l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Relations saines : Enfants et jeunes

Nom du programme :

Spirit Movers and Fire Keepers Youth Program

Organisme :

Minwaashin Lodge

Lieu :

Ottawa, Ontario

Groupe cible :

Jeunes

Personne-ressource :

S/O

Téléphone :

S/O

Courriel :

info@minlodge.com

Site Web :

www.minlodge.com

Aperçu du programme
Historique :

Le programme existe depuis 1999 et il a crû de façon constante au fil des ans.

Description du programme
Buts et objectifs :

Sensibiliser, éduquer et informer les jeunes à propos de la culture autochtone, et favoriser et enclencher l’établissement d’amitiés et de relations saines et exemptes de violence parmi ces jeunes.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Le programme offre du soutien aux bénéficiaires et les sensibilise dans le but d’équilibrer les besoins de l’esprit et du corps, de développer, de maintenir et de promouvoir des choix de vie sains; il offre aux jeunes des occasions de développer leur sentiment de fierté et de respect à l’égard de leur culture autochtone. On encourage les jeunes à prendre connaissance des activités culturelles et à y participer. Les enseignements traditionnels sont intégrés dans tous les volets du programme.

Composantes du programme :

Le programme soutient les jeunes Autochtones à risque et leur offre un accès à leur culture grâce à des enseignements sacrés et par la promotion de la guérison holistique. Cela permet de favoriser l’établissement de liens entre les organisations et les services autochtones et non autochtones dans un cadre communautaire de guérison. En outre, le programme encourage et facilite la réconciliation entre les jeunes et leur famille biologique et leur famille élargie. Un volet important du programme consiste à maintenir des relations avec les jeunes incarcérés et à aider ces derniers à rester en contact avec leur famille.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place et dans divers endroits dans la collectivité.

Financement :

Le financement est fourni par la ville d’Ottawa.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Le programme est une coopérative de parents, et ces derniers participent grandement à l’élaboration du programme. Les fournisseurs de soins doivent fournir une liste de choses indispensables et une liste de souhaits pour le programme, qui est conçu en fonction des commentaires reçus pour répondre aux besoins.

Partenaires :

La Société de l’aide à l’enfance, Makonsag Aboriginal Head Start Inc., la Maison de transition Tewegan, Tungasuvvingat Inuit, l’Association des femmes autochtones du Canada, Santé publique Ottawa, la Bibliothèque publique d’Ottawa, l’Ottawa Inuit Children’s Centre, l’Odawa Native Friendship Centre et le Wabano Centre for Aboriginal Health.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

La réussite du programme se mesure par le nombre de cas qui sont réglés.

Réalisations :

Le fait que des personnes ayant participé au programme lorsqu’elles étaient jeunes reviennent participer au programme en tant qu’adultes et se portent mieux que leurs propres parents.

Enjeux :

Le manque de personnel. Les jeunes trouvent qu’il est difficile pour eux de bénéficier du programme puisque, pour y participer, ils doivent être considérés comme des jeunes « à risque élevé ».

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Les organisateurs du programme doivent être ouverts aux méthodes de soutien traditionnelles autochtones.

Ressources :

Un financement suffisant, du personnel qualifié et des locaux sont nécessaires pour garantir la réussite du programme.

Date de modification :