Dépistage rapide et orientation des familles vivant une séparation ou un divorce fortement conflictuel

ANNEXE A :
LISTE DES PRINCIPALES PERSONNES-RESSOURCES

Ont été invités à participer et ont accepté de le faire

  • Nicholas Bala
    Université Queen’s, faculté de droit
    Kingston (Ontario)
    L’un des spécialistes canadiens dans le domaine du divorce fortement conflictuel, il a comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • Robbie Behr
    Family Law Support Services, ministère de la Justice de la Saskatchewan
    Le ministère de la Justice de la Saskatchewan a mené des recherches sur le repérage et l’orientation des familles fortement conflictuelles.

  • Sally Bleecker, MSW
    Ottawa (Ontario)
    Thérapeute familiale qui exerce depuis 1975. Depuis 1990, selon la formule de rémunération à l’acte, elle effectue des évaluations familiales. Ancienne coordonnatrice du programme de visite surveillée entre parents et enfants de l’Université Carleton

  • Janet Claridge, MSW
    Ottawa (Ontario)
    Thérapeute qui exerce depuis 1986, spécialiste des enfants et des couples. Effectue des évaluations familiales pour le Bureau de l’avocat des enfants de l’Ontario.

  • Rhonda Freeman, MSN
    Families in Transition
    Toronto (Ontario)
    Directrice d’un important programme à l’intention des familles vivant un divorce fortement conflictuel. A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • Eric Hood
    Clark Institute of Psychiatry
    Hamilton (Ontario)
    Chercheur et clinicien canadien travaillant auprès des familles vivant un divorce fortement conflictuel. A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • Lena Jones, MA, psychologue
    Ottawa (Ontario)
    Thérapeute familiale travaillant dans le cadre de son propre cabinet. Depuis 1971, elle effectue des évaluations du droit de garde et du droit de visite selon la formule de rémunération à l’acte.

  • Arthur Leonoff, docteur en psychologie clinique
    Ottawa (Ontario)
    Son cabinet accueille aussi bien les individus que les couples et les familles. Il effectue des évaluations du droit de garde et des droits de visite depuis plus de 20 ans.

  • Lorraine Martin, MSW, et Rachel Birnbaum
    Bureau de l’avocat des enfants de l’Ontario
    Assurent la coordination des services juridiques pour les enfants appartenant à des familles fortement conflictuelles.

  • Susan Woolam, MSW
    Ottawa (Ontario)
    Exerce depuis 1985. Travailleuse sociale auprès du Conseil scolaire d’Ottawa; thérapeute qui a également une clientèle privée composée de familles et d’enfants. Elle effectue des évaluations familiales pour le compte du Bureau de l’avocat des enfants de l’Ontario.

Ont été invités à participer mais n’ont pas souhaité le faire ou été en mesure de le faire

  • Jack Arburthnot
    Penseur, innovateur et chercheur dans le domaine des programmes pédagogiques à l’intention des parents divorcés et de leurs enfants.

  • Howard Irving
    Université de Toronto, faculté de travail social
    Toronto (Ontario)
    Un des créateurs et innovateurs en matière de médiation familiale qu’il conçoit comme un autre moyen de résoudre les conflits familiaux. Il s’est penché sur les effets, immédiats et à long terme, de la médiation sur les familles fortement conflictuelles. A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • Janet R. Johnston
    Centre for Families in Transition
    Corte Medera (Californie)
    Jouit d’une réputation internationale qui fait d’elle une des grandes spécialistes des effets du divorce sur les enfants. A beaucoup écrit sur les conséquences que le divorce peut avoir sur les enfants et élaboré une typologie permettant de repérer les familles fortement conflictuelles.

  • Peter Jaffe
    London Family Court Clinic
    London (Ontario)
    Jouit d’une réputation internationale en raison de ses recherches sur les violences conjugales et plus précisément sur la violence dans le cadre des conflits aigus en matière de garde des enfants.

  • Gary Austin
    London Family Court Clinic
    London (Ontario)
    Jouit d’une réputation internationale en raison de ses travaux sur les violences conjugales et plus précisément sur la violence dans le cadre de conflits aigus en matière de droit de garde. A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • John Dunne, psychiatre et chercheur
    Seattle (Washington)
    Clinicien et chercheur qui s’est penché sur les effets des nouvelles dispositions législatives et programmes adoptés dans l’État de Washington à l’égard de familles divorcées. A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants.

  • Rosalyn Goffman, psychologue
    Winnipeg (Manitoba)
    A comparu devant le Comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants en tant que représentante d’un groupe de spécialistes de la santé mentale qui effectuent des évaluations familiales.

  • Judith Wallerstein
    Centre for Families in Transition
    Corte Medera (Californie)
    Jouit d’une réputation internationale qui en fait une des principales spécialistes des effets que le divorce peut avoir sur les enfants. A suivi, à 5, 10, 15 et 25 ans d’intervalle, des enfants issus de familles divorcées.
Date de modification :