L'étude dans de nombreux sites sur les victimes de la criminalité et les professionnels de la justice pénale partout au Canada : Rapport sommaire du sondage, répondants « Procureurs de la Couronne »

TABLEAU 1 : SELON VOUS, QUEL RÔLE LES VICTIMES DEVRAIENT-ILS JOUER DANS LES ÉTAPES SUIVANTES DE L'ADMINISTRATION DE LA JUSTICE PÉNALE, C.-À-D. DEVRAIENT-ELLES ÊTRE INFORMÉES, CONSULTÉES OU NE JOUER AUCUN RÔLE?

Décisions sur le cautionnement
Services d'aide aux victimes (N=318) Procureurs de la Couronne (N=188) Avocats de la défense (N=185) Magistrature (N=110) Police (N=686) Groupes de reven-dication (N=47)
La victime devrait être consultée 64% 48% 34% 46% 59% 70%
La victime devrait être informée seulement 32% 42% 49% 40% 35% 30%
La victime ne devrait jouer aucun rôle 2% 4% 17% 9% 4% --
Pas de réponse 3% 6% 0% 4% 3% --
Totaux 101% 100% 100% 99% 101% 100%

Négociations de plaidoyers
Services d'aide aux victimes (N=318) Procureurs de la Couronne (N=188) Avocats de la défense (N=185) Magistrature (N=110) Police (N=686) Groupes de reven-dication (N=47)
La victime devrait être consultée 61% 44% 25% S/O S/O 81%
La victime devrait être informée seulement 32% 35% 38% S/O S/O 13%
La victime ne devrait jouer aucun rôle 3% 14% 37% S/O S/O 2%
Pas de réponse 4% 6% 1% S/O S/O 4%
Totaux 100% 99% 101% S/O S/O 100%

Détermination de la peine
Services d'aide aux victimes (N=318) Procureurs de la Couronne (N=188) Avocats de la défense (N=185) Magistrature (N=110) Police (N=686) Groupes de reven-dication (N=47)
La victime devrait être consultée 64% 49% 23% 56% S/O 75%
La victime devrait être informée seulement 31% 36% 54% 33% S/O 21%
La victime ne devrait jouer aucun rôle 2% 9% 23% 8% S/O --
Pas de réponse 3% 6% 1% 3% S/O 4%
Totaux 100% 100% 101% 100% S/O 100%

*Les répondants ne pouvaient donner qu'une seule réponse. Les sommes ne totalisent pas toujours 100 % parce que les chiffres ont été arrondis.