l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –

SITUATION ÉCONOMIQUE

Guérison et réinsertion sociale des délinquants

Nom du programme :

Programme de guérison holistique Waseya

Organisme :

Centre de guérison Waseskun

Lieu :

Saint-Alphonse-Rodriguez, Québec

Groupe cible :

Les hommes de 18 à 69 ans

Personne-ressource :

Stan Cudek, directeur

Téléphone :

450-883-2034

Courriel :

stan@waseskun.net

Site Web :

www.waseskun.net

Aperçu du programme
Historique :

Le Centre de guérison Waseskun, incorporé en 1988, est un organisme autochtone à but non lucratif affilié au Service correctionnel du Canada et aux Services correctionnels du Québec. Le programme de guérison holistique Waseya est actuellement soumis à un processus d’évaluation de ses outils (effectué tous les cinq ans), une initiative qui permet d’évaluer les progrès réalisés par le programme.

Description du programme
Buts et objectifs :

Faciliter la guérison holistique des délinquants autochtones ayant commis un crime ou des actes de violence, et favoriser leur réintégration dans leur famille, leur collectivité et leur Nation.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Le programme comporte un important volet culturel dans le cadre duquel les résidents participent à des cérémonies et reçoivent un enseignement leur permettant d’acquérir des compétences précieuses pouvant leur servir sur le marché du travail et dans leur vie personnelle (p. ex. la patience, le respect, le fait d’attendre son tour et la tolérance à l’égard des autres). Les résidents apprennent à être fiers de leur héritage culturel, de leur collectivité et de leur participation à un processus fondé sur la Roue médicinale.

Composantes du programme :

Le programme se penche sur les comportements violents des participants et sur leurs causes, et contribue à les modifier. Les résidents sont affectés à des groupes de travail précis, lesquels sont établis en fonction des besoins que chaque résident doit combler dans le cadre de son plan de guérison. Les groupes de travail portent sur les sujets suivants : le pouvoir, la domination et les relations saines; les comportements liés à la toxicomanie et leurs causes sous-jacentes; la communication et la maîtrise de la colère; la thérapie familiale intensive; les traditions, la culture et la spiritualité.

Fonctionnement des services :

Les services sont offerts sur place.

Financement :

Le programme est financé par le Service correctionnel du Canada et les Services Correctionels du Québec.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Les deux tiers du personnel aidant du Centre de Waseskun sont des femmes. Les hommes (clients) apprécient le fait d’avoir des aidants de sexe féminin, car cela leur apprend à interagir correctement avec les femmes.

Partenaires :

Service correctionnel du Canada; Services Correctionnels du Québec; Fondation autochtone de guérison; Assemblée des Premières Nations; Église Unie du Canada; Solidarité Sociale de Rawdon; Services sociaux et à la famille de Rawdon; Alcooliques anonymes; Café Internet, Bibliothèque de Rawdon; Chambre de commerce de Rawdon; Kahnawake Education Centre (2 fois par semaine); Aînés; bénévoles (pour maintenir l’harmonie dans la collectivité).

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Les rapports n’ont pas été publiés.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

On détermine le succès par le taux de récidive des clients (la probabilité qu’ils commettent de nouveau les mêmes actes répréhensibles), par le nombre de clients qui ne commettent plus de crimes et par la durée pendant laquelle ils restent sur le droit chemin.

Réalisations :

Des participants ont réussi à réintégrer leur famille et leur collectivité.

Enjeux :

Certains participants n’ont pas assez des six mois que dure le programme pour apprendre à venir à bout de leurs comportements destructeurs.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Puisqu’il s’agit d’un programme de guérison holistique, la prestation du programme doit être assurée par une équipe dont les membres sont capables de travailler adéquatement ensemble.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux adéquats sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :