Le vécu de victimes d’actes criminels dans le processus de la justice réparatrice : un projet d’écoute

Version PDF

Par Catherine Bargen, Aaron Lyons, Matthew Hartman

Mai 2019

Les opinions exprimées ci-après sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement celles du ministère de la Justice du Canada ou du gouvernement du Canada.

Remerciements&nspp;: Les chercheurs tiennent à remercier le personnel des programmes de justice réparatrice et de services aux victimes qui ont participé à ce projet de l’aide généreuse qu’ils ont fournie, en plus des intervenants du système qui ont aidé à trouver les programmes de justice réparatrice appropriés avec lesquels nous pourrions collaborer. Nous tenons aussi à remercier tout spécialement le personnel dévoué du ministère de la Justice du Canada (Centre de la politique concernant les victimes et Division de la recherche et de la statistique). Enfin, notre immense gratitude va aux participants du projet À l’écoute dont la sincérité, l’ouverture et l’échange sincère ont fait de ce projet bien plus qu’un projet de recherche, mais une occasion de rapprochement et de transformation.

« La justice, c’est… la guérison de l’âme. »

Wilma Derksen

Date de modification :