l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

The Family Violence Program

Organisme :

The Saskatoon Indian & Métis Friendship Centre

Lieu :

Saskatoon, Saskatchewan

Groupe cible :

Les femmes et les hommes autochtones

Personne-ressource :

Patty Tait, intervenante en violence familiale

Téléphone :

306-244-0174

Courriel :

familyviolence1@shaw.ca

Site Web :

N/A

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été mis sur pied en 2004 et n’a pas connu de changements importants depuis, mise à part la sensibilisation croissante dont il fait l’objet dans la collectivité, ce qui a donné lieu à une collaboration accrue avec d’autres organismes et programmes.

Description du programme
Buts et objectifs :

Aborder le problème de la violence familiale de manière holistique en offrant des services de prévention, d’intervention et de protection aux personnes touchées par ce problème.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Les méthodes traditionnelles sont utilisées chaque fois que possible.

Composantes du programme :

Le programme tient continuellement des cercles de guérison et des ateliers sur divers sujets touchant la violence familiale ainsi que les problèmes connexes à l’intention des femmes et des hommes autochtones. Les activités destinées spécifiquement aux femmes portent sur des enjeux liés à la santé, aux compétences parentales traditionnelles, à la toxicomanie et à la violence sous toutes ses formes. Le programme vise à aider les participants à poursuivre leurs efforts en vue de bâtir un environnement solide pour eux-mêmes et leur famille. En matière de violence familiale, le programme tente d’aider les participants à acquérir les outils nécessaires pour prendre en charge de façon préventive ou réactive la violence familiale et à les sensibiliser à cet égard. Outre cet objectif global, le programme aborde d’autres difficultés avec lesquelles les participants sont peut-être aux prises, par exemple la toxicomanie, les lacunes au chapitre de la connaissance du cycle de la violence, les troubles de santé mentale et les problèmes d’ordre économique.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni par le ministère de la Justice de la Saskatchewan; le Friendship Centre; Centraide; le service d’incendie; le service de police; et les services sociaux.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Le programme obtient une rétroaction constante au sujet des services offerts de la part des participants et prend part mensuellement à des activités de réseautage avec d’autres organismes.

Partenaires :

S/O

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par l’augmentation du nombre de personnes dirigées vers le programme.

Réalisations :

Le programme fournit des ressources aux femmes autochtones qui seraient peut-être incapables autrement d’accéder à ces services. Ill a réussi à mieux faire connaître aux participants les options qui s’offrent à eux.

Enjeux :

Obtenir du financement. Ressource humaines limitées. L’espace limité des locaux est également problématique.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Un programme présentant un financement et une structure semblables peut être instauré s’il tient compte des besoins de la collectivité. Il peut s’avérer difficile de trouver chez d’autres professionnels l’expertise, la compassion et l’ensemble des compétences offertes par un intervenant en violence familiale. L’intervenant doit établir avec sa clientèle une relation fondée sur la confiance, l’information et l’ouverture. En l’absence d’une telle relation, le programme pourrait ne pas produire les résultats escomptés.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux assez grands pour la mise en œuvre des programmes sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :