l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

PROBLÈMES SOCIAUX

Survivantes d’agressions physique ou sexuelle

Nom du programme :

Sexual Abuse Intervention Program

Organisme :

Native Education College

Lieu :

Vancouver, Colombie-Britannique

Groupe cible :

Ensemble de la population.

Personne-ressource :

Coordonnateur des ressources en matière de violence familiale

Téléphone :

604-873-3765

Courriel :

S/O

Site Web :

www.necvancouver.org

Aperçu du programme
Historique :

Le Sexual Abuse Intervention Program a été mis sur pied en Colombie-Britannique en 1990; toutefois, le Native Education College a commencé à offrir le programme aux étudiants seulement en 1998. Le programme se poursuit depuis ce temps, et il a fait l’objet de nombreux changements en ce qui a trait à sa portée, au fur et à mesure qu’il a pris de l’ampleur et de l’augmentation du nombre d’étudiants inscrits au collège.

Description du programme
Buts et objectifs :

Offrir des services de traitement, d’intervention et d’éducation communautaires ainsi que du soutien professionnel aux survivants d’agressions sexuelles et à leur famille.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Les séances de groupe du programme comprennent la participation des Aînés, des séances de prières, des enseignements culturels aux participants et d’autres activités visant le plus possible l’intégration d’éléments culturels. Les ateliers se terminent par un cercle de la parole.

Composantes du programme :

Ce programme autochtone est axé sur la prévention de la violence familiale et des agressions sexuelles. Il vise à réduire la souffrance et à favoriser un fonctionnement sain, grâce à des services d’évaluation, de traitement ou de soutien appropriés, fournis en temps opportun et accessibles aux victimes d’agressions sexuelles ou ayant souffert des effets de la violence familiale. Généralement, les participants sont dirigés vers le programme par le système de protection de l’enfance, de justice pénale ou de justice familiale. Toutefois, le collège offre un programme « maison » à court terme d’intervention en matière d’agressions sexuelles auquel peuvent s’inscrire les étudiants, les membres de leur famille ainsi que toute personne qui franchit les portes des locaux (personnes ayant été dirigées vers le programme par leur famille ou qui se présentent d’elles-mêmes). Le coordonnateur du collège peut diriger les participants vers d’autres services. De cette façon, les étudiants ont davantage accès aux services du programme que les personnes à l’extérieur du collège.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place (au collège).

Financement :

Le programme est financé par Vancouver Coastal Health.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

S/O

Partenaires :

Le ministère des Enfants et du Développement de la famille de la Colombie-Britannique; Vancouver Coastal Health; Aboriginal Wellness Program; Ending Violence Association (EVA); Native Court worker and Counseling Association of British Columbia; Hey-Way’-Noqu’ Healing Circle for Addictions Society; Vancouver Recovery Club; Westcoast Child Care Resource Centre; les programmes « Bon départ » [Eagle’s Nest Preschool; Singing Frog Preschool; Sundance Daycare; Crabtree Corner; Kiwassa Neighbourhood House; Frog Hollow Neighbourhood House; Mount Pleasant Neighbourhood House; programmes de service de garde d’enfants du Ray-Cam Community Centre; Daycare and After school Programs du YMCA/YWCA]; Aboriginal Wellness Program; Warriors Against Violence Society; Women against Violence against Women (WAVAW).

Autres collaborations :

Programmes de logements abordables.

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Aucune évaluation n’a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par les réponses des étudiants qui ont participé à l’évaluation.

Réalisations :

La sensibilisation à la violence familiale et aux agressions sexuelles augmente au collège et dans la collectivité; les 250 étudiants du collège connaissent le programme et en font la promotion au moyen du bouche-à-oreille. Beaucoup de gens qui rencontrent le coordonnateur du programme s’efforcent de régler leurs problèmes. Les résultats des séances de groupe et individuelles sont de plus en plus positifs. Lorsque les étudiants du collège sont capables de comprendre que leur comportement inapproprié peut être attribuable à des expériences passées et qu’ils sont capables de parler de leurs préoccupations, ils réussissent mieux leurs études et adoptent un meilleur comportement à la maison.

Enjeux :

Obtenir du financement. Les ressources et le nombre d’employés sont insuffisants pour gérer l’augmentation de la demande d’accès aux services du programme.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Il existe d’autres programmes d’intervention en matière d’agressions sexuelles dans la province, Colombie-Britannique. L’orientation stratégique du programme a été établie à l’aide de lignes directrices provinciales, initialement élaborées en 1990 et intitulées Sexual Abuse Intervention Program Guidelines on Standards. Celles-ci ont été révisées officiellement une fois, et les directives intitulées Guidelines for Sexual Abuse Intervention Programs actuelles font l’objet d’une deuxième révision depuis 2000-2001. Chaque entente conclue dans la province décrit et désigne les réalisations attendues et les éléments nécessaires à la prestation du programme.

Ressources :

Un financement suffisant, des ressources humaines et des locaux sont nécessaires pour garantir la réussite du programme.

Date de modification :