l'Initiative de lutte contre la violence familiale

RECUEIL DES PRATIQUES PROMETTEUSES VISANT À RÉDUIRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES AUTOCHTONES AU CANADA ET À ACCROÎTRE LEUR SÉCURITÉ –ANNEXE AU RECUEIL : DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DES PRATIQUES

INTERACTIONS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS

Interventions en matière de violence familiale

Nom du programme :

Community Wellness Worker Program

Organisme :

Métis Nation of Ontario

Lieu :

Ottawa, Ontario — Le programme est exécuté dans dix-huit localités rurales ou urbaines hors réserve de l’Ontario.

Groupe cible :

L’ensemble de la population

Personne-ressource :

Jason Jamieson, superviseur des travailleurs spécialisés en mieux-être communautaire

Téléphone :

S/O

Courriel :

jasonj@metisnation.org

Site Web :

www.metisnation.org

Aperçu du programme
Historique :

Le programme a été instauré en 2000. Depuis sa mise sur pied, il a été élargi et peaufiné, et les buts, les réalisations attendues et les processus ont été simplifiés.

Description du programme
Buts et objectifs :

Réduire l’importance et les répercussions de la violence familiale, et promouvoir la prise de décisions saines pour favoriser la santé des Autochtones.

Méthodes traditionnelles et autochtones :

Ce programme est mis en œuvre selon une perspective culturelle métisse. Chaque participant dispose d’un plan personnalisé tenant compte de ses croyances culturelles, de son style d’apprentissage et de ses préférences.

Composantes du programme :

Le programme offre des interventions directes axées sur le soutien des participants, y compris la planification du mieux-être, l’aide pour remplir des formulaires, des services d’orientation, la défense des droits, la mise en œuvre de mesures visant à faciliter l’accès aux services et aux programmes existants, le counseling par des pairs, l’intervention en situation de crise et le soutien culturel traditionnel. Des séances d’éducation communautaires ciblées et adaptées à la culture sont tenues pour renforcer les capacités et les connaissances des participants, pour les amener à changer leur attitude et leurs comportements et pour accroître leur sensibilisation. Le programme vise également à créer des relations dans la collectivité et à entretenir les relations existantes pour contribuer au partage des ressources, à la transmission des connaissances, à la simplification des services, à la réalisation des objectifs mutuels et à l’adoption d’une perspective culturelle métisse dans l’ensemble de la collectivité.

Fonctionnement des services :

Les services sont fournis sur place.

Financement :

Le financement est fourni dans le cadre de la Stratégie de ressourcement pour le mieux-être des Autochtones du ministère des Services sociaux et communautaires de l’Ontario.

Partenaires et intervenants
Participation des groupes cibles :

Tous les secteurs de la collectivité ont leur mot à dire dans l’élaboration du programme. Pour ce faire, les différents intervenants de la collectivité sont consultés grâce à des envois postaux, des cercles de partage et d’autres moyens.

Partenaires :

La Société d’aide à l’enfance, des écoles locales, des refuges, des hôpitaux, d’autres programmes internes et le Providence Continuing Care Centre de Kingston.

Autres collaborations :

S/O

Renseignements sur l’évaluation du programme
Évaluation :

Une évaluation a été réalisée.

Principales conclusions de l’évaluation :

Le rapport n’a pas été publié, et aucun des résultats obtenus ne peut être présenté.

Résultats du programme
Indicateurs de succès :

S/O

Réalisations :

Les travailleurs spécialisés en mieux-être communautaire constatent que les participants prennent des décisions saines et éclairées, que les familles sont unies et vivent dans un climat exempt de violence, et que les membres de la collectivité cherchent et obtiennent de l’aide. On observe également une plus grande sensibilisation dans toute la collectivité, et cette question est soulevée de plus en plus fréquemment.

Enjeux :

Le transport des participants vers les lieux où le programme est offert pose problème. Des ressources plus spécialisées en matière de mieux-être psychologique sont requises.

Renseignements utiles à la reproduction du programme
Conseils sur la reproduction :

Le programme peut être reproduit. Le programme doit être centré sur les domaines d’intervention, l’éducation et l’établissement de partenariats.

Ressources :

Un financement suffisant, un personnel qualifié et des locaux assez grands pour la mise en œuvre des programmes sont nécessaires pour garantir le succès du programme.

Date de modification :