Soutenir les familles des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées

Au Canada, le taux de victimisation avec violence des Autochtones est plus du double de celui des non-Autochtones, et les chiffres sont particulièrement préoccupants en ce qui concerne les femmes et les filles autochtones. Les causes sont nombreuses et sont enracinées dans l'héritage des politiques coloniales et les effets intergénérationnels des pensionnats.

Investir dans des services spécialisés d'aide aux victimes qui aident les familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées est un volet important du processus de guérison.

Le ministère de la Justice Canada offre du financement pour des initiatives qui soutiennent les familles de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées : les unités de liaison pour l'information à l'intention des familles et le financement pour des organismes communautaires qui offrent aux familles du soutien en matière de deuil et de traumatismes fondés sur la culture.

Ces initiatives ne font pas partie de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. L'Enquête nationale est indépendante de tous les paliers de gouvernement. Ces initiatives sont une réponse à ce que nous avons entendu lors de la mobilisation préalable à l'enquête de la part des survivants, des familles et des êtres chers touchés par cette tragédie nationale de longue date.

Liens connexes

Date de modification :