Plan ministériel 2021-2022 – Tableaux de renseignements supplémentaires

Contexte opérationnel

Le contexte opérationnel du ministère de la Justice Canada est en constante évolution. Le travail juridique devient de plus en plus complexe et multidimensionnel, et la pratique du droit est dynamique. Le Ministère doit demeurer prêt à composer avec la rapidité avec laquelle les nouveaux enjeux stratégiques surviennent ou évoluent. La nature variée des enjeux en matière de justice et le fait que le système de justice canadien ait plusieurs niveaux exigent la participation et la collaboration de nombreux partenaires et intervenants. Malgré les défis et impacts liés à la pandémie de COVID-19, qui continueront d’affecter l’ensemble de la société canadienne, le Ministère demeure fidèle à ses engagements et s’efforcera de mettre en œuvre ses plans et sa vision dans le contexte de cette crise mondiale.

Sur le plan démographique, le Canada compte une population vieillissante, qui vit plus longtemps et qui devient de plus en plus diversifiée. Les Canadiens autochtones sont plus jeunes que la population générale canadienne et, même s’ils représentent un segment de plus en plus important de la population nationale, ils demeurent surreprésentés dans le système de justice pénale. D’autres groupes démographiques au sein de la population canadienne, tels que les personnes noires et racialisées, sont également surreprésentés dans le système de justice pénale. Les structures familiales continuent d’évoluer, créant des dynamiques familiales de plus en plus complexes.

Dans la société canadienne, les attentes sont plus élevées à l’égard des institutions publiques et de la participation des citoyens. Les Canadiens s’attendent à un gouvernement ouvert et transparent qui répond rapidement et clairement à leurs besoins. Il y a des attentes grandissantes pour des communications fréquentes et significatives avec le gouvernement. Le recours croissant des Canadiens aux médias sociaux pour obtenir de l’information et formuler leurs commentaires sur une vaste gamme de questions sociales et juridiques et de questions liées à la justice offre l’occasion de les faire participer et de recueillir les points de vue de partenaires communautaires.

Les progrès constants de la technologie, tout particulièrement dans la transmission et la gestion de l’information, rendent possibles de nouvelles méthodes de communication et de collaboration. Par contre, ces progrès créent des demandes et des pressions nouvelles. Les formes de technologies les plus récentes accélèrent le changement. Les organismes doivent gérer des volumes d’information électronique en croissance rapide et dont les formes changent constamment. Il peut être nécessaire d’imaginer de nouvelles politiques législatives ou de mettre sur pied de nouveaux programmes afin de tenir compte de ces technologies novatrices tout en respectant la protection des renseignements personnels et la sécurité des Canadiens.

Le Ministère poursuivra des améliorations en matière de conception et de prestation de programmes et services, par l’entremise de solutions fondées sur des éléments probants qui servent aux intérêts publics. Il cherchera des occasions d’améliorer l’accessibilité de l’information sur la justice, la participation, la sensibilisation et la prestation de services juridiques en se penchant sur de nouvelles approches ainsi que sur l’adoption de nouvelles technologies novatrices.

Le Ministère prendra en considération différents facteurs cruciaux pour assurer une politique publique rigoureuse et fondée sur des données probantes ainsi qu’une gouvernance efficace. Parmi ces considérations figurent l’analyse des risques juridiques; la diversité et l’inclusion, tel que l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+); des questions touchant la protection des renseignements personnels; les répercussions liées aux traités modernes et les évaluations environnementales stratégiques.

Date de modification :