l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

HÉRITAGE HISTORIQUE

Guérison et renouvellement des rôles et des responsabilités des familles

Nom du programme :

Family Healing and Wellness Centre

Organisme :

Conseil de bande de la Première Nation Temagami

Lieu :

Bear Island, Ontario

Groupe cible :

L’ensemble de la population

Personne-ressource :

Tammi McKenzie, directrice exécutive du Family Healing and Wellness Centre

Téléphone :

S/O

Courriel :

tammi.mckenzie@temagamifirstnation.ca

Site Web :

www.temagamifirstnation.ca

Aperçu du programme
Historique :

Le Centre a été établi en 1995 comme refuge d’urgence pour femmes. Après avoir affiché une moyenne approximative de seulement six clientes par année, il a été déterminé que le programme pourrait mieux desservir la collectivité en fermant le refuge et en offrant d’autres services axés sur le client et la collectivité. Le programme se trouve actuellement dans cette phase de transition.

Description du programme
Buts et objectifs :

Examiner les problèmes de la violence familiale, améliorer la santé des Autochtones et promouvoir la collaboration et l’intégration des programmes et des services.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Chaque membre du personnel est responsable d’assurer l’intégration de la culture Temagami à ses activités. On se sert de la Roue médicinale comme modèle de service. Les dîners mensuels comprennent un cercle de partage qui comporte souvent un sujet de discussion, des rassemblements de femmes, des cérémonies du calumet et des cérémonies de la suerie. La culture temagami est étroitement liée à la terre, et les activités qui contribuent à connecter les gens à la terre sont promues toute l’année durant. Au nombre des activités possibles, mentionnons la chasse, le camping, la pêche etc.

Composantes du programme :

Le Family Healing and Wellness Centre utilise la Roue médicinale pour contrer le problème de la violence à partir d’une perspective holistique. Il estime que l’examen des besoins de la famille est tout aussi important que l’examen des besoins individuels comme méthode de réduction des préjudices. Il étudie ces besoins en offrant des services tels que des activités récréatives de soutien (hockey pour hommes), en organisant des sorties mensuelles à l’épicerie, en aidant à démêler les questions juridiques, en offrant une aide dans le cadre des programmes parascolaires et en tenant des cérémonies de la suerie, des cercles de partage, des dîners et autres événements.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place ou à divers endroits dans la collectivité ou dans les environs.

Financement :

Les fonds proviennent de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones du ministère des Services sociaux et communautaires de l’Ontario. D’autres fonds ont aussi été recueillis par la collectivité grâce à diverses activités de financement.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Le centre est actuellement dans une phase de restructuration et procède à des entrevues auprès des membres de la collectivité pour aider à peaufiner sa programmation.

Partenaires :

La collectivité; l’école locale; et le centre de santé local.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

S/O

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le fait que les besoins de la collectivité sont comblés ou non dans le cadre du programme.

Réalisations :

La transition d’un refuge pour femmes vers un programme qui offre des services de portée plus large a été caractérisée par une augmentation de la participation des hommes et des jeunes.

Enjeux :

On a éprouvé des difficultés à mobiliser la collectivité à l’égard du programme. En raison de la petite taille de la collectivité, le programme est confronté à des ressources très limitées.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Aucune recommandation n’est formulée.

Ressources :

Un financement suffisant, des ressources humaines compétentes et l’intérêt de la collectivité sont nécessaires à la réussite du programme.

Date de modification :