Peine purgée dans la collectivité

Version PDF

Image décrit çi-dessus

Version texte – Peine purgée dans la collectivité

Cette infographie présente des données recueillies dans le cadre du Sondage national sur la justice (SNJ) de 2016 et de 2017 qui examinait les sanctions communautairesNote de bas de page 1 (SNJ 2016 N=1 863 et SNJ 2017 N= 2 019).

74 % des répondants sont en faveur des sanctions communautaires pour les délinquants déclarés coupables d’actes criminels sans violence.

Un diagramme circulaire qui représente 66 % avec une description plus bas qui illustre ce qui suit : 66 % des répondants sont d’avis que des solutions communautaires pour lutter contre la criminalité mèneraient à une plus grande efficacité du système de justice pénale.

73 % des répondants sont d’avis que de mettre davantage l’accent sur des solutions communautaires réduirait la criminalité.

Six répondants sur dix pensent que des solutions communautaires réduiraient les taux de récidive, augmenteraient la sécurité et mèneraient à une protection durable du public.

Lorsqu’on leur a présenté trois scénarios décrivant différentes infractionsNote de bas de page 2, la plupart des Canadiens (de 77 % à 86 %)Note de bas de page 3 étaient d’avis que les délinquants devaient recevoir une peine autre que l’incarcération (probation, amendes, assignation à résidence).

Notes de bas de la page

Date de modification :