l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

HÉRITAGE HISTORIQUE

Guérison des anciens élèves des pensionnats

Nom du programme :

Aboriginal Survivors for Healing Inc.

Organisme :

Aboriginal Survivors for Healing Inc.

Lieu :

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Groupe cible :

Survivants des pensionnats et leurs familles

Personne-ressource :

Tarry Hewitt

Téléphone :

902-368-8498

Courriel :

ash@pei.aibn.com

Site Web :

www.fadg.ca/

Aperçu du programme
Historique :

Ce programme a été établi en 2000 et a évolué et fournit depuis 2003 des services de guérison traditionnels.

Description du programme
Buts et objectifs :

La mission d’ASH est de fournir les ressources nécessaires pour promouvoir la réconciliation et encourager et aider le peuple autochtone et ses collectivités à établir et à renforcer les processus de guérison durables qui se penchent sur l’héritage de la violence physique, sexuelle, mentale, culturelle et spirituelle dans les pensionnats, y compris les incidences intergénérationnelles.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Les séances sont animées par un conseiller traditionnel pour conférer une sensibilité culturelle et expérientielle aux clients. Des cérémonies de guérison traditionnelles, telles que celles de la suerie, sont aussi offertes aux clients.

Composantes du programme :

Au nombre des activités, mentionnons les cercles de guérison en fonction du sexe où les membres se réunissent régulièrement sur une base hebdomadaire et qui axent leurs effort sur : la gestion de la colère, le deuil et la perte, les agressions sexuelles pendant l’enfance, les toxicomanies et les compétences parentales. Le programme offre aussi les services de travailleurs de la santé communautaire, dont la priorité est de fournir un soutien émotionnel aux survivants des pensionnats. Le Male Descendants Group, qui tient aussi ses réunions toutes les semaines est aussi offert. Les éléments véhiculés par les groupes d’hommes qui sont des descendants des survivants des pensionnats ortent davantage sur la gestion de la colère, les toxicomanies et le rôle parental. En 2007, le programme a tenu trois ateliers sur la prévention de la violence faite personnes âgées. Les ateliers avaient pour objectif de réduire le risque de violence pour les survivants qui se verraient accorder des fonds d’indemnisation.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement provient de Santé Canada.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Les survivants des pensionnats et les descendants composent le conseil d’administration.

Partenaires :

Santé du Canada, le Atlantic Policy Congress of First Nations Chiefs.

Autres collaborations :

Partenariat avec la Fondation autochtone de guérison avant que cette dernière ne ferme ses portes.

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Des renseignements sont disponibles sur demande.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

Le succès du programme se mesure par les réussites de chaque client. Il y a aussi des mesures qualitatives effectuées sous la forme d’évaluation verbales informelles des participants, de fiches statistiques, de taux de participation et d’évaluations écrites.

Réalisations :

Une sensibilisation accrue du public à l’égard des séquelles découlant des pensionnats. A contribué à accroître l’acceptation des pratiques de guérison traditionnelles comme option de traitement viable. Le programme perçoit les accomplissements individuels comme des marques de succès.

Enjeux :

Obtenir du financement. On note une difficulté à instaurer un climat de confiance chez les survivants. Recommandations non financées.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit.

Ressources :

Il y a lieu de faire appel à un guérisseur traditionnel possédant les qualités nécessaires pour œuvrer à l’intérieur du programme.

Date de modification :