leur dur travail, leur courage et leur force dans le cadre d’un événement communautaire conçu pour aider les clients à tourner la page et à leur permettre d’évoluer de la bonne façon.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place aux clients. Toutefois, des activités communautaires peuvent avoir lieu à l’extérieur.

Financement :

Les fonds proviennent du ministère du Développement de l’enfance et de la famille de la Colombie-Britannique.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

La collectivité a été invitée à participer à l’événement de célébration de clôture du programme; de nombreuses femmes sont présentes et échangent sur le succès du programme avec d’autres membres de la collectivité. Les femmes ont aussi encouragé leurs conjoints et les hommes de leur famille à participer au programme. Grâce à une sensibilisation communautaire accrue, les hommes commencent à se diriger d’eux-mêmes vers le programme.

Partenaires :

Première Nation Tsawout, NIL/TU,O Child and Family Services, Victoria Native Friendship Centre, ministère du Développement de l’enfance et de la famille, Premières Nations Songhees et Esquimalt.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.  

Principales conclusions de l’évaluation :

La majorité des hommes de ce groupe ont été victimes d’agressions sexuelles, de violence physique, ont été élevés dans un foyer d’accueil ou ont vu le Ministère prendre en charge leurs enfants : tous ont eu recoure à la violence physique ou psychologique contre leur conjointe; près de la moitié des hommes ont été identifiés comme souffrant de troubles liés au syndrome d’alcoolisation fœtale.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le désir des hommes de poursuivre le programme, les augmentations consignées des accès directs et les commentaires des clients, qui disent vouloir maintenant faire partie de la solution pour lutter contre la violence familiale.

Réalisations :

Le succès des clients rompant le cycle de la violence auquel ils étaient attachés.

Enjeux :

Obtenir du financement.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Le programme doit permettre aux collectivités de comprendre ce qui s’est produit collectivement, de connaître et de comprendre les incidences historiques, de connaître la culture et de les inclure à la base du programme. La programmation et le contenu devraient être mis en œuvre avec l’apport de la collectivité pour lui fournir un sens de prise en charge et de fierté qui contribuent à promouvoir un sentiment de mieux-être collectif.

Ressources :

Un financement suffisant et des ressources appropriées sont intimement liés au succès du programme.

Date de modification :